Loading

Causes, symptômes et caractéristiques du traitement de la laryngite pendant la grossesse

Laryngite chez la femme enceinte - une pathologie fréquente dont le développement est associé à un affaiblissement de l'immunité. Après tout, pendant cette période, le corps de la mère est sous double charge et ses défenses immunitaires sont considérablement réduites. Dans la plupart des cas, la maladie survient dans le contexte des infections respiratoires virales aiguës et de la grippe. Ce processus inflammatoire peut compliquer le déroulement de la grossesse et causer des problèmes de développement foetal.

Étiologie de la maladie

La laryngite est une inflammation de la muqueuse du larynx. La principale cause de la maladie: infection par des micro-organismes pathogènes et des virus. La source d'infection est une personne malade. Par conséquent, pendant la grossesse, les femmes enceintes devraient éviter de se rendre fréquemment dans des endroits très fréquentés.

En outre, plusieurs facteurs provocateurs facilitent la pénétration et l’adaptation des virus et des bactéries dans le corps de la femme:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • hypothermie générale;
  • hypothermie locale des muqueuses (crème glacée, boissons froides);
  • conséquence de la maladie catarrhale;
  • irritation de la muqueuse du larynx par la poussière ou la fumée;
  • fumer;
  • tension excessive sur les cordes vocales.

Une laryngite allergique occupe une place distincte, dans laquelle l'inflammation de la muqueuse se produit en raison de l'influence des produits chimiques sur celle-ci, ainsi que de l'utilisation de produits provoquant une réaction allergique chez l'homme.

Quels sont les symptômes?

La laryngite pendant la grossesse peut survenir à la fois sous forme aiguë et sous la forme d'une exacerbation du processus chronique, ce qui a provoqué une diminution de l'immunité. Les principaux signes de la maladie:

  • sécheresse et transpiration dans la gorge;
  • l'apparence d'enrouement de la voix;
  • épisodes de toux sèche qui deviennent progressivement mouillés;
  • essoufflement;
  • douleur en avalant.

La condition générale avec laryngite peut être normale. Mais dans certains cas, la température corporelle augmente jusqu'à 38 ° C, les maux de tête, le nez qui coule, la faiblesse, la somnolence et la fatigue. Au premier trimestre de la grossesse, la maladie peut intensifier les nausées et autres manifestations de toxicose.

Dans la plupart des cas, la température chute le troisième jour et, dans une semaine, il y a une amélioration du bien-être, une voix est rétablie et un appétit apparaît.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur les plaintes d'une femme et sur une laryngoscopie indirecte, qui met en évidence des phénomènes inflammatoires sur la muqueuse, des expectorations épaisses, des hémorragies ponctuelles ou un revêtement blanc, caractéristiques de certaines formes de laryngite.

Souvent, pour évaluer l'activité du processus inflammatoire, le médecin prescrit des tests de laboratoire simples - une analyse clinique du sang et de l'urine. En cas de suspicion de pathologie du développement intra-utérin du fœtus, l'échographie et le CTG (après 34 semaines de gestation) sont indiqués.

Complications possibles

Si la pharyngite n'est pas traitée, le processus inflammatoire peut passer aux organes voisins. Une laryngotrachéite, une trachéobronchite ou une pneumonie se développent. Dans de tels cas, la femme enceinte est traitée à l'hôpital.

La laryngite pendant la grossesse est une complication des infections virales (scarlatine, coqueluche, rougeole, grippe). Les virus peuvent facilement pénétrer la barrière hématoplacentaire qui protège le fœtus pendant la grossesse. Cela affecte négativement l'enfant, jusqu'à l'apparition de malformations congénitales. Si cela se produit plus tard, des saignements, une naissance prématurée et même une mort foetale sont possibles.

Accouchement avec laryngite

L'accouchement chez une femme souffrant de laryngite se produit dans la plupart des cas. Seule une intoxication sévère ou le développement de complications (trachéite, bronchite) peut poser le problème de la césarienne.

Caractéristiques de traitement

Pour toute maladie de nature infectieuse, même s'il n'y a pas de température, il est préférable qu'une femme enceinte appelle un médecin à la maison plutôt que d'aller à une polyclinique.

La laryngite pendant la grossesse nécessite un régime de traitement spécial, car les femmes dans cette situation ne peuvent pas prendre tous les médicaments, sinon il existe un risque de préjudice pour le fœtus.

Mais tout d'abord, il faut suivre les recommandations générales:

  • repos au lit;
  • nourriture de haute qualité;
  • boisson abondante (s'il n'y a pas d'œdème et d'hypertension);
  • L'air de la pièce doit être frais et humide.
  • Le silence est une condition préalable à la restauration des cordes vocales.

Pour la sélection des médicaments, même pour un traitement local, il est nécessaire de procéder avec un soin particulier, car beaucoup d'entre eux ont un effet tératogène (violation du développement embryonnaire). Certains médicaments ne contiennent pas de données sur leur utilisation pendant la grossesse.

Médicaments

  • Préparations immunomodulatrices antivirales à base d'interféron (Wiferon, Grippferon).
  • Antitussifs (par exemple, Sinecod, mais il ne peut être pris qu'à partir du deuxième trimestre de la grossesse).
  • Comprimés pour résorption - Pharyngept, Lizobakt.
  • L'irrigation de la muqueuse des aérosols inflammatoires du larynx - Tantum Verde, Geksoral (dans la seconde moitié de la grossesse), Hlorfillipt.
  • Rincer la gorge avec une solution de miramistine ou de furacilline.
  • Mucolytiques et expectorants à base de plantes - Dr. Mom, Linkas, Mukaltin, Stodal, après 14 semaines - Bromhexine et Gedelix.
  • Inhalation avec de l'eau minérale ou une solution saline.
  • Avec une forte toux - inhalation avec Lazolvanom ou Ambrobe, mais pas plus de 2-3 jours.
  • Accélérer la récupération des vitamines ou des complexes vitamines-minéraux.
  • À température élevée (supérieure à 38 ° C) - Paracétamol ou Nurofen (sauf le troisième trimestre de la grossesse), vous ne pouvez pas abaisser la température avec de l'aspirine.

Les antibiotiques ne sont prescrits qu'en dernier recours - avec un long parcours de la maladie ou des complications, tout en choisissant soigneusement le médicament.

Traitement folklorique

La laryngite pendant la grossesse peut être traitée avec des herbes médicinales, mais uniquement à titre d'aide et strictement après consultation d'un médecin:

  • Inhalation avec du miel, menthe, bourgeons de pin, calendula, camomille, eucalyptus;
  • gargariser la gorge avec du soda, des bouillons de sauge, du pissenlit, du millepertuis, ainsi que du jus de pomme de terre ou de betterave;
  • avec une toux sèche - décoction de racine d'althaea ou de réglisse;
  • Lait chaud avec l'ajout d'une cuillère à café de beurre.

Il n'est pas recommandé d'utiliser les framboises et les viburnum, car ils affectent la coagulabilité du sang et peuvent également provoquer des contractions des muscles utérins.

Dans la plupart des cas, avec un appel opportun à un médecin, la laryngite peut être guérie à la maison dans les 5 à 10 jours. Mais s'il existe un risque de complications, la femme enceinte doit être hospitalisée pour un traitement plus grave.

