Loading

Amygdalite chronique et ses exacerbations

Amygdalite chronique Est un processus inflammatoire chronique qui affecte amygdales palatines, situé dans le pharynx humain. L'inflammation se développe sous l'influence d'un certain nombre de facteurs défavorables - hypothermie sévère, réduction des défenses et de la résistance du corps, réactions allergiques. Cet effet active les micro-organismes, qui sont constamment sur les amygdales chez une personne atteinte d'une amygdalite chronique. En conséquence, le patient se développe angine et un certain nombre de complications supplémentaires, qui peuvent être à la fois locales et générales.

L'anneau lymphopharyngé se compose de sept amygdales: amygdales linguales, pharyngiennes et laryngées, non appariées, ainsi que paires d'amygdales - palatines et tubaires. Parmi les amygdales, les amygdales palatines sont les plus fréquemment enflammées.

Les amygdales sont organe lymphoïde, qui participe à la formation de mécanismes assurant la protection immunobiologique. Les amygdales les plus actives exercent de telles fonctions chez les enfants. Par conséquent, la conséquence des processus inflammatoires dans les amygdales palatines est la formation immunité. Mais en même temps, les experts nient le fait qu'en enlevant les amygdales palatines, il est possible d'affecter négativement le système immunitaire d'une personne dans son ensemble.

Causes de l'amygdalite chronique

Dans le processus de récurrence très fréquente de l'inflammation des amygdales, qui résultent des effets des infections bactériennes, l'immunité humaine est affaiblie et une amygdalite chronique se développe. Le plus souvent, une amygdalite chronique survient à la suite d'une exposition les adénovirus, streptocoque du groupe A, Staphylococcus aureus. De plus, si le traitement de l'amygdalite chronique n'est pas effectué correctement, le système immunitaire peut également souffrir, ce qui aggrave le cours de la maladie. En outre, le développement d'une amygdalite chronique se produit en raison de manifestations fréquentes maladies respiratoires aiguës, la scarlatine, le rachitisme, la rougeole.

L'amygdalite chronique se développe souvent chez les patients qui souffrent depuis longtemps de troubles de la respiration nasale. Par conséquent, la cause du développement de cette maladie peut être adénoïdes, courbure prononcée du septum nasal, caractéristiques anatomiques de la structure du concha nasal inférieur, présence les polypes dans le nez et d'autres raisons.

En tant que facteurs contribuant au développement de l'amygdalite, il convient de noter la présence de foyers infectieux dans les organes situés à proximité. Ainsi, les causes locales de l'amygdalite peuvent être des dents affectées caries, sinusite purulente, adénoïdite, qui est chronique.

Précédant le développement d'une forme chronique d'amygdalite, il peut y avoir un dysfonctionnement du fonctionnement du système immunitaire humain, des manifestations allergiques.

Parfois, l'angine est la cause du développement de l'amygdalite chronique, dont le traitement a été effectué sans la nomination d'un spécialiste en ORL. Lors du traitement de l’angine de poitrine, le patient doit respecter un traitement spécial. les régimes, ne pas manger de plats qui irritent les muqueuses. De plus, vous devez arrêter complètement de fumer et ne pas boire d'alcool.

Symptômes de l'amygdalite chronique

Les symptômes de l'amygdalite chronique forme que les gens peuvent détecter pas immédiatement, mais déjà dans le processus de développement de la maladie.

Les symptômes de l'amygdalite chronique chez le patient en premier lieu se traduisent par une sensation d'inconfort sévère dans la gorge - une personne peut ressentir la présence constante d'une masse. Il peut y avoir une sensation de tristesse ou un mal de gorge.

Une odeur désagréable peut être ressentie de la bouche, à mesure que le contenu des lacunes se décompose progressivement et que le pus des amygdales est libéré. En outre, les symptômes de l'amygdalite sont une toux, une sensation de malaise, une fatigue intense. Une personne en difficulté fait le travail habituel, subissant des attaques de faiblesse. Parfois, la température peut augmenter, alors que la période d'augmentation des indicateurs de température corporelle dure longtemps et qu'elle augmente plus près de la soirée.

Symptômes objectifs de l'amygdalite, les médecins distinguent la présence dans les antécédents du patient d'angine de poitrine fréquente, de bouchons purulents et caséeux dans les lacunes des amygdales, gonflement de la voûte palatine. L’hyperthermie des arcs s’exprime aussi, depuis le courant le sang et la lymphe à côté du foyer de l'inflammation. Le patient marque des sensations douloureuses dans les amygdales, augmentant leur sensibilité. De telles manifestations peuvent déranger une personne pendant longtemps. En outre, le patient augmente régional ganglions lymphatiques. Si vous maintenez leur palpation, le patient marque la manifestation d'une douleur légère.

L'amygdalite chronique peut être accompagnée d'un mal de tête, d'une petite douleur à l'oreille ou de l'apparition d'une gêne dans l'oreille.

Formes de l'amygdalite chronique

En médecine, deux formes différentes d’amygdalite sont définies. Quand le se former en présence de symptômes exclusivement locaux d'inflammation des amygdales. Ainsi, en raison de la fonction de barrière des amygdales et la réactivité se produit équilibration inflammation locale, grâce à quoi une personne n'a pas observé réaction prononcée totale. Ainsi, la fonction protectrice des amygdales fonctionne et les bactéries ne se propagent pas davantage. Par conséquent, la maladie n'est pas particulièrement prononcée.

Dans le même temps, quand décompensé il y a aussi des symptômes locaux de l'amygdalite, et simultanément il peut développer paratonsillar abcès, angine, réactions pathologiques amygdalogéniques, ainsi que d'autres maladies d'un certain nombre de systèmes et d'organes.

Il est important de prendre en compte le fait que toute forme d’amygdalite chronique peut provoquer une infection de l’organisme entier et provoquer une réaction allergique importante.

Complications de l'amygdalite chronique

Si les symptômes de l'amygdalite chronique se manifestent longtemps chez le patient et qu'il n'existe pas de traitement adéquat, des complications graves de l'amygdalite peuvent se développer. Au total, comme complication de l'amygdalite, il peut y avoir environ 55 maladies différentes.

Chez les angines chroniques, les patients se plaignent souvent de difficultés respiratoires nasales, qui se manifestent par un œdème constant de la muqueuse nasale et de sa cavité.

Étant donné que les amygdales enflammées ne résistent pas complètement à l'infection, elles s'étendent jusqu'aux tissus qui entourent l'amygdale. En conséquence, abcès paratonsillaire. Il y a souvent une croissance excessive de l'abcès paratonsillaire dans phlegmon cou Cette maladie dangereuse peut entraîner une issue fatale.

L'infection peut progressivement affecter les voies respiratoires inférieures, ce qui conduit à une manifestation bronchite et pharyngite. Si le patient présente une forme d'amygdalite chronique décompensée, les changements dans les organes internes sont les plus prononcés.