Méthodes de traitement de la laryngite chez la femme enceinte

Contenu de l'article

Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit s'accompagner de la réception de moyens sûrs qui n'affectent pas le développement du fœtus. Et ces moyens, en passant, pas tellement. Selon les statistiques, environ 63% des femmes enceintes présentant une infection virale respiratoire aiguë développent une inflammation laryngée.

En raison de la résistance réduite du corps, l'infection progresse rapidement, affectant les divisions supérieure et inférieure du système respiratoire. Lorsque vous traitez une laryngite, vous ne pouvez utiliser que les médicaments qui ne peuvent pas être absorbés dans le sang, surmonter la barrière placentaire et influencer le processus naturel du développement du fœtus.

Caractéristiques de traitement

Au cours de la gestation, c'est à dire portant l’enfant, les experts recommandent de réduire l’apport en médicaments au minimum. La plupart d'entre eux contiennent des composants qui peuvent nuire au développement du fœtus et provoquer une pathologie. Avec la laryngite, vous ne pouvez pas abandonner complètement le traitement médicamenteux, car l'infection peut nuire à la santé de l'enfant à naître encore plus que les médicaments.

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse? Pour réduire la probabilité de pénétration des composants du médicament dans la circulation sanguine systémique, il est conseillé d’utiliser des préparations topiques pour le traitement de l’inflammation du larynx. A des fins thérapeutiques, on peut utiliser des antiviraux, des cicatrices, des antipyrétiques et des antihistaminiques.

Pour accélérer la récupération, il est recommandé:

  • se conformer au repos au lit;
  • refuser l'utilisation de plats tranchants et chauds;
  • consommer suffisamment de boisson alcaline;
  • se gargariser et inhaler régulièrement;
  • minimiser les conversations, en créant une charge sur le périphérique vocal.

Dans le contexte d'une diminution de la protection immunitaire, l'infection progresse très rapidement, ce qui conduit à l'apparition de pathologies plus graves - laryngotrachéite, pneumonie, bronchite aiguë.

Comme beaucoup d'autres maladies respiratoires, la laryngite représente une menace potentielle non seulement pour la future mère, mais aussi pour l'enfant. Les micro-organismes pathogènes sécrètent des substances toxiques qui empoisonnent le corps d'une femme.

Une intoxication grave peut provoquer des troubles du développement du fœtus, en particulier du système cardiovasculaire et nerveux. Par conséquent, avec les premiers symptômes de la laryngite, vous devez consulter un médecin et suivre le traitement médicamenteux recommandé.

Médicaments antiviraux

En règle générale, la laryngite chez la femme enceinte se développe dans un contexte de rhume ou de grippe. Pour éliminer l'infection dans le système respiratoire, il est nécessaire de prendre des médicaments antiviraux. Au premier trimestre de la grossesse, vous ne pouvez utiliser que certains types de médicaments qui ne conduisent pas au développement pathologique du fœtus.

Les outils les plus sûrs qui aident à détruire les virus du larynx et d’autres parties des voies respiratoires sont les suivants:

  • "Ocillococcinum" - augmente les défenses immunitaires et détruit la plupart des agents responsables des maladies virales;
  • "Viferon" - stimule la production d'interféron, ce qui augmente l'activité dans le corps des cellules protectrices;
  • "Anaferon" - empêche la multiplication des virus et arrête l'inflammation dans les lésions.

La posologie et la fréquence de prise des médicaments antiviraux dépendent de la période de la grossesse et sont déterminées uniquement par le médecin traitant.

Les produits mentionnés ci-dessus sont disponibles sous forme de suppositoires et de comprimés. Pendant la grossesse, il est recommandé d'utiliser des médicaments sous forme de suppositoires rectaux, car ils n'irritent pas la muqueuse gastrique et ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires. Les médicaments antiviraux peuvent être associés à d'autres médicaments sans crainte de développer des réactions allergiques.

L'inhalation

L'inhalation est le moyen le plus rapide de «délivrer» des médicaments directement dans les centres d'inflammation. Pour ne pas nuire au fœtus, mais en même temps pour arrêter l'inflammation dans le larynx, il est préférable d'utiliser des solutions alcalines comme préparations. Ils normalisent le pH muqueux et créent des conditions défavorables à la propagation des agents infectieux.

Des inhalations d'aérosols et de vapeur peuvent être utilisées pour la procédure. Les plus sûres sont les inhalations en aérosol, réalisées à l'aide de nébuliseurs. Pour réduire l'inflammation et le gonflement du laryngopharynx, vous pouvez utiliser:

  • "Ambrogen" - aide à éliminer la toux des aboiements, stimule la séparation des mucosités des parois des muqueuses;
  • Rotokan - élimine l'inflammation et le gonflement du larynx;
  • "Malavit" - soulage la douleur et soulage le gonflement des muqueuses;
  • "Dexaméthasone" - il arrête les manifestations allergiques et l'inflammation des voies respiratoires;
  • "Furatsilin" - détruit les microbes et élimine l'inflammation purulente dans le larynx.

Ne pas inhaler l'estomac plein, car cela peut provoquer des nausées et des vomissements.

L'inhalation a un effet anti-oedémateux, cicatrisant et antitussif prononcé. Par conséquent, les procédures physiothérapeutiques doivent être répétées au moins 4 à 5 fois par jour pendant la semaine.

Rincer la gorge

Si la laryngite est apparue comme une complication de la grippe, un IRV, un rhume ou un mal de gorge, il est préférable d'utiliser des rinçages pour la traiter. L'irrigation du laryngopharynx avec des médicaments aide à augmenter l'immunité locale, à prévenir le développement de virus et de microbes et, bien sûr, à accélérer le processus de récupération. Contrairement aux médicaments systémiques, lors du lavage des amygdales et de la gorge, les médicaments ne sont pratiquement pas absorbés dans la circulation sanguine systémique et ne nuisent donc pas au développement du fœtus.

Au cours de la période de gestation, il est préférable d'utiliser comme médicament pour laver le mal de gorge:

  • "Miramistin" - désinfecte la muqueuse et stimule la régénération des tissus enflammés;
  • "Chlorophyllipt" - détruit les germes et les champignons, libère le pus des foyers d’inflammation;
  • "Chlorhexidine" - restaure la muqueuse des voies respiratoires et augmente l'immunité locale.

Pour ne pas brûler la muqueuse, il est nécessaire d'utiliser des solutions dont la température ne dépasse pas 37 ° C pour l'irrigation de la gorge.

En plus des antiseptiques en pharmacie, les rinçages peuvent être effectués avec des décoctions à base de plantes. L'effet anti-inflammatoire et cicatrisant exprimé est présent dans le thym, la mélisse, la camomille, le calendula, la sauge et le millepertuis.

Moyens pour la toux

La laryngite est toujours accompagnée d'une toux spastique qui peut s'intensifier pendant le sommeil et après le réveil. Lors de la toux, les muscles abdominaux sont soumis à un surmenage, ce qui peut nuire au développement du fœtus. Pour arrêter une toux non productive, il est recommandé d'utiliser des médicaments antitussifs à base de dextrométhorphane. Il n'a aucun effet toxique, il peut donc être utilisé par les femmes enceintes dans le traitement de la laryngite.

Les médicaments antitussifs les plus sûrs et les plus efficaces comprennent:

Important! Ne pas utiliser de médicaments à base de dextrométhorphane au cours du premier trimestre de la grossesse.