Un grand nombre de complications diverses des organes internes résultant d'une amygdalite chronique sont diagnostiquées. Ainsi, l'influence de l'amygdalite chronique sur la manifestation et l'évolution ultérieure des maladies du collagène, y compris fièvre rhumatismale, lupus érythémateux systémique, dermatomyosite, vascularite hémorragique, sclérodermie, périarthrite nodulaire, polyarthrite.

En raison de la manifestation d'une angine fréquente chez le patient après un certain temps, une maladie cardiaque peut se développer. Dans ce cas, la survenue de anomalies cardiaques acquises, endocardite, myocardite.

Le tractus gastro-intestinal souffre également de complications dues à la propagation des infections des amygdales enflammées. Ceci est lourd de développement gastrite, ulcère gastrique, duodénite, la colite.

Manifestation dermatoses très souvent, elle est provoquée précisément par l'amygdalite chronique qui s'est produite chez le patient plus tôt. Cette thèse est notamment confirmée par le fait que l’amygdalite chronique est très souvent diagnostiquée chez les personnes souffrant de psoriasis. Dans ce cas, il existe une relation claire entre les exacerbations de l'amygdalite et l'activité du psoriasis. Il existe une opinion selon laquelle le traitement du psoriasis doit nécessairement inclure l'amygdalectomie.

Les modifications pathologiques des amygdales sont très souvent associées à des maladies pulmonaires non spécifiques. Dans certains cas, la progression de l'amygdalite chronique favorise l'exacerbation pneumonie forme chronique et aggraver considérablement le cours de cette maladie. En conséquence, selon les experts en pneumologie, réduire le nombre de complications dans les maladies pulmonaires chroniques devrait rapidement éliminer le foyer d'infection dans les amygdales du ciel.

Les complications de l'amygdalite chronique peuvent également être des maladies oculaires. L'intoxication du corps humain par des toxines libérées par le développement d'une amygdalite chronique peut grandement affaiblir l'appareil accommodatif de l'œil. Par conséquent, afin d'éviter la myopie, il est nécessaire d'éliminer le foyer d'infection dans le temps. Une infection streptococcique dans une amygdalite chronique peut provoquer un développement La maladie de Behcet, des signes sont des lésions des yeux.

En outre, avec une évolution prolongée de l’amygdalite, la forme chronique peut affecter le foie, ainsi que le système excréteur de la bile. Parfois aussi noté maladie rénale, Amygdalite chronique prolongée.

Dans certains cas, les patients atteints d'une amygdalite chronique ont observé divers troubles neuroendocriniens. Une personne peut perdre du poids fortement ou gagner surpoids, son appétit est nettement perturbé, il y a une constante soif. Les femmes souffrent de violations du cycle menstruel, les hommes peuvent diminuer puissance.

Avec le développement d'une infection focale dans les amygdales, affaiblissant parfois la fonction du pancréas, ce qui conduit finalement au processus de destruction l'insuline. Cela peut conduire au développement de diabète sucré. En outre, il y a une défaillance de la glande thyroïde, qui provoque un niveau élevé d'éducation des hormones.

De plus, la progression de l'amygdalite chronique peut affecter l'apparition d'états d'immunodéficience.

Si une amygdalite chronique se développe chez les jeunes femmes, elle peut alors affecter le développement des organes reproducteurs. Très souvent, l'amygdalite chronique chez l'enfant est aggravée à l'adolescence et passe de la forme compensée à la forme décompensée. C'est pendant cette période que l'enfant active les systèmes endocrinien et reproducteur. Par conséquent, il y a diverses violations dans ce processus.

Il convient donc de garder à l’esprit que dans le cas d’une amygdalite chronique, une variété de complications peut se développer chez une personne. Il s'ensuit que le traitement de l'amygdalite chronique chez les enfants et les adultes doit être fait à temps et seulement après le diagnostic correct et la nomination du médecin traitant.

Diagnostic de l'amygdalite chronique

Le processus d'établissement du diagnostic se fait en examinant les antécédents du patient et les plaintes concernant les manifestations de la maladie. Le médecin examine attentivement les amygdales palatines et effectue l'examen et la palpation des ganglions lymphatiques. Étant donné que l'inflammation des amygdales peut provoquer le développement de complications très graves chez une personne, le médecin ne se limite pas à un examen local, mais analyse également le contenu des lacunes. Pour prendre un matériau pour cette analyse, la langue est repoussée avec une spatule et la pression est appliquée à l'amygdale. Si, en même temps, un pus émettant principalement une consistance muqueuse et une odeur désagréable se produit, on peut alors supposer que, dans ce cas, on parle de diagnostic d'une amygdalite chronique. Cependant, même une analyse de ce matériel ne peut pas prouver avec certitude que le patient a une amygdalite chronique.

Pour établir avec précision le diagnostic, le médecin est guidé par la présence de certaines anomalies du patient. Tout d'abord, il s'agit des bords épaissis des arcs palatins et de la présence d'hyperthermie, ainsi que de la définition des adhérences cicatricielles entre l'amygdale et l'arc palatin. Dans les amygdalites chroniques, les amygdales sont relâchées ou marquées. Dans les lacunes des amygdales, il y a du pus ou des bouchons caséeux-purulents.

Traitement de l'amygdalite chronique

À l'heure actuelle, il existe relativement peu de méthodes de traitement de l'amygdalite chronique. Dans le processus de développement de changements dégénératifs dans les amygdales du ciel, le tissu lymphoïde, à partir duquel se composent les amygdales saines normales, est remplacé par des cicatrices conjonctives. En conséquence, le processus inflammatoire est aggravé et l'organisme entier devient intoxiqué. En conséquence, les microbes tombent sur toute la zone de la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures. Par conséquent, le traitement de l'amygdalite chronique chez les enfants et les patients adultes devrait viser à affecter l'ensemble des voies respiratoires supérieures.

Très souvent, parallèlement à l'amygdalite chronique se développe et forme chronique de pharyngite, qui devrait également être pris en compte dans le processus de prescription du traitement. En cas d'exacerbation de la maladie, il faut tout d'abord éliminer les manifestations de l'angine de poitrine, puis traiter directement l'amygdalite. Dans ce cas, il est important de procéder à un assainissement complet de la muqueuse des voies respiratoires supérieures, après quoi un traitement est effectué pour restaurer la structure des amygdales et stabiliser le système immunitaire.

Lorsque la forme chronique de la maladie s'aggrave, la décision de traiter l'amygdalite doit être prise exclusivement par le médecin. Dans les premiers jours de traitement, il est souhaitable de respecter le repos au lit. La thérapie complexe comprend la réception antibiotiques, qui sont sélectionnés en tenant compte de leur sensibilité individuelle. Le lavage des lacunes des amygdales avec des dispositifs spéciaux est effectué en utilisant une solution Furaciline, Solution à 0,1% chlorure d'iodure. Après cela, les lacunes sont cousues à 30% d'alcool extrait de propolis.