Environ 3 à 4 jours après une atteinte laryngée des voies respiratoires, des expectorations commencent à se produire. Pour accélérer son excrétion, il faut utiliser des expectorants. En période de gestation, il est conseillé d'utiliser des médicaments à base de plantes. Leurs composants actifs ne surmontent pas la barrière placentaire, donc ne pas nuire au fœtus:

Il convient de noter que les antitussifs ne peuvent être utilisés que pendant 2-3 jours. Après cette période, les expectorations commencent à s'accumuler dans les organes respiratoires. Si vous continuez à prendre des médicaments qui arrêtent la réaction à la toux, cela entraînera une stagnation du mucus dans les bronches et, par conséquent, une inflammation.

Sprays pour la gorge

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser d'aérosols pour la gorge, qui contiennent de l'alcool. Ils accélèrent la circulation sanguine et aident à augmenter la pression artérielle, ce qui peut entraîner une détérioration du bien-être de la femme. Les médicaments les plus sûrs sont les plantes médicinales. Ils affectent doucement la muqueuse, accélérant le processus de récupération.

Pour éliminer les foyers d’inflammation dans la gorge et le larynx, vous pouvez utiliser ces aérosols:

Ne pas utiliser de médicaments sous forme de spray pour les femmes souffrant d'asthme bronchique, car elles peuvent provoquer un bronchospasme.

La composition des médicaments comprend des composants ayant un effet réparateur (cicatrisation), anti-inflammatoire et anti-oedémateux. Avec leur aide, vous pouvez éliminer la douleur et l'inconfort en avalant. Cependant, il convient de noter que vous pouvez utiliser des médicaments pendant au plus 5 à 7 jours. Les composants actifs des agents ont tendance à s'accumuler dans les tissus. Un surdosage peut provoquer des réactions allergiques - nausées, urticaire, gonflement de la gorge muqueuse.

Pastilles pour résorption

Les sucettes pour la résorption sont les médicaments les plus sûrs pouvant être utilisés pour traiter la laryngite chez les femmes enceintes. Les pastilles et les pastilles à plusieurs composants contiennent des substances à action désinfectante, analgésique et anti-inflammatoire. Appliquez-les au moins 4 fois par jour pour soulager la douleur et éliminer l'enflure du laryngopharynx.

Pendant la gestation d'un enfant, les types suivants de comprimés de résorption peuvent être utilisés pour les femmes:

Pour renforcer l'effet des pastilles, il est recommandé de rincer la gorge avec une solution saline avant de les utiliser. Il aidera à éliminer jusqu'à 70% des agents pathogènes dans les expectorations muqueuses et visqueuses, ce qui peut empêcher l'absorption des composants actifs des médicaments dans les tissus affectés.

Antipyrétiques

Une température élevée est un compagnon constant de la laryngite aiguë, qui peut nuire au développement fœtal du fœtus. Dans les premiers mois de la grossesse, il n'est pas recommandé d'utiliser des antipyrétiques (médicaments antipyrétiques), car ils sont absorbés dans le sang et peuvent nuire au futur enfant. Mais ignorer l'hyperthermie entraîne de graves conséquences, notamment une fausse couche et une grossesse en perte de vitesse. Comment abaisser la température dans ce cas?

Pour normaliser la température, les experts recommandent d’utiliser uniquement du paracétamol. Tous les agents anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que « Ibuprofène », « Nurofen » et même « Panadol » peuvent déclencher des réactions secondaires indésirables. En plus du paracétamol, les moyens utilisés par les personnes sont utilisés pour rétablir le régime de température. antipyrétique a prononcé le thé au citron, le lait, le miel et le bouillon de chaux.

Laryngite pendant la grossesse

La laryngite est une maladie dans laquelle le processus inflammatoire se développe dans le larynx. Pendant la grossesse, la laryngite survient souvent dans le contexte de la grippe et d'autres maladies virales aiguës. Comment cette pathologie se manifeste-t-elle chez les femmes enceintes?

Causes de la laryngite

Dans la plupart des cas, la laryngite survient à la suite d'une infection par une bactérie pathogène. Il peut s’agir de virus grippaux, de bâtonnets hémophiles, de Klebsiella, de pneumocoques et d’autres micro-organismes pouvant causer des infections respiratoires. La rougeole, la scarlatine et d’autres infections sont plus fréquentes chez les enfants et presque pas pendant la grossesse.

La source d'infection par laryngite est une personne malade. Les futures mères devraient faire particulièrement attention en automne et en hiver et éviter de se rendre dans des endroits bondés. Dans les magasins, à la poste et à la clinique, les femmes enceintes attendent des virus dangereux qui peuvent entraîner le développement d'une laryngite. Toute personne qui tousse et qui éternue peut infecter une femme et entraîner de graves problèmes durant cette période critique.

Facteurs provoquant l'apparition d'une laryngite:

  • réduction des défenses de l'organisme (y compris pendant la grossesse);
  • surfusion
  • long séjour dans une pièce poussiéreuse;
  • charge physique dans l'air frais givré;
  • boissons froides;
  • surmenage des cordes vocales (crier fort, chanter);
  • fumer.

Par ailleurs, il convient de mentionner la laryngite allergique - une forme particulière de la maladie. Provoquer cette pathologie peut divers produits chimiques qui sont tombés sur la muqueuse du larynx. En outre, la laryngite allergique survient lors de l'utilisation de chocolat, d'agrumes et d'autres produits similaires. Le plus souvent, une maladie similaire survient chez les femmes prédisposées à la formation d'une réaction allergique.

Symptômes de la laryngite

L'inflammation du larynx comporte un certain nombre de signes permettant de le distinguer des autres maladies respiratoires:

  • enrouement et enrouement de la voix jusqu'à sa disparition complète;
  • Transpiration et grattage dans la gorge;
  • sensations douloureuses en avalant;
  • toux sèche et agonisante;
  • difficulté à respirer.

Les manifestations locales de laryngite sont associées à une légère augmentation de la température corporelle. La fièvre ne dure généralement pas plus de trois jours et la température corporelle ne dépasse pas 38 ° C La maladie est accompagnée de faiblesse générale, de somnolence et de fatigue. Au début de la grossesse, la laryngite peut entraîner une augmentation des nausées et d'autres manifestations de toxicose.

La laryngite survient souvent contre la pharyngite et la rhinite. L'inflammation du pharynx entraîne une rougeur de la muqueuse et l'apparition de sensations douloureuses dans les amygdales. La rhinite se manifeste par un écoulement abondant du nez et des éternuements. Une partie des femmes enceintes ont une conjonctivite accompagnée d'une incision aiguë dans les yeux et d'un larmoiement.

Dans la plupart des cas, la laryngite se déroule en toute sécurité et, après 5 à 7 jours, la future mère marque une amélioration significative. La voix est rétablie, la température diminue et l'appétit apparaît. Les complications contre la laryngite sont rares.

Qu'est-ce qui menace la laryngite chez une femme enceinte?

Si le médecin ne contacte pas le médecin à temps, le processus inflammatoire passe dans la muqueuse de la trachée. Une trachéite se développe, accompagnée d'une toux sèche et douloureuse dans la poitrine. D'autres agents infectieux pénètrent dans les bronches et atteignent les branches les plus éloignées. La toux des passages secs dans le mouillé, il y a des expectorations purulentes abondantes. A ce stade, le traitement d'une femme enceinte doit être effectué uniquement dans un hôpital.