En outre, les méthodes physiques de thérapie sont largement utilisées: irradiation aux ultraviolets de la thérapie par micro-ondes, phonophorèse des vitamines, lidase. A ce jour, d'autres nouvelles méthodes de traitement progressif de l'amygdalite sont souvent utilisées.

Parfois, le médecin traitant peut prendre une décision concernant l'ablation chirurgicale des amygdales palatines - amygdalectomie. Cependant, pour éliminer les amygdales, vous devez d'abord obtenir une indication claire. Ainsi, une intervention chirurgicale est indiquée avec des abcès paratonsillaires récurrents, ainsi qu'en présence de certaines maladies concomitantes. Par conséquent, si une amygdalite chronique se produit sans complications, il est conseillé de prescrire un traitement complexe conservateur.

Il y a un certain nombre de contre-indications à la réalisation de l'amygdalectomie: la chirurgie ne peut être effectuée par les patients leucémie, l'hémophilie, forme active la tuberculose, maladie cardiaque, jade et d'autres maux. Si l'opération ne peut pas être effectuée, la méthode de traitement cryogénique est parfois recommandée au patient.

Prophylaxie de l'amygdalite chronique

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de s’assurer que la respiration nasale est toujours normale pour traiter tous les maux infectieux en temps opportun. Après un mal de gorge, il est nécessaire de procéder à un lavage préventif des lacunes et des bavures des amygdales avec des préparations qui seront recommandées par le médecin. Dans ce cas, vous pouvez utiliser 1% glycérol iodé, 0,16% Gramicidin-Glycerin et d'autres.

Il est également important pour le durcissement régulier en général, ainsi que pour le durcissement de la muqueuse pharyngée. Pour cela, les gargarismes du pharynx matin et soir sont présentés avec de l'eau à température ambiante. Dans le régime alimentaire devraient être présents des aliments et des plats riches en vitamines.

Comment soigner une amygdalite chronique

Amygdalite chronique est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire chronique se produit dans les tissus des amygdales palatines. Avec cette maladie, une infection bactérienne est constamment présente dans l'épaisseur du tissu lymphoïde des amygdales, ce qui entraîne une augmentation de leur taille et la violation de leur fonction. La maladie se caractérise par des exacerbations périodiques (surtout en automne-hiver), accompagnées d'une certaine symptomatologie, et l'exacerbation de l'amygdalite chronique n'est rien d'autre qu'un mal de gorge. La maladie se manifeste le plus souvent dans l'enfance, mais on diagnostique souvent une amygdalite chronique chez les adultes.

La cause de l'amygdalite chronique est le plus souvent une amygdalite non traitée (amygdalite aiguë). Parfois, l'apparition d'une inflammation constante dans les amygdales contribue à la présence de foyers chroniques d'infection dans la bouche (caries dentaires) ou dans les voies respiratoires supérieures (sinusite, pharyngite).

Symptômes de l'amygdalite chronique

Pendant la rémission de la maladie, les symptômes peuvent être absents. Parfois, les patients sont préoccupés par l'inconfort ou un léger mal de gorge le matin, la mauvaise haleine. La température dans les amygdalites chroniques reste généralement normale, mais chez certains patients pendant plusieurs mois, la température corporelle augmente en dessous des valeurs sous-fébriles, ce qui n'affecte pas la santé et les performances des patients.

L'oto-rhino-laryngologiste à l'examen note que la taille des amygdales palatines augmente, que le tissu amygdalien est lâche, oedémateux, quelque peu hyperémique. Dans les lacunes des amygdales, même dans la période de rémission des angines chroniques, on trouve une accumulation de masses caillées blanchâtres appelées "bouchons". Une petite augmentation des ganglions cervicaux peut également être déterminée.

Pour aggraver la maladie typique tableau clinique typique de l'angine de poitrine:

  • intoxication prononcée du corps (augmentation de la température corporelle à 39 ° C, frissons, mal de tête, faiblesse);
  • douleur aiguë dans la gorge, aggravée par la déglutition (parfois, les patients refusent même de manger);
  • rougeur et gonflement des amygdales palatines;
  • l'élargissement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires et cervicaux, ils deviennent douloureux lors de la palpation.

Traitement de l'amygdalite chronique

Traitement conservateur

Le traitement conservateur de la forme chronique de l'amygdalite en dehors de l'exacerbation consiste à laver les lacunes des amygdales afin d'en extraire les contenus infectés ("bouchons"). La procédure est effectuée par un médecin en ambulatoire. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est recommandé de consulter 8 à 10 procédures tous les deux jours ou tous les jours. Une telle mesure aidera à éliminer le foyer d'infection chronique dans les amygdales palatines et à réduire la fréquence des exacerbations de l'amygdalite chronique.

Traitement chirurgical

Avec l'inefficacité du traitement conservateur, les exacerbations fréquentes de la maladie et l'apparition de complications, le médecin peut recommander un traitement chirurgical. Les indications de l'amygdalectomie doivent être clairement justifiées. De nombreux patients pensent qu'après l'élimination des amygdales palatines, qui constituent l'un des organes assurant la protection contre les virus et les infections, le statut immunitaire général du corps peut être affaibli. Cette question est toujours controversée chez les médecins, car les amygdales ne sont pas en mesure de remplir leur fonction de protection, mais deviennent au contraire une source d'infection. Par conséquent, la décision finale sur le retrait des amygdales palatines est prise uniquement par le patient lui-même. En règle générale, après une amygdalectomie, la fréquence des maladies respiratoires diminue chez les patients.

Traitement des exacerbations de l'amygdalite chronique

Lors de l'exacerbation de la maladie, le même traitement que l'angine se produit.

Les patients ont besoin d'un repos au lit et d'une nutrition adéquate. Les aliments avant consommation sont de préférence broyés pour réduire l'intensité de la douleur pendant la déglutition. On recommande aux patients une boisson chaude généreuse (thé, boissons aux fruits, lait).

L'antibiothérapie est prescrite exclusivement par un médecin. La série de pénicillines et les macrolides les plus couramment prescrits. L'auto-administration de médicaments de ce groupe n'est pas recommandée, même si lors des précédentes exacerbations de l'amygdalite chronique, aucun antibiotique n'était efficace.

La thérapie locale consiste à utiliser des médicaments contenant des substances antibactériennes, anti-inflammatoires et analgésiques (Grammidine Neo avec anesthésie, Strepsils, Pharyngosept).

Un rinçage fréquent de la gorge avec des solutions anti-inflammatoires et antiseptiques est nécessaire pour éliminer le contenu pathologique des lacunes des amygdales, pour éliminer l'œdème et l'inflammation. Pour le rinçage, vous pouvez utiliser des décoctions de camomille et de sauge, des préparations de Geksoral, Givalex, une solution de furaciline, une solution saline faible.

Si nécessaire, utiliser des analgésiques et des antipyrétiques (Caldrex, Fervex, Nurofen).