La pneumonie en tant que complication de la laryngite est rare. En règle générale, l'inflammation des poumons se produit chez les femmes présentant une immunité nettement réduite, ainsi que dans le développement d'une résistance aux antibiotiques. Car la pneumonie se caractérise par une température corporelle élevée, des frissons, une forte toux et beaucoup de crachats. En l'absence de traitement pour la pneumonie chez les femmes enceintes peut se terminer très triste.

Le cours de la grossesse avec laryngite

Dans la plupart des cas, l'inflammation du larynx n'a pas d'effet marqué sur l'état du fœtus. Une laryngite dangereuse ne peut être que dans les premiers stades, lorsque le risque d'infection de l'embryon est élevé. L'inflammation du larynx, reportée de 2 à 4 semaines de grossesse, peut provoquer une fausse couche spontanée. Souvent, une femme dans un délai aussi court n’a même pas connaissance de sa grossesse, et seules les menstruations légères et douloureuses évoquent les dysfonctionnements du corps.

La laryngite, survenue au bout de 4 à 12 semaines, peut entraîner une infection du fœtus et la formation de plusieurs vices. A cette époque, tous les organes et tissus importants de l'embryon sont pondus et la moindre influence pendant cette période provoque diverses maladies. En même temps, aucun expert ne peut dire avec certitude si un enfant sera infecté. Pour clarifier l'état du fœtus et la présence de malformations, vous pouvez utiliser des ultrasons à 12 et 22 semaines.

Diagnostic de laryngite

Pour déterminer la maladie, aucun truc spécial n'est requis. Il suffit que le médecin examine la gorge du patient pour établir un diagnostic. La muqueuse oculaire du larynx, la rougeur et l’apparition de points rouges (foyers d’hémorragie) évoquent sans équivoque le développement d’une pharyngite. Le processus inflammatoire recouvre souvent la muqueuse pharyngée et les amygdales, qui seront également visibles lors de l'examen.

En cas de laryngite prolongée, le médecin peut proposer de faire subir à la femme un test sanguin et urinaire. Ces tests simples vous permettent d'évaluer l'activité du processus inflammatoire et de décider du traitement ultérieur. Si un foetus est suspecté d'une pathologie, l'échographie et la CTG (après 34 semaines) sont obligatoires.

Traitement de la laryngite

La laryngite, dans la grande majorité des cas, est une maladie virale, donc une antibiothérapie n'est pas prescrite. L'utilisation d'antibiotiques peut être justifiée dans le long cours de la maladie, ainsi que dans la transition du processus inflammatoire à la trachée et aux bronches. Dans ce cas, les médicaments prescrits approuvés pour une utilisation pendant la grossesse (céphalosporines, macrolides ou certains représentants des pénicillines).

Une grande valeur dans la thérapie d'une laryngite a irrigation de la gorge avec des antiseptiques. Au début, Miramistin et Tantum Verde peuvent être utilisés. Ces médicaments n'ont pas d'effet négatif sur le développement du fœtus et peuvent donc être utilisés en toute sécurité au cours du premier trimestre de la grossesse.

Au début, au lieu des préparations chimiques habituelles, il est recommandé d'utiliser préparations à base de plantes. Camomille, calendula, sauge - tous ces fonds peuvent être achetés dans n'importe quelle pharmacie. Les herbes sont bouillies avec de l'eau bouillante, insistent une demi-heure, après quoi elles peuvent être utilisées pendant la journée. Se gargariser avec des infusions à base de plantes peut être fait toutes les 4 heures. Le bouillon à base de plantes préparé doit être conservé dans une bouteille thermos ou dilué avec de l'eau chaude avant utilisation.

Au cours de la seconde moitié de la grossesse, Geksoral et d’autres traitements antiseptiques sont ajoutés au traitement. La pulvérisation du médicament se fait à l'aide d'un distributeur, qui permet au médicament de pénétrer dans la muqueuse de la gorge et du larynx. L'effet du traitement survient généralement le premier jour. Le cours de thérapie dure de 5 à 10 jours.

La laryngite chez les femmes enceintes est souvent accompagnée d'une toux sèche et douloureuse. Pour faciliter la décharge des expectorations sont nommés médicaments mukaliticheskie. Au premier trimestre, "Mukaltin" et "Stodal" sont autorisés. Après 14 semaines, vous pouvez utiliser "Bromgexin", "Gedelix" et d'autres moyens qui n'affectent pas l'état du fœtus. Avant d'appliquer un expectorant, consultez un médecin.

Une valeur particulière dans le traitement de la laryngite est donnée à l'humidification de l'air. Plus il est facile de respirer à l'intérieur, plus la récupération est rapide. L'air sec et chaud aggrave la condition de la future mère, provoquant de nouveaux accès de toux. Inversement, l'aération et l'humidification fréquentes de la pièce facilitent le départ des crachats et contribuent à la récupération précoce de la muqueuse du larynx.

Accélérer la récupération aidera boisson chaude, ainsi que la consommation de vitamines. Les boissons aux fruits des baies, les compotes de fruits, le thé au miel et au citron - toutes ces boissons réduisent l’intoxication et contribuent à augmenter les défenses de l’organisme. L'essentiel est que les boissons ne soient pas trop chaudes et ne brûlent pas la muqueuse déjà endommagée du larynx.

Tout au long de la maladie, une femme enceinte est recommandée parler le moins possible. Dans le même temps, vous devez savoir qu'une conversation silencieuse n'est pas moins nocive. Toute tension des cordes vocales avec laryngite complique leur rétablissement et allonge le temps de guérison. Une future mère, souffrant d'une inflammation du larynx, devrait être aussi silencieuse que possible tout au long du traitement.

Accouchement avec laryngite

Dans la plupart des cas, la naissance d'un enfant atteint de laryngite se produit naturellement. La césarienne peut être réalisée avec une intoxication sévère, ainsi que dans la transition de l'inflammation à la trachée et aux bronches. Une mère peut nourrir son bébé avec du lait maternel, en portant un masque jetable protecteur. Le masque doit être changé toutes les 4 heures.

La prophylaxie de la laryngite consiste à observer des règles simples. Les femmes enceintes ne doivent pas boire de boissons froides, surpiquer les cordes vocales et visiter des endroits où la concentration de personnes est importante. Le respect de ces recommandations évitera le développement de la maladie et toutes les complications de la laryngite pendant la grossesse.

Laryngite pendant la grossesse: caractéristiques du traitement

Pendant la grossesse, le corps féminin subit de nombreux changements, dont beaucoup affaiblissent les défenses immunitaires. Augmenter le fardeau sur tous les systèmes vitaux augmente le risque de développer diverses maladies. Surtout pendant cette période, une femme est sensible aux infections à froid.

L'inflammation de la muqueuse laryngée est la conséquence d'autres rhumes et de facteurs défavorables. À quel point la laryngite pendant la grossesse est-elle dangereuse pour un bébé, comment la traiter et prévenir les conséquences négatives?

Les causes

Le processus pathogène est le plus souvent causé par une infection virale. Cette forme de la maladie est le plus grand danger pour le bébé. L'infection se propage rapidement à travers le corps. Si la maladie n'est pas traitée, le virus pénètre facilement dans le placenta dans l'organisme de l'enfant.

Cela peut causer des malformations congénitales et même entraîner la mort du fœtus.

D'autres facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  1. exposition prolongée au froid;
  2. Brûlures et traumatismes à la gorge;
  3. poussière de la pièce;
  4. allergie;
  5. surmenage des cordes vocales;
  6. affections chroniques de la cavité nasopharyngée;
  7. inhalation intensive d'air sec.

La laryngite chronique pendant la grossesse apparaît comme une conséquence des formes aiguës souvent récurrentes de la maladie. Si la maladie est laissée sans attention, il existe un risque de développer des processus irréversibles pour le fœtus.

Les symptômes

Le signe principal du larynx malade est l'apparition d'une voix faible, sifflante et ricanante. Dans de rares cas, il disparaît complètement. Elle s'accompagne d'une douleur qui ne s'est pas apaisée pendant plusieurs jours dans la gorge et de l'inconfort des voies respiratoires supérieures lors de la déglutition.

Les symptômes commencent à apparaître au réveil matinal. Après un rêve, une femme marque des changements dans sa voix, suivis de tels symptômes:

  1. toux sèche, apparition de crachats;
  2. augmentation de la transpiration, masse dans la gorge, bouche sèche;
  3. hyperémie visible (rougeur) et gonflement de la muqueuse laryngée;
  4. une légère hausse de température.

Une femme ne devrait pas traiter seule la laryngite. Un diagnostic attentif et une thérapie sont nécessaires. Une laryngite non traitée pendant la grossesse devient une cause de pneumonie ou une forme grave de grippe.

Conséquences de la laryngite pendant la grossesse

Avec la laryngite virale, l'infection est capable de traverser le placenta jusqu'à un petit organisme et de l'infecter. Cette forme est l'une des plus dangereuses. Les conséquences sont très déplorables - jusqu'à la mort de l'enfant dans l'utérus ou une fausse couche.

La laryngite virale peut être causée par une femme qui pénètre dans le corps d’un virus de la grippe. La probabilité d'infection par des porteurs de coqueluche et de scarlatine est grande.

À la fin du terme, la laryngite provoque un accouchement prématuré, peut augmenter le saignement à la naissance. Il est important de prescrire un traitement en temps opportun et de prévenir de telles maladies.

Traitement de la laryngite

La laryngite pendant la grossesse est traitée à domicile, mais les médecins recommandent de se rendre à la clinique tous les 4 jours. Cela aidera à éviter les conséquences désagréables du bébé. Dans certains cas, une hospitalisation est nécessaire. L'observation du développement fœtal permettra d'ajuster la thérapie en fonction de la condition de la femme.

Recommandations générales

Traiter la laryngite en douceur. Augmentation du volume de boisson chaude - jus de fruits, thé au citron vert, bouillon de rose sauvage. Pour faciliter la condition d'une femme, vous devez nettoyer et ventiler la pièce chaque jour. Observé et le mode vocal - une femme enceinte ne devrait pas chanter ou élever la voix. Parlez le moins possible.

Le repos au lit et une alimentation équilibrée accélèrent la récupération. Prendre des antipyrétiques ne peut être qu'à haute température.

Préparations médicales

Le traitement médicamenteux de la laryngite pendant la grossesse se divise en deux catégories: symptomatique, réparatrice générale et de base, visant à éliminer les causes. Tous les médicaments peuvent être divisés en plusieurs groupes.

JMedic.ru

Les données des statistiques médicales montrent que la laryngite est plus fréquente pendant la grossesse que toute autre maladie des organes ORL, et la future mère doit savoir quoi traiter. Autrement, "inoffensif" à première vue, la douleur dans la gorge peut devenir dangereuse pour la femme enceinte elle-même et pour le fœtus.

Causes et symptômes de l'inflammation du larynx chez la femme enceinte

Les femmes enceintes souffrent de laryngite pour les mêmes raisons que les autres, à savoir:

  • infection virale, bactérienne ou fongique;
  • surmenage des cordes vocales en pleurant, en chantant fort, autre;
  • les allergies;
  • fumer;
  • inhalation d'air poussiéreux ou pollué.

Parfois, le larynx d'une future mère devient enflammé à cause de la rhinite des femmes enceintes, lorsque la respiration nasale devient difficile et que toute la charge tombe sur la gorge.

Le larynx muqueux enflammé et hyperémique chez une future mère se manifeste par les symptômes suivants:

  • enrouement;
  • Pershing et mal de gorge;
  • toux
  • température;
  • maux de tête, fatigue, autres signes de détérioration générale.

Danger de maladie

La laryngite pendant la grossesse ne coule pas nécessairement beaucoup. Mais il doit être traité immédiatement et intégralement. Pour nuire à la future mère, la santé et le développement normal du fœtus peuvent:

  1. Le virus Dans la grande majorité des cas, l'inflammation du larynx est provoquée par le virus. Cet organisme pathogène a la capacité de surmonter la barrière placentaire, causant la pathologie du développement du fœtus aux stades précoces, son retard de développement tout au long de la grossesse. La médecine connaît également des cas où, en raison d'une laryngite chez une future mère, la grossesse se termine par une interruption ou une naissance prématurée.
  2. Complications Si le traitement de l'inflammation du larynx n'est pas pris à temps, il peut «descendre», provoquant une trachéite, une bronchite ou une pneumonie. Il est également possible de joindre une infection bactérienne, qui devrait déjà être traitée avec des antibiotiques.
  3. Température Bien que la laryngite au cours de la grossesse soit rarement accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés, une telle élévation peut entraîner une souffrance foetale intra-utérine.

Caractéristiques du traitement de l'inflammation laryngée chez les femmes enceintes

Il n'est pas inutile de rappeler une fois de plus qu'avec les premiers symptômes d'inflammation du larynx, la future mère est obligée de consulter un médecin.

Si, avec une laryngite chez une femme enceinte, il y a une fièvre de 1 à 1,5 degré, son bien-être général est satisfaisant, la maladie peut être traitée à domicile. Le patient sera invité à consulter le médecin tous les trois ou quatre jours pour suivre l'évolution de la maladie et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Pendant la maladie, la future mère doit adhérer à un certain régime:

  • éviter l'activité physique;
  • autant que possible, mentir plus;
  • boire beaucoup de liquide chaud sous la forme de thé faible, jus, jus, décoctions d'herbes, qu'elle n'a pas une allergie, le lait et l'eau minérale alcaline non gazéifiée (pour éviter le gonflement régime potable négocié avec le médecin);
  • être dans une pièce ventilée avec de l'air humidifié.

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend la prise de médicaments pour en éliminer la cause, des moyens symptomatiques et réparateurs.

Médicaments antiviraux

Si la femme enceinte observe elle-même les premiers signes de l'ARV, elle doit entreprendre un traitement avec des médicaments antiviraux, puis la laryngite peut et ne se produit pas du tout.

Si l'inflammation du larynx se faisait encore sentir, elle peut être traitée avec les préparations suivantes:

Anti-inflammatoires et antihistaminiques

Typiquement, le traitement de l'inflammation du larynx comprend l'administration d'antihistaminiques. Mais la plupart d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans les cas extrêmes, les futures mères nomment Zirtek, Claritin ou Cetrizin. Dans ce cas, le médecin évalue le ratio des avantages pour les femmes et le risque pour le fœtus.