Sur le traitement de l'amygdalite chronique dans le programme "Sur le plus important":

Amygdalite chronique: photos, symptômes et traitement chez l'adulte

L'amygdalite est une maladie allergique infectieuse dans laquelle le processus inflammatoire est localisé dans les amygdales palatines. En outre, les tissus lymphoïdes proches du pharynx sont impliqués - le larynx, les nasopharyngés et les amygdales linguales.

amygdalite chronique est une maladie assez courante, avec laquelle, peut-être, est la raison pour laquelle beaucoup de gens ne considèrent pas une maladie grave et peut facilement ignoriruyut.Takaya tactique est très dangereux, car une source constante d'infection dans le corps prendra périodiquement la forme d'angine aiguë, réduire capacité de travail, détérioration de la santé globale.

Comme cette maladie peut stimuler l'apparition de complications dangereuses, les symptômes de l'amygdalite chronique, ainsi que la base du traitement chez l'adulte, doivent être connus de tous (voir photo).

Les causes

C'est quoi L'amygdalite chez les adultes et les enfants se produit lors de l'infection des amygdales. Souvent, « coupable » dans l'apparition de cette bactérie de la maladie: streptocoque, staphylocoque, entérocoques, pneumocoques.

Mais certains virus sont également capables de provoquer une inflammation des glandes, par exemple les adénovirus, le virus de l'herpès. Parfois, la cause de l'inflammation des amygdales sont les champignons ou les chlamydia.

Pour favoriser le développement d'une angine chronique, plusieurs facteurs peuvent être à prendre en compte:

  • angine fréquente (inflammation aiguë des amygdales);
  • insuffisance respiratoire nasal résultant d'une courbure de la cloison nasale, la formation de polypes nasaux, d'hypertrophie de la végétation adénoïde et d'autres maladies;
  • l'apparition de foyers d'infection dans les organes les plus proches (caries, sinusite purulente, adénoïdite, etc.);
  • diminution de l'immunité;
  • des réactions allergiques plus fréquentes, qui peuvent être à la fois la cause et la conséquence de la maladie, etc.

Le plus souvent, l'amygdalite chronique commence après un mal de gorge. Dans cette inflammation aiguë dans les tissus des amygdales ne subit pas un développement inverse complet, le processus inflammatoire se poursuit et continue dans une forme chronique.

Il y a deux formes principales d'amygdalite:

  1. Forme compensée - lorsqu'il n'y a que des signes locaux d'inflammation des amygdales.
  2. Forme décompensée - lorsqu'il existe des signes locaux et communs d'inflammation chronique des amygdales palatines: abcès, paratonzillites.

L'amygdalite chronique compensée se manifeste sous la forme de rhumes fréquents et, en particulier, d'angine. Pour ce formulaire n'est pas transformé en décompensée, besoin de temps pour éteindre le lieu, qui est, ne pas négliger le rhume, et engager dans un traitement complexe.

Signes chez les adultes

Les principaux signes de l'amygdalite chronique chez l'adulte sont:

  • mal de gorge persistant (modéré à très sévère);
  • douleur dans les glandes;
  • gonflement dans le nasopharynx;
  • bouchon dans la gorge;
  • réactions inflammatoires dans la gorge pour les aliments et les liquides froids;
  • la température du corps ne diminue pas longtemps;
  • odeur de la bouche;
  • faiblesse et fatigue.

Un signe de la maladie peut également être l'apparition de douleurs de tirage et de douleurs dans l'articulation du genou et du poignet, dans certains cas, il peut y avoir un essoufflement.

Symptômes de l'amygdalite chronique

Pour une forme simple d’amygdalite chronique caractérisée par une faible présence de symptômes. Adulte concerné sensation de corps étranger ou maladresses en avalant, sensation de brûlure, sécheresse, halitose, peut augmenter la température à subfébrile. Les amygdales sont enflammées et élargies. Sans exacerbation, les symptômes généraux sont absents.

Caractérisé par l'angine de poitrine fréquente (jusqu'à 3 fois par an) avec une longue période de récupération, qui est accompagnée de fatigue, malaise, faiblesse générale et une légère augmentation de la température.

Lorsque la forme toxique-allergique de l'angine amygdalite chronique développent plus de 3 fois par an, souvent compliquée par une inflammation des organes et des tissus adjacents (abcès amygdalien, pharyngite, etc.). Le patient ressent constamment une faiblesse, une fatigue et un malaise. La température corporelle reste subfébrile pendant longtemps. Les symptômes d'autres organes dépendent de la présence de certaines maladies conjuguées.

Conséquences

Avec un traitement prolongé et l'absence de traitement spécifique de l'amygdalite chronique, il y a des conséquences dans le corps d'un adulte. La perte de la capacité de résister à l'infection des amygdales conduit à la formation d'abcès amygdalien et l'infection des voies respiratoires, ce qui contribue à l'émergence de la pharyngite et la bronchite.

amygdalite chronique joue un rôle important dans l'apparition de maladies du collagène telles que le rhumatisme, périarthrite noueuse, polyarthrites, dermatomyosite, le lupus érythémateux systémique, la sclérodermie, une vascularite hémorragique. En outre, les maux de gorge persistants entraînent des maladies cardiaques telles que l'endocardite, la myocardite et les anomalies cardiaques acquises.

Le système urinaire de l'homme est le plus susceptible aux complications des maladies infectieuses. Par conséquent, la pyélonéphrite est une conséquence grave de l'amygdalite chronique. En outre, la cholécystite et la polyarthrite se forment, le système musculo-squelettique est perturbé. Dans les infections chroniques foyer se développe glomérulonéphrite, chorée, abcès paratonsillar, endocardite, la septicémie et la septicémie.

Exacerbation de l'amygdalite chronique

L'absence de mesures préventives et le traitement en temps opportun de l'amygdalite chronique entraîne diverses exacerbations de la maladie chez l'adulte. Les exacerbations les plus courantes de l'amygdalite sont l'angine (angine aiguë) et l'abcès paratonsillaire (okolomindalikovy).

L'angine est caractérisée par de la fièvre (38-40˚ et plus), une douleur sévère ou modérée dans la gorge, des maux de tête, une faiblesse générale. Souvent, les articulations et le bas du dos sont douloureux et douloureux. Pour la plupart des types d'angine de poitrine caractérisée par une hypertrophie des ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire inférieure. Les ganglions lymphatiques sont douloureux à la palpation. La maladie est souvent accompagnée de frissons et de fièvre.

Avec un traitement approprié, la période aiguë dure de deux à sept jours. Une rééducation complète nécessite un long suivi et une surveillance médicale constante.

La prévention

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de s’assurer que la respiration nasale est toujours normale pour traiter tous les maux infectieux en temps opportun. Après un mal de gorge, il est nécessaire de procéder à un lavage préventif des lacunes et des bavures des amygdales avec des préparations qui seront recommandées par le médecin. Dans ce cas, on peut utiliser 1% de glycérol iodé, 0,16% de glycicine-glycérine, etc.

Il est également important pour le durcissement régulier en général, ainsi que pour le durcissement de la muqueuse pharyngée. Pour cela, les gargarismes du pharynx matin et soir sont présentés avec de l'eau à température ambiante. Dans le régime alimentaire devraient être présents des aliments et des plats riches en vitamines.