Utilisation possible de médicaments anti-inflammatoires locaux - pulvérisations d’Ingalipt et de Miramistin, comprimés ou pastilles résorbables Lysobakt, Efizol ou Faringosept.

Antitussif et expectorant

Dans les premiers jours de la laryngite, une femme enceinte souffre d'une toux paroxystique improductive. Dans les premiers stades du ramollissement, cela aidera seulement une boisson ou une inhalation abondante. Depuis le deuxième trimestre, le traitement avec le médicament antitussif Sinekod est autorisé.

Lorsque la toux est humide, la future mère devra boire un expectorant à base de racine d'althéa ou de thermopsis.

L'inhalation

Avoir un impact local sur la microflore pathogène, hydrater et apaiser la future mère muqueuse du larynx enflammée aidera à nébuliseur d'inhalation Dekasanom, du sérum physiologique ou de l'eau Borjomi.

Remèdes populaires pour l'inflammation du larynx

Il est logique de traiter les laryngites pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser l'une des méthodes suivantes, une femme devrait consulter un médecin.

  1. Thé au gingembre et au citron pour hydrater la muqueuse laryngée.
  2. Lait avec du miel et Borjomi pour la liquéfaction et l'excrétion des crachats.
  3. Jus de radis noir avec du miel comme expectorant.
  4. Décoction de camomille ou de sauge à gargariser.
  5. Inhalation de vapeur avec décoction de camomille, menthe et huile de camphre.

Si le traitement après 5-10 jours n'a pas conduit à la guérison, la future mère continuera à l'hôpital.

Pour prévenir l'inflammation du larynx et d'autres maladies du système respiratoire, il est important que les femmes enceintes prennent des mesures préventives.

Laryngite pendant la grossesse

L'inflammation de la muqueuse du larynx apparaît toujours de manière inappropriée, en particulier pendant la période de gestation. La laryngite est-elle nocive pendant la grossesse et comment la traiter correctement pour ne pas vous blesser et blesser le futur bébé?

Le processus pathogène du larynx peut être provoqué par une infection virale, une hypothermie, des facteurs mécaniques ou environnementaux négatifs. Une femme enceinte ne doit pas se soumettre à un traitement personnel. Il est plus approprié de contacter un spécialiste qui déterminera la cause de la maladie, effectuera les diagnostics nécessaires et prescrira un traitement d'épargne.

Causes de laryngite pendant la grossesse

La laryngite au cours de la grossesse survient souvent à cause du rhume, de l'hypothermie, de l'inhalation d'air froid avec la bouche. Une charge accrue sur les cordes vocales ou l'inhalation de quantités excessives de poussière contribue également au développement d'une inflammation du larynx.

Le plus grand danger est les complications possibles des formes virales de la maladie. L'infection peut atteindre les organes voisins, pénétrer dans le placenta et avoir un effet négatif sur le fœtus. Les conséquences de l'action des virus sont difficiles à prévoir - malformations congénitales en début de grossesse, accouchement prématuré et même décès d'un bébé dans l'utérus de la mère.

Quelles que soient les causes de la laryngite pendant la grossesse, si vous trouvez les premiers symptômes de la maladie, vous devez demander de l'aide médicale. Laryngite et trachéite - problèmes communs dans la grossesse que, sans traitement approprié ont des conséquences graves sous la forme d'une pneumonie, des formes compliquées de la grippe.

Symptômes de laryngite pendant la grossesse

La laryngite pendant la grossesse peut être aiguë et chronique. Cette dernière forme est le résultat d'un processus aigu et négligé, lorsque la muqueuse laryngée n'a pas eu d'effet thérapeutique opportun.

Les principaux symptômes de la laryngite pendant la grossesse:

  • sécheresse et transpiration dans la gorge;
  • toux de caractère sec, "aboyer";
  • enrouement ou perte complète de la voix;
  • inconfort en avalant.

Une condition douloureuse est soutenue par la faiblesse générale, le nez qui coule, la fièvre. La toux sèche devient progressivement humide et une petite quantité de détachable apparaît.

Laryngite aiguë pendant la grossesse

Manifestations cliniques de la laryngite aiguë:

  • sécheresse, brûlure, griffure, étouffement dans la gorge;
  • toux sèche, transformée en humide (avec une faible séparation des crachats);
  • une voix rauque ou rauque ou sa perte;
  • essoufflement dû au rétrécissement de la glotte dû à un spasme ou à un œdème;
  • douleur en avalant.

La laryngite aiguë déversée au cours de la grossesse se caractérise par une forte rougeur de la muqueuse du larynx et un gonflement des plis du vestibule. Les vaisseaux dilatés et enflammés peuvent saigner, entraînant la formation de points cramoisis sur la muqueuse.

La forme isolée du processus inflammatoire aigu est décrite par une forte rougeur et une infiltration de la muqueuse dans la zone épiglotte.

La laryngite aiguë peut recouvrir la muqueuse de la trachée, ce qui provoque une toux sévère accompagnée d'une décharge abondante de crachats (laryngotrachéite).

Le processus aigu se caractérise par des crises de céphalées, une augmentation insignifiante de la température corporelle.

Laryngite chronique pendant la grossesse

La maladie inflammatoire chronique du larynx se développe sur le fond:

  • processus aigus fréquents et non traités;
  • présence de foyers chroniques dans les voies respiratoires supérieures et inférieures;
  • maladies inflammatoires transférées du larynx;
  • irritants professionnels (poussière, voix, air sec, etc.);
  • les chutes de température;
  • inhalation de fumée de tabac.

L'émergence d'un processus chronique est grandement influencée par la microflore de la muqueuse du larynx. La laryngite chronique pendant la grossesse peut se manifester pour la première fois sous l'influence de changements métaboliques et endocriniens dans le corps féminin.

L'évolution chronique de la maladie est divisée en formes catarrhales, hypertrophiques et atrophiques. La symptomatologie de la maladie est la même que pour la laryngite aiguë.

Le processus catarrhal se caractérise par des troubles circulatoires locaux, un épaississement des cordes vocales et des modifications des tissus laryngés. La forme hypertrophique de la laryngite se caractérise par l'apparition de nodules, de mucus visqueux et d'un dysfonctionnement des glandes du larynx muqueux. La maladie de type atrophique entraîne un amincissement important de la membrane muqueuse et le mucus visqueux forme des croûtes sèches, provoquant une gêne sévère.

Laryngite avec allaitement

L'allaitement est le meilleur aliment qui renforce le corps et les pouvoirs protecteurs du bébé. S'il y a des problèmes tels que la laryngite en lactation, arrêter l'alimentation ne vaut pas la peine.

La complexité du traitement consiste en l'impossibilité de recevoir la majorité des produits médicaux qui parviennent à l'organisme du bébé lors de l'alimentation. Il est donc nécessaire de recourir aux recettes de la médecine traditionnelle. La mère qui allaite se voit présenter un breuvage fréquent sans boire. Pour faire face aux symptômes de la laryngite et augmenter la lactation, il faudra réchauffer le lait avec du miel (1 cuillère à soupe) et du beurre (1ch.l.). Retirer l'inconfort de la membrane muqueuse, ainsi que normaliser le travail des intestins chez le bébé peut infuser du fenouil. Un verre d'eau bouillante prend 1 cuillère à soupe. fenouil d'herbes, insister assez 15 minutes. Prenez deux fois par jour pour un demi-verre.