Traitement de l'amygdalite chronique

Jusqu'à présent, dans la pratique médicale, il n'y a pas beaucoup de méthodes de traitement de l'amygdalite chronique chez les adultes. Le traitement médical, le traitement chirurgical et la physiothérapie sont utilisés. En règle générale, les méthodes sont combinées dans différentes versions ou se substituent alternativement.

Dans l'amygdalite chronique, le traitement est appliqué localement, quelle que soit la phase du processus, il comprend de tels composants:

  1. lacunes de lavage pour enlever les amygdales de pus, et le rinçage de la cavité buccale et de cuivre-argent ou du sérum physiologique additionné de pharynx (miramistin antiseptiques, hlorgesksidin, furatsilin). Le cours du traitement est d'au moins 10-15 séances.
  2. Réception d'antibiotiques;
  3. Probiotiques: Hilak forte, Lineks, Bifidumbacterin afin de prévenir la dysbactériose, qui peut se développer dans le contexte de la prise d'antibiotiques.
  4. Les médicaments qui ont un effet adoucissant et éliminent les symptômes tels que la sécheresse, la pershénie, les maux de gorge. Le moyen le plus efficace est une solution à 3% de peroxyde d’hydrogène, qui doit être gargarisée 1 à 2 fois par jour. De plus, une préparation à base de propolis sous forme de spray (Proposol) peut être utilisée.
  5. Dans le but de corriger l'immunité générale, Irs-19, Bronhomunal, Ribomunil peut être utilisé selon les directives d'un immunologiste.
  6. Faire de la physiothérapie (UHF, tubos);
  7. Assainissement de la bouche, du nez et des sinus paranasaux.

Pour augmenter les défenses du corps, utilisez des vitamines, des préparations d'aloès, du vitré, des FIBS. Pour guérir une amygdalite chronique une fois pour toutes, il faut suivre une approche intégrée et écouter les recommandations du médecin.

La physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques sont toujours définies dans le contexte du traitement conservateur et quelques jours après la chirurgie. Il y a plusieurs décennies, ces méthodes étaient centrées sur: une amygdalite chronique était essayée avec des ultrasons ou des ultraviolets.

La physiothérapie donne de bons résultats, mais cela ne peut pas être un traitement de base. En tant que thérapie auxiliaire, son effet est indéniable. Par conséquent, les méthodes physiothérapeutiques de traitement de l'amygdalite chronique sont utilisées partout dans le monde et sont utilisées activement.

Les plus efficaces sont trois méthodes: échographie, UHF et ovni. Ils sont essentiellement utilisés. Ces procédures sont presque toujours effectuées dans la période post-opératoire, lorsque le patient est déjà sorti de son domicile et passe en traitement ambulatoire.

Enlèvement des amygdales dans les angines chroniques: avis

Parfois, les médecins effectuent une intervention chirurgicale et enlèvent les amygdales malades, une procédure appelée amygdalectomie. Mais pour une telle procédure, il est nécessaire d'avoir des lectures. Ainsi, l'élimination des amygdales est réalisée en cas de rechute de l'abcès paratonsillaire et de certaines maladies concomitantes. Néanmoins, il n'est pas toujours possible de soigner une amygdalite chronique. Dans de tels cas, il convient d'envisager l'opération.

Dans les 10-15 minutes sous anesthésie locale, les amygdales sont enlevées avec une boucle spéciale. Après l'opération, le patient doit observer le repos au lit pendant plusieurs jours, ne prendre que les liquides froids ou les aliments non irritants et mous. Après 1 à 2 semaines, la plaie postopératoire cicatrise.

Nous avons recueilli quelques commentaires sur l'élimination des amygdales dans les angines chroniques, qui ont laissé des utilisateurs sur Internet.

  1. Pour moi ont enlevé les amygdales il y a 3 ans ne regrette pas une gouttelette! La gorge fait mal (pharyngite), mais très rarement et pas du tout comme avant! Bronchite est souvent une complication d'un rhume (mais pas du tout par rapport à ce qui me torture apporter amygdales! Angine était une fois par mois, la douleur éternelle, pus dans la gorge, la température très haute, larme complications du cœur et le rein était. Si vous n'êtes pas tous les cours d'exécution, il peut donner un sens non seulement marcher deux fois par an pour se laver à Laura et tout...
  2. Enlevez et ne pensez pas. En tant qu'enfant, j'étais malade chaque mois, avec une forte fièvre, des problèmes cardiaques ont commencé, une immunité affaiblie. Supprimé après 4 ans. Arrêter la douleur, parfois seulement sans la température, mais le cœur est faible. La jeune fille, qui était également constamment atteinte d’amygdalite et qui n’a jamais pratiqué l’opération, a commencé des rhumatismes. Elle a maintenant 23 ans et se déplace avec des béquilles. Mon grand-père a enlevé dans les années 45, plus lourd que dans l'enfance, mais les amygdales enflammées entraînent de graves complications, alors trouvez un bon médecin et supprimez.
  3. Opération que j'ai faite en décembre et que je n'ai jamais regretté. J'ai oublié quelle température constante, la prise constante de la gorge et bien plus encore. Bien sûr, il est nécessaire de lutter pour les amygdales jusqu’à la fin, mais si elles sont déjà devenues une source d’infection, nous devons nous en séparer sans équivoque.
  4. Chez moi ont enlevé à l'âge de 16 ans. Sous anesthésie locale, ils ont tapé sur la chaise d'une manière démodée, ils se sont couverts les yeux pour qu'ils ne puissent rien voir et le couper. La douleur est terrible. Ma gorge me faisait alors mal, je ne pouvais pas parler, moi aussi je ne pouvais pas, le saignement était aussi révélé. Maintenant, probablement pas si pénible et plus professionnel. Mais j'ai oublié l'angine de poitrine, seulement un petit début récemment. Mais c'est sa propre faute. Nous devons nous surveiller nous-mêmes.
  5. J'ai eu les glandes coupées à l'âge de 35 ans, après des années d'angine douloureuse, de rinçage et d'antibiotiques ininterrompus. J'ai atteint le point, j'ai moi-même demandé une opération d'un oto-rhino-laryngologiste. C'était douloureux, mais pas pour longtemps et - voila! Ni angine ni douleur dans la gorge, seulement dans la première année après l'opération, essayez de ne pas boire froid et de boire des immunostimulants. Je suis content

Les gens ont tendance à s'inquiéter que l'enlèvement des amygdales puisse affaiblir le système immunitaire. Après tout, les amygdales sont l’une des principales portes de protection lorsqu’elles pénètrent dans le corps. Ces craintes sont justifiées et justifiées. Cependant, il faut comprendre que dans un état d'inflammation chronique, les amygdales ne sont pas capables de faire leur travail et ne deviennent qu'un foyer avec une infection dans le corps.