Cure laryngite avec lactation sans compromettre le goût du lait maternel peut être tisane à partir des feuilles de framboises, mûres, fraises, fleurs de camomille, navets, réglisse, citron. Les bouillons antimicrobiens boivent une ou deux fois par jour.

Laryngite chez une mère qui allaite

Avec le lait maternel, le bébé reçoit des médicaments pris par la mère. Les effets indésirables des médicaments sur l'enfant sont déterminés par le degré de toxicité, la posologie, les effets sur les organes en développement du bébé, la sensibilité individuelle de l'enfant, la possibilité de développer des réactions allergiques.

La liste des médicaments autorisés pendant l'allaitement est plutôt étroite. La réception des médicaments par les mères allaitantes est effectuée uniquement avec la permission du médecin. Le schéma thérapeutique permet d'alterner l'alimentation et l'utilisation des médicaments. Et il faut exclure pour nourrir le temps de la concentration maximale du médicament dans le sang, ce qui correspondra à sa plus grande teneur dans le lait maternel. Les effets secondaires du médicament peuvent également apparaître chez le bébé.

Bien sûr, la laryngite chez une mère qui allaite est mieux surmontée par des méthodes plus douces. Un bon effet est donné par un rinçage au bouillon de sauge, une boisson abondante et chaude de tisanes au miel et au citron. Un excellent résultat dans le traitement d'un mal de gorge montre un bouillon de sauge sur du lait. Un verre de lait et 1 cuillère à soupe. la matière première sèche est portée à ébullition, malaxée pendant dix minutes à basse température, filtrée et portée à nouveau à ébullition.

Conséquences de la laryngite pendant la grossesse

Infections avec les substances bénéfiques librement à travers le placenta pour le bébé en développement. Par conséquent, la forme virale de la laryngite est la plus dangereuse, pouvant entraîner une infection du fœtus et même une fausse couche.

La cause de la maladie est le plus souvent le virus de la grippe, transmis par les gouttelettes en suspension dans l'air dans les lieux de congestion. La future mère peut également être infectée par des porteurs de coqueluche, de scarlatine et de rougeole.

Les effets de la laryngite pendant la grossesse dépendent de la gravité de la maladie, de l’immunité de la femme enceinte et de la rapidité et de l’efficacité du traitement prescrit. Une laryngite en début de grossesse peut entraîner des malformations congénitales et, à terme, un travail prématuré et une augmentation des saignements.

Diagnostic de la laryngite pendant la grossesse

Le tableau clinique de la laryngite pendant la grossesse permet de différencier la maladie en fonction des symptômes. Si nécessaire, le médecin utilise une méthode instrumentale de recherche - la laryngoscopie, qui permet d'utiliser des miroirs spéciaux pour évaluer l'état de la muqueuse et des cordes vocales.

Le diagnostic de laryngite au cours de la grossesse peut viser à détecter une infection. Ceci est rendu possible par des études sérologiques et bactériologiques. En plus d'analyser les expectorations ou le mucus du larynx, la forme bactéricide de la laryngite est déterminée à partir d'une étude en laboratoire du sang dans laquelle la teneur en RSE est augmentée.

Traitement de la laryngite chez la femme enceinte

La laryngite au cours de la grossesse est souvent traitée à domicile, mais les médecins doivent toujours se rendre pour éviter les complications, préserver leur propre santé et celle du bébé. Certains cas de la maladie nécessitent un traitement dans un hôpital, ce qui est dû au suivi de l'évolution de la grossesse et au développement normal du fœtus.

Le traitement de la laryngite chez la femme enceinte est un traitement doux avec une augmentation du volume de boisson chaude (décoction de rose, thé au citron vert, framboise, citron, miel, jus). Le nettoyage et l’aération quotidiens de la pièce permettent d’atténuer la situation. Une femme enceinte atteinte de laryngite est importante pour maintenir un mode vocal - pour parler moins, ne pas faire entendre la voix ou rester complètement silencieuse. Le respect du repos au lit et une bonne nutrition sont importants.

L'augmentation de la température est considérée comme une fonction de protection du corps et l'antipyrétique n'est recommandé qu'à des valeurs très élevées sur le thermomètre.

Se débarrasser d'une toux douloureuse aidera à inhaler avec de la camomille, des bourgeons de pin, du calendula, de l'eucalyptus. La décoction de la racine de l'althaea possède une propriété décongestionnante, anti-inflammatoire et immunocorrigente.

Les préparations pour la décharge des crachats (racine de réglisse, sinupret, etc.), ainsi que les pulvérisations populaires, sont sélectionnées individuellement par le médecin traitant. Lors du choix d'un remède contre la toux, il convient de garder à l'esprit que la codéine, l'éthylmorphine, est interdite pendant la grossesse.

Il est indésirable d'utiliser Kalina et les framboises en fin de grossesse en raison de la possibilité de stimuler l'activité contractile de l'utérus et de modifier la coagulabilité du sang.

Prévenir la laryngite pendant la grossesse

Une immunité forte est la meilleure prévention de la laryngite pendant la grossesse. Améliorer les défenses de l'organisme contribue à une alimentation équilibrée avec suffisamment de vitamines, d'exercice et un bon repos.

La future maman devrait surveiller de près leur santé, s'habiller conformément aux conditions météorologiques, éviter les endroits avec beaucoup de gens. Vous devriez faire des promenades quotidiennes et respirer de l'air pur. Les dangers potentiels sont les suivants: pièces poussiéreuses, inhalation d’air froid par la bouche et surmenage des ligaments.

Si vous ne pouvez pas vous protéger contre la laryngite pendant la grossesse, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et suivre toutes les prescriptions médicales.

Rédacteur médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Education: Université médicale nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Affaires médicales"

Caractéristiques du traitement de la laryngite aiguë et chronique pendant la grossesse

La grossesse est la période la plus heureuse du Saami dans la vie de chaque femme. Le système immunitaire fonctionne actuellement avec une charge double et donc toute négligence: l'hypothermie, le surmenage du larynx, peut entraîner le développement de maladies désagréables, par exemple une laryngite. Comment reconnaître le problème? Comment faire face à la pathologie développée d'une future mère, afin de ne pas nuire au bébé à naître? Essayons de comprendre.

Laryngite pendant la grossesse: un tableau clinique

La laryngite est un processus inflammatoire qui s'est développé sur la muqueuse du larynx. La maladie se manifeste par une toux sèche, des sensations douloureuses lors de la conversation et de la déglutition.

Le patient est hanté par le sentiment de la présence d'un corps étranger dans la gorge. Le larynx muqueux est hyperémique, le schéma vasculaire est plus prononcé. Sur la surface des cordes vocales, une couche blanchâtre peut apparaître.

Le plus souvent, la laryngite devient un symptôme d'infections virales et bactériennes.

Les causes

La cause la plus fréquente de développement aigu de la laryngite est une infection par des virus ou des microorganismes pathogènes. La source d'infection devient une personne malade. C'est pourquoi les femmes enceintes en période d'épidémie devraient éviter de se rendre dans des endroits surpeuplés. De plus, les facteurs défavorables suivants peuvent provoquer la maladie:

  • hypothermie générale du corps;
  • irritation du larynx par l'air contaminé;
  • stress excessif régulier sur les cordes vocales;
  • Fumer ou être souvent dans une pièce enfumée;
  • hypothermie locale due à l'utilisation de glaces ou de boissons fraîches.