Comment traiter une amygdalite chronique à la maison

Lors du traitement de l'amygdalite à la maison, il est important d'être le premier à prendre une immunité. Plus l'infection sera rapide, plus il sera impossible de se développer, plus vite vous pourrez ramener votre santé à la normale.

Comment et comment traiter une maladie à la maison? Considérons les recettes communes:

  1. Dans l'inflammation chronique des amygdales de prendre la mère et sa belle-mère des feuilles fraîches, trois fois pour se laver, hacher, presser le jus, ajouter des quantités égales de jus d'oignon et le vin rouge (ou cognac dilué avec 1 cuillère à soupe de 0,5-1 verre d'eau). Remuer le mélange dans un réfrigérateur, agiter avant utilisation. Prendre 3 fois par jour pour 1 cuillère à soupe, dilué avec 3 cuillères à soupe d'eau.
  2. Deux grosses gousses d'ail qui n'ont pas encore permis de germes, écraser, un verre de lait bouillir et le verser avec la gousse d'ail. Une fois que la perfusion est restée debout pendant un certain temps, elle doit être filtrée et se gargariser avec la solution chaude obtenue.
  3. Teinture de propolis sur l'alcool. Il est préparé comme suit: 20 grammes de produit pour broyer et verser 100 ml d'alcool médical pur. Insister sur un médicament est nécessaire dans un endroit sombre. Prendre trois gouttes par jour pendant 20 gouttes. La teinture peut être mélangée avec du lait chaud ou de l'eau.
  4. Tout ce dont vous avez besoin est de 10 fruits de l'argousier chaque jour. Vous devrez les prendre 3 à 4 fois avant de vous rincer la gorge. Pressez lentement et mangez le fruit - et l'amygdalite commence à passer. Il devrait être traité dans les 3 mois et la méthode peut être appliquée à la fois aux enfants et aux adultes.
  5. Couper 250 g de betterave, ajouter 1 c. vinaigre, les dattes brassent environ 1-2 jours. Les sédiments peuvent être enlevés. Avec la teinture obtenue, rincer la bouche et la gorge. Une ou deux cuillères à soupe. recommande un verre.
  6. Yarrow Vous devez infuser 2 cuillères à soupe de matières premières végétales dans un verre d'eau bouillante. Couvrir et laisser reposer une heure. Après filtrage Infusion à utiliser lorsque vous traitez les remèdes populaires de l'amygdalite chronique pendant la période de son exacerbation. Rincez-vous la gorge 4 à 6 fois par jour.
  7. Une cuillère à soupe de jus de citron mélangé à une cuillère à soupe de sucre et trois fois par jour. Cet outil aidera à renforcer la santé et aidera également à se débarrasser de l'amygdalite. En outre, pour se gargariser avec amygdalite vous recommandons d'utiliser le jus de canneberge avec du miel, du jus de carotte chaud, infusion 7-9 quotidienne de champignon du thé, une décoction de millepertuis.

Comment traiter une amygdalite chronique? Renforcer le système immunitaire, bien manger, boire beaucoup d'eau pour rincer et lubrifier la gorge, si les conditions le permettent, ne pas se presser avec des antibiotiques et, de plus, ne sont pas pressés de couper les amygdales. Ils pourraient bien vous être utiles.

Exacerbation de l'amygdalite

Toute maladie doit être détectée à temps pour commencer immédiatement le traitement et éviter les complications. Aujourd'hui, nous allons examiner les symptômes de l'amygdalite chronique, des signes de maladie au stade de l'exacerbation. En outre, nous allons faire attention aux caractéristiques distinctives des différents types d’amygdalite, l’évolution de la maladie chez l’enfant. Des informations sur les complications possibles, la prévention et les facteurs de risque seront utiles.

Contenu de l'article

Les signes clés de l'amygdalite

Le symptôme le plus commun de l'amygdalite chronique est la présence de phoques dans les lacunes des amygdales. Ce sont des bouchons purulents composés de tissus nécrotiques, de toxines contenant des particules infectieuses, de cellules sanguines mortes. Extérieurement, ces grappes sont semblables aux caillés de teinte jaunâtre-blanchâtre. Ils se trouvent à la surface des amygdales, dépassant dans différentes tailles de tubercules.

Le liège peut entrer directement dans la bouche et parfois il y a une congestion des écoulements liquides purulents.

Énumérons les principaux symptômes d'exacerbation de l'amygdalite chronique.

  1. Le patient commence à tousser, car la gorge est irritée par des corps étrangers.
  2. Une odeur désagréable peut provenir de la cavité buccale en raison de processus inflammatoires.
  3. Les patients se plaignent d'une migraine.
  4. Il devient douloureux d'avaler. Ce symptôme est particulièrement prononcé le matin.
  5. La température est subfébrile. Cela signifie que ce n'est pas critique, mais a augmenté et pour longtemps.
  6. Les amygdales deviennent lâches ou denses.
  7. Les arcs palatins se gonflent, il y a des rougeurs.
  8. Basé sur la langue, vous pouvez trouver un revêtement blanc-jaune à l'inspection.
  9. Lymphatique sous-mandibulaire, les ganglions cervicaux sont élargis. Aux mouvements, la palpation (en appuyant avec les doigts) leur douleur est ressentie.
  10. Le patient devient vite fatigué, même du simple travail habituel, se plaint d'une fatigue constante, d'une faiblesse chronique.
  11. Entre les amygdales et les palatines, des pointes spécifiques peuvent se former.

Il est extrêmement important de déterminer la maladie aussi rapidement et immédiatement que possible pour commencer un traitement efficace. Autrement, l'amygdalite chronique peut non seulement entrer dans le stade de l'exacerbation, mais aussi causer toutes sortes de conséquences négatives, allant jusqu'à des complications graves, mettant la vie en danger.

Complications de l'amygdalite

L'angine est la complication la plus courante. Ils répètent, commencent 6 fois par an. De plus, en raison d'une amygdalite chronique, d'une glomérulonéphrite ou d'une endocardite, la polyarthrite rhumatoïde peut se développer. Les valves du cœur, des articulations et des reins sont sous l'impact. Ceci est extrêmement dangereux et peut même provoquer une issue fatale.

Quelles mesures préventives peuvent être prises?

Bien sûr, en premier lieu, il faut veiller à fournir des soins médicaux qualifiés. Vous devriez voir un médecin, passer un test, réussir les tests nécessaires. Ensuite, l'expert déterminera lui-même les méthodes optimales de prévention, de traitement, en fonction des symptômes de l'amygdalite chronique, de l'évolution de la maladie et des résultats de l'enquête.

Il est important de mener une vie saine, d'éviter les mauvaises habitudes, de faire constamment attention au renforcement de l'immunité. Les mesures préventives ressemblent à des actions visant à prévenir les rhumes.

Un grand avantage pour le corps est une activité physique raisonnable, un repos actif et un durcissement. Il est conseillé de se protéger contre le contact avec des patients infectieux et d'éliminer le risque d'hypothermie.