La laryngite peut se manifester dans le contexte d'une réaction allergique à un aliment, à un médicament ou à un air pollué chimiquement. La cause de la pathologie peut aussi devenir un champignon du genre Candida dans la gorge, semblable à la levure.

Comment reconnaître les laryngites par les premiers signes, voir dans notre vidéo:

Les symptômes

La laryngite pendant la grossesse est de deux types: aiguë et chronique. La deuxième forme est le résultat de rhumes non guéris en temps voulu, et aiguës contre l'infection par l'infection. Les symptômes des deux variantes de l'évolution de la maladie sont significativement différents.

Aiguë

La pathologie se manifeste par une forte rougeur du larynx muqueux et son gonflement. À la surface du larynx, se forment des tubercules pourpres, qui peuvent même saigner. Aussi la maladie est accompagnée de:

  • sécheresse, brûlure, transpiration dans la gorge;
  • toux sèche, devenant progressivement humide;
  • la détérioration du son de la voix ou sa perte complète;
  • maux de gorge en parlant et en mangeant;
  • essoufflement.

Un processus aigu peut être accompagné de faiblesse, de maux de tête. La femme enceinte ressent une fatigue quotidienne. Une légère augmentation de la température est possible.

Chronique

Les symptômes de la laryngite chronique chez les femmes enceintes sont légèrement effacés. Il peut apparaître dans le contexte des pathologies aiguës non traitées. Très souvent, la forme chronique est diagnostiquée en présence de foyers d'infection ou d'inflammation dans la cavité buccale ou dans les voies respiratoires inférieures. Il peut se présenter sous deux formes: hypertrophique et atrophique.

Diagnostic

Les symptômes de la laryngite étant assez typiques, il n’est pas difficile de diagnostiquer la maladie. Le médecin inspecte visuellement la surface de la muqueuse. Si nécessaire, la laryngoscopie peut être prescrite. La méthode instrumentale permet d'évaluer plus précisément l'état des cordes vocales et la négligence du foyer d'infection.

La détection de l'agent causal de la laryngite pendant la grossesse est un point très important. Cela nécessitera un frottis de la gorge, ainsi qu'un test sanguin général. Sur la base des résultats, le médecin prescrira le traitement nécessaire.

Caractéristiques du traitement: recommandations, règles, ce que vous devez savoir

Le traitement de la laryngite chez la femme enceinte doit être doux. Il est recommandé d'augmenter le volume de boisson chaude, en aérant régulièrement la pièce. Pour faciliter l'état du patient, il sera utile de procéder à un nettoyage humide quotidien.

En outre, avec une maladie similaire, le calme de la voix est recommandé. La femme enceinte doit se reposer au lit, manger pleinement et éviter les efforts physiques.

Sur les particularités du traitement en portant un enfant, dit le Dr Komarovsky:

Médicalement

Le traitement médicamenteux de la laryngite comprend l'utilisation de médicaments visant à éliminer la cause de la maladie. Si la pathologie était provoquée par une infection virale, les agents antiviraux seraient utiles. Autorisé pour une utilisation chez les femmes enceintes:

Pour éliminer l'enflure dans la gorge est généralement prescrit des antihistaminiques. Les futures mamans sont pour la plupart contre-indiquées, mais dans les cas extrêmes, lors de l'évaluation du risque pour le futur bébé et des bénéfices pour la mère:

Sur les préparations photo pour le traitement de la laryngite

Remèdes populaires

Pendant la grossesse, il est recommandé de traiter l'inflammation du larynx avec des remèdes populaires. Cependant, l'utilisation d'une ordonnance à domicile doit être autorisée par un médecin. Voici quelques exemples populaires et efficaces:

  1. Le thé au gingembre avec du miel et du citron aide à hydrater la muqueuse laryngée sèche.
  2. Pour diluer et faciliter la sortie des crachats, vous pouvez utiliser du lait chaud ordinaire, dilué avec du Borjomi avec l'ajout d'une cuillerée de miel.
  3. Pour rincer la gorge, appliquer des décoctions de camomille et de solution de sauge ou de sel.
  4. En tant qu'expectorant, utilisez du jus de radis noir avec une cuillère de miel.

La physiothérapie

À partir des procédures de thérapie physique, les femmes enceintes peuvent être autorisées à:

De telles activités aident à soulager la condition du patient. Après les procédures, les douleurs dans la gorge disparaissent, l'œdème muqueux disparaît, les crises de toux deviennent moins fréquentes.

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Si la laryngite ne commence pas à être traitée à temps, diverses complications peuvent survenir. L'inflammation assez souvent sans la thérapie nécessaire s'étend aux organes voisins. Une trachéite, une bronchite ou une pneumonie peuvent se développer.

La laryngite, qui résulte d'infections virales telles que:

Ces agents pathogènes pénètrent facilement dans la barrière placentaire et peuvent provoquer de graves déviations et perturbations du développement fœtal. Le développement tardif de ces maladies peut être la cause d'une naissance prématurée ou même de la mort de l'enfant.

Planifier et transporter l'enfant sous une forme chronique

Dans une situation idéale, la grossesse doit être planifiée et une femme doit préalablement subir un examen complet. La thérapie des maladies diagnostiquées est effectuée et seulement après que la future mère prenne une décision concernant la conception. Cependant, ce n'est pas toujours le cas.

Si une femme a une laryngite chronique. Elle doit prendre toutes les mesures préventives possibles pour prévenir la détérioration de la maladie pendant la grossesse. Il convient d'éviter l'hypothermie dans les locaux contaminés et non-fumeurs. Il est également nécessaire de manger complètement et d'observer le régime de sommeil et de repos. Si, toutefois, l'aggravation s'est produite, le traitement est symptomatique et n'autorise que les médicaments.

La prévention

La meilleure prévention de toutes les maladies infectieuses, y compris la laryngite, est un système immunitaire fort. La future maman est obligée de surveiller sa santé: faire des promenades quotidiennes au grand air, porter des vêtements appropriés, protéger les cordes vocales du surmenage.

Prévention des infections virales et bactériennes pendant la grossesse:

Prévision

La laryngite pendant la grossesse, si elle n'est pas causée par des maladies infectieuses graves et ne s'accompagne pas d'une forte fièvre, ne présente pratiquement aucun danger pour la future mère et son bébé. Cependant, sans traitement rapide, les complications peuvent se développer très rapidement. C'est pourquoi, dès les premiers signes de la maladie, contactez immédiatement le médecin. Lors de traitements complexes, la récupération survient dans les 7 à 10 jours, sans conséquences.

  • Partagez Avec Vos Amis

Plus D'Articles Sur Le Traitement Du Nez

Comment se gargariser avec de l'iode: règles et proportions

Rincer la gorge est l'une des méthodes les plus efficaces pour réduire la douleur et l'inconfort liés à l'angine de poitrine et aux différents rhumes.

Médicaments antiviraux efficaces contre le rhume et la grippe

Les médicaments antiviraux contre le rhume et la grippe nous sont utiles lorsque nous avons de la fièvre, une toux et un nez qui coule, lorsque nous ne nous sentons pas bien.