Si une personne a déjà identifié les premiers signes d'une amygdalite chronique, la maladie est à un stade aigu, il faut:

  • irriguer le nasopharynx avec des préparations spéciales;
  • se gargariser régulièrement;
  • prendre des médicaments antiseptiques prescrits par un médecin;
  • une bonne solution consiste à subir une procédure de lavage des amygdales en milieu hospitalier.

Précisément, les mesures préventives prises en temps opportun préviendront l'apparition de foyers d'infection, exacerbant une amygdalite chronique.

Ils vont arrêter l'inflammation, éliminer les irritations et éliminer les toxines, l'environnement pathogène, soulager le patient des symptômes désagréables. Il est également important d'étudier attentivement les symptômes de l'amygdalite chronique afin qu'ils puissent se faire une image correcte de l'évolution de la maladie, la contrôler à tous les stades et sélectionner le traitement avec compétence. Cela évite également les complications.

L'évolution de l'amygdalite chronique chez l'adulte

Considérer les caractéristiques de l'amygdalite chez les adultes, les signes de maladie chronique, les symptômes d'exacerbation, ainsi que les complications possibles, les plus courantes. Nous allons tirer des données de la pratique médicale moderne.

Maintenant, les experts notent: l'amygdalite est une maladie commune. Le plus souvent, le développement de la maladie est associé à des facteurs de risque, à un mode de vie inapproprié et à un affaiblissement de l’immunité. Les signes dépendent largement du stade de développement de la pathologie. Par exemple, au stade initial, les symptômes sont presque invisibles.

Comment peut-on identifier une maladie à temps si elle peut se développer progressivement sans inconvénient visible pendant longtemps? La solution est évidente: on doit régulièrement passer un examen avec un médecin. Vous pouvez également regarder votre gorge vous-même avec précaution, sans utiliser d'outils. Voici ce qu'un spécialiste pourra découvrir lors de l'examen.

  • Œdème de l'arc palatin
  • Friabilité du tissu lymphoïde.
  • Augmentation des amygdales.
  • Rougissement des muqueuses.
  • Des dépressions à la surface des glandes, formées en raison de la disparition des bouchons purulents.
  • Bouchons directement purulents dans les amygdales, constitués de bactéries, de tissus nécrotiques, de caillots sanguins.

Parfois, les patients se plaignent des symptômes suivants, typiques de l'exacerbation de l'amygdalite chronique:

  • Inessentiel, mais augmentation régulière et prolongée de la température corporelle;
  • sensation de masse, corps étranger dans la gorge;
  • inconfort dans la cavité buccale;
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • sensations désagréables dans les oreilles;
  • maux de tête;
  • une sensation de sécheresse dans la gorge, provoquant une toux involontaire.

Malheureusement, la maladie est parfois tellement cachée que les premiers symptômes apparaissent seulement après les complications:

  • pneumonie
  • phlegmon du cou;
  • les abcès avec du pus se propagent;
  • bronchite;
  • endocardite due à une infection de la cavité cardiaque, du système circulatoire.

Les experts savent déjà exactement quelles maladies et quels symptômes peuvent indiquer leur cause initiale - l’amygdalite chronique. Par exemple, si une polyarthrite ou un rhumatisme, une cardite rhumatismale ou un lupus érythémateux sont diagnostiqués, le médecin fixera certainement un examen approfondi des amygdales, du ciel.

Exacerbation de l'amygdalite chronique

Lorsqu'il y a une phase d'exacerbation de l'amygdalite chronique, les signes de plusieurs manières descendent avec les symptômes d'une infection bactérienne aiguë. Il y a une telle aggravation en réaction au contact avec toutes sortes de micro-organismes nuisibles, à savoir les bactéries et les champignons, les virus. Dans ce cas, il existe des signaux spécifiques, malgré la présence de traits universels, caractéristiques des processus inflammatoires.

Les symptômes courants sont les suivants.

  • Il y a une toux, une sensation de sécheresse et de transpiration dans la gorge, qui sont grandement amplifiées pendant la nuit. En conséquence, les patients ne dorment pas bien et se sentent moins bien, leur système immunitaire est affaibli.
  • Les ganglions lymphatiques augmentent de manière significative, en particulier sous la mâchoire inférieure. En se déplaçant, en avalant, en palpant, la douleur se produit en eux.

Il existe également des symptômes de l'amygdalite virale, à la fois chronique et au stade de l'exacerbation.

  1. Commence un larmoiement dû à des réactions allergiques.
  2. Il se forme beaucoup de mucus, les muqueuses du nez gonflent.
  3. Les amygdales sont tellement plus volumineuses qu’elles peuvent être facilement déterminées visuellement lorsqu’elles sont vues.
  4. Il y a des signes évidents caractéristiques de l'intoxication générale du corps. Les patients souffrent de dyspepsie, de faiblesse musculaire et de vertiges, de douleurs dans les articulations et la tête.
  5. La température du corps peut augmenter soudainement jusqu'à des niveaux critiques de 39 à 40 degrés.

Lorsqu'il y a un mal de gorge viral normal, les signes de maladie disparaissent rapidement. Le plus souvent, il suffit de le traiter en une semaine.

Lorsque nous ne pouvons pas faire face à la maladie, nous parlons d'une infection bactérienne secondaire. Il se produit dans des conditions favorables, lorsque les propriétés protectrices locales des amygdales diminuent.

Amygdalite bactérienne

Il est également important de connaître les signaux que l'organisme donne en cas d'amygdalite bactérienne. Il apparaît comme une exacerbation d'une maladie chronique, une complication.

  • Inflammation de la langue, des muqueuses de l'oropharynx.
  • Le nombre de bactéries putréfactives augmente fortement, ce qui provoque une odeur extrêmement désagréable de la bouche.
  • Il y a une température élevée mais insignifiante.
  • Les bouchons purulents commencent à se former dans les amygdales.
  • Sur le dos du pharynx, les ganglions lymphatiques augmentent considérablement.
  • Sur le dessus de la langue, le médecin remarquera immédiatement une touche spécifique de nuance grisâtre.

Si une personne a déjà des problèmes avec le système immunitaire, une immunodéficience, une infection fongique peut survenir et son arrière-plan et son angine se développeront déjà. Dans ce cas, identifiez les symptômes suivants.

  1. Sur les surfaces des muqueuses, sur les glandes, des incrustations caractéristiques de couleur grisâtre sont visibles.
  2. Si les films sont retirés, les ulcères hémorragiques restent à leur place.
  3. Les symptômes d'une intoxication par un organisme ne sont pas présents.

Types d'amygdalite

On peut distinguer plusieurs types de maladies, en s'appuyant sur des manifestations externes de la maladie. Considérons les types de base.

  • Dans la maladie diphtérique, les surfaces du film sont de couleur jaune-gris.
  • Lorsque la maladie est lacunaire, les amygdales forment des films étendus.
  • Si l'amygdalite est folliculaire, tout le tissu lymphoïde est recouvert de formations à petite échelle.

Maladie chez les enfants

Insistons sur les caractéristiques, les symptômes de l'évolution de l'amygdalite chronique chez les enfants. Habituellement, les signes sont plus prononcés, de même que d'autres organes, les complications commencent rapidement.

  1. La toux chez les jeunes enfants survient non seulement directement en raison de l'amygdalite, mais aussi en raison de la forte irritation des récepteurs avec le mucus qui coule sur la paroi arrière.
  2. L'enfant peut refuser de manger en raison de douleurs à la gorge et d'une intoxication générale du corps.
  3. Il existe un syndrome dit abdominal chez les enfants. Elle se caractérise par des vomissements et une diminution de l'appétit, des selles et des ballonnements.

Malheureusement, les caractéristiques anatomiques et les nuances physiologiques mettent les enfants en danger.

Des complications graves en découlent précisément: par exemple, une fausse céréale pouvant mettre la vie en danger. Lorsqu'une fausse céréale se développe, les tissus gonflent dans la région des cordes vocales. En conséquence, l'écart de voix se rétrécit fortement, le bébé commence à respirer très bruyamment. S'il y a aussi une suffocation, cela menace déjà directement la vie. Dans ce cas, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Facteurs de risque

Il existe de nombreux facteurs de risque. Nous allons nous concentrer sur la base.

Il existe plusieurs maladies qui provoquent souvent l'apparition de cette maladie.

  • Immunité réduite pour diverses maladies infectieuses: tuberculose et scarlatine, rougeole.
  • Les défaillances de la respiration nasale dues aux polypes, à la sinusite et à la sinusite, la courbure du septum nasal.
  • Prédisposition de type héréditaire.

Il y a aussi toutes sortes de moments défavorables, à cause desquels les gens sont en danger.

  • Sous-refroidissement du corps.
  • Quantité de liquide insuffisante utilisée.
  • Stress, surmenage, troubles du sommeil.
  • Mauvaise situation écologique.
  • Mauvaise nourriture.
  • Hypodinamie
  • Habitudes nuisibles (effets de la nicotine, de l'alcool).

Il est très important de prendre soin de la santé, de prendre des mesures préventives et de diagnostiquer la maladie à temps.

Exacerbation de l'amygdalite

L'exacerbation de l'amygdalite est une maladie grave nécessitant un traitement opportun et adéquat.

Inflammation des palatines les amygdales, qui persiste sur une longue période de temps, est appelée amygdalite chronique. L'évolution de cette maladie est caractérisée par des exacerbations périodiques qui se produisent en réponse à divers effets externes ou internes.

Comment les angines se détériorent-elles?

Le plus souvent, la cause des exacerbations de l'amygdalite est une diminution des défenses immunitaires de l'organisme, de l'hypothermie ou de la présence d'autres foyers d'infection. Un traitement inadéquat de l'amygdalite et l'absence de mesures préventives contribuent à l'inflammation chronique et à la survenue de rechutes. En règle générale, l'amygdalite chronique est aggravée sous forme d'angine et d'abcès paratonsillaire.

Dans la plupart des cas, le tableau d'exacerbation de l'amygdalite chronique diffère peu des symptômes de l'amygdalite aiguë. Le patient augmente fortement la température du corps, il y a une douleur dans la gorge, une difficulté à avaler. En outre, il peut y avoir une faiblesse générale et des maux de tête. Souvent, les exacerbations (et les angines aiguës) s'accompagnent de douleurs dans la région lombaire et dans les articulations. Il peut y avoir une augmentation des ganglions lymphatiques. Sous condition d'un traitement approprié, le mal de gorge passe généralement en une semaine.

Quant à l’autre forme d’exacerbation de l’angine - un abcès paratonsillaire, ses symptômes ressemblent initialement à une angine. Cependant, après un certain temps, l'image de la maladie change sensiblement. Le patient développe un gonflement pharynx, ce qui complique grandement le processus de déglutition. Cela conduit souvent à une incapacité totale de manger de la nourriture et même de l'eau qui, si elle est prolongée, menace l'épuisement du corps.

L'abcès parathonsillaire est caractérisé par l'accumulation de pus dans la cellulose dans la région des amygdales. Ce type d'exacerbation est très dangereux, car le pus peut se propager aux tissus et aux organes voisins, aggravant ainsi l'état du patient. Dans ce cas, il existe également un risque de sepsie.

Traitement des exacerbations de l'amygdalite

La base du traitement de l'angine est une antibiothérapie. Avec le développement de cette maladie, vous devez toujours consulter un médecin. Ce n'est qu'après l'examen que le médecin prescrira au patient les médicaments antibactériens appropriés. Ne prenez pas ces médicaments par vous-même, et vous n'essayez pas non plus de guérir votre mal de gorge. À l'avenir, cela peut entraîner de graves complications, telles que les rhumatismes, la glomérulonéphrite et autres.

Pour le traitement de l'angine de poitrine, habituellement utilisé des antibiotiques du groupe des pénicillines, céphalosporines et les macrolides. Pour le traitement topique des antibiotiques fréquemment utilisés et fusafungine grammidin et (antiseptiques sulfamides, huiles essentielles, extraits de plantes médicinales). Pour le traitement topique de ces médicaments peuvent être utilisés sous forme de rinçages, des sprays et des pastilles.

Avec les exacerbations de l'amygdalite, le patient a besoin d'un repos au lit, de beaucoup de boissons et d'un régime alimentaire modéré. En présence de fièvre, des médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques sont utilisés (si la température est supérieure à 38 degrés).

Lorsqu'un abcès paratonsillaire, le patient doit souvent être hospitalisé. Dans un hôpital, le patient est soumis à une ouverture d'abcès et à un drainage du pus. De plus, le patient reçoit un traitement antibiotique. Le soulagement de la douleur et les hormones peuvent être utilisés pour soulager l'état du patient.

Prévention des exacerbations de l'amygdalite

Patients atteints de maladies chroniques amygdalite devrait être conscient des éventuelles exacerbations de la maladie. Prévenir ces exacerbations est essentiel pour la santé. La prévention des exacerbations de l'amygdalite comprend une variété d'activités visant à améliorer la défense immunitaire, ainsi que d'éviter au maximum les facteurs de déclenchement qui peut entraîner une aggravation de la maladie.

Le durcissement, l'exercice et la nutrition rationnelle jouent un rôle important dans la prévention des exacerbations de l'amygdalite. A des fins préventives, le patient peut également prendre des préparations immunomodulatrices d'origine végétale.

  • Partagez Avec Vos Amis

Plus D'Articles Sur Le Traitement Du Nez

S'il est possible de passer un gargarisme d'une gorge avec du peroxyde d'hydrogène à une angine?

Les maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures sont familières à la plupart des gens et non par ouï-dire.

Bouchons amygdaliens - comment traiter: traitement médicamenteux, folklorique et chirurgical

Sous amygdalite est généralement compris inflammation des amygdales. Dans le processus inflammatoire, des bouchons sont souvent formés.