Loading

Spasme dans la gorge et le larynx

Des contractions musculaires douloureuses et abruptes, appelées spasmes, sont familières à beaucoup. En règle générale, le plus souvent "réduit" les jambes. Cependant, le problème est parfois beaucoup plus grave. C'est une question de spasmes gutturaux. Ils apparaissent soudainement, ils sont accompagnés d'une série de symptômes désagréables, parfois graves. Il y a plusieurs raisons à ce phénomène. Regardons tout dans l'ordre.

Les symptômes

Avec un développement aigu d'un spasme dans la gorge:

  • le souffle devient bruyant et difficile;
  • La peau devient bleue / pâle;
  • le cou tendu;
  • une sueur froide émerge.

Les spasmes dans la gorge peuvent entraîner un arrêt respiratoire, une suffocation. Cependant, au bout d'un moment, l'attaque (si elle n'est pas forte) diminue sans interférence extérieure, la respiration s'allonge et la fonction de déglutition est rétablie. Dans les cas particulièrement graves, une personne perd connaissance, des convulsions commencent, une mousse commence à mousser, l'activité cardiaque s'affaiblit. Plus l'attaque est longue, plus la probabilité d'asphyxie et, par conséquent, de mort est grande.

Parmi les principales causes de spasme dans la gorge:

  • irritants dans l'air;
  • certains médicaments;
  • inflammation;
  • maladie de la thyroïde;
  • sur une base nerveuse;
  • avec une névrose;
  • oncologie
  • anévrismes aortiques.

Si le spasme dans la gorge est causé par un stimulus externe (par exemple, de la nourriture), la cause est facile à établir. Dans d'autres cas, il est nécessaire d'analyser attentivement les symptômes associés:

  1. Les maladies infectieuses des voies respiratoires (maux de gorge, laryngite, pharyngite) peuvent provoquer des spasmes dans la gorge. Dans ce cas, ils sont accompagnés de déglutition douloureuse, de voix rauque, de douleur et de transpiration.
  2. Dans la nature allergique des spasmes, les convulsions sont souvent précédées d'autres manifestations allergiques: démangeaisons, déglutition dans la gorge, toux, nez qui coule, éternuements, frottement des yeux.
  3. En cas de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, les convulsions sont précédées par des brûlures d'estomac, une sensation de coma.
Retour au sommaire

Problèmes liés au repas

Des spasmes dans la gorge peuvent être associés aux repas - surviennent directement pendant ou après un repas. Provoquez-les capables de manger - un petit morceau peut simplement rester coincé dans la gorge, ils réduisent la perméabilité du tube digestif et des voies respiratoires. Probablement, nous connaissons tous la sensation quand une ossature de poisson se coince dans la gorge, parfois, pour l'obtenir, les médecins ont même recours à une intervention chirurgicale urgente.

Pathologies endocriniennes

Des spasmes fréquents du larynx peuvent indiquer des maladies endocriniennes. Le patient a du mal à respirer, il devient difficile d'avaler de la nourriture. Ces symptômes nécessitent une consultation et un examen immédiats avec l'endocrinologue.

Certaines pathologies ou défaillances dans le travail du système endocrinien provoquent souvent des crampes douloureuses dans le pharynx. Dans ce cas, le diagnostic est effectué par un endocrinologue, après quoi le médecin prescrit un traitement.

Psychoneurologie

Un spasme de la gorge provoque également des troubles psychoneurologiques. Pour confirmer ou infirmer de tels soupçons, le médecin effectuera les diagnostics nécessaires.

La fatigue chronique, les situations stressantes, la fatigue physique sévère servent au développement de graves anomalies psychoneurologiques conduisant à des convulsions se propageant dans la gorge. Souvent, un spasme dans la gorge accompagne une sensation de dessèchement dans la bouche, la respiration devient difficile, la gorge devient engourdie. Une voix peut disparaître, une personne devient hystérique, le modèle de son comportement change, la nervosité et l'irritabilité apparaissent.

Crampes musculaires chez les enfants

Grand développement du laryngospasme chez les jeunes enfants, qui n'ont pas encore cinq ans. Cela est dû à une innervation spéciale du larynx et du pharynx, ainsi qu’à la faiblesse de la musculature respiratoire chez l’enfant.

Les spasmes dans la gorge chez les enfants ont un tableau clinique plus prononcé, la respiration devient sifflante, la toux. Ces conditions sont le résultat d'une forte peur des miettes, il commence à pleurer, il en résulte un œdème laryngé, qui entraîne souvent une sténose et une insuffisance respiratoire aiguë.

Parmi les facteurs provocateurs:

  • réponse émotionnelle à tout;
  • peur, pleurer, rire;
  • toux (allergique ou catarrhale);
  • les allergènes;
  • médicaments;
  • maladies infectieuses;
  • carence en calcium;
  • manque de vitamines D.
Retour au sommaire

Mesures de diagnostic

Dans le cas où les convulsions sont des compagnons fréquents, mais qui ne sont pas exactement liées à l'effet chimico-mécanique, ne dépendent pas du contexte émotionnel du patient, le médecin prescrira sans aucun doute un examen complet.

Avec les spasmes, il vaut mieux ne pas plaisanter, il est impossible de diagnostiquer vous-même, seul un spécialiste étroit peut le faire.

Parmi les principales méthodes de diagnostic:

  1. Pharyngoscopie. À l'aide d'un examen visuel du pharynx, de frottis de gorge et de tests spéciaux, le médecin déterminera les processus inflammatoires possibles qui ont affecté la gorge.
  2. Endoscopie et fibroesophagogastroduodénoscopie. Ils seront nécessaires pour la suspicion de maladies gastro-intestinales.
  3. La palpation aidera à déterminer la pathologie de la glande thyroïde. Si c'est le cas, le patient est référé à l'échographie, des études hormonales sont effectuées.
  4. L'azofagogastroduodénoscopie déterminera la hernie diaphragmatique.
  5. CT, biopsie, oncomarkers - mesures pour détecter les cancers.
Retour au sommaire

Traitement

En cas de spasme guttural, il est important de pouvoir fournir correctement les premiers secours. Et aussi - appeler rapidement une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, ouvrez les fenêtres pour les aérer afin que l'air frais pénètre dans la pièce; mettre le patient dans une position confortable, en lui donnant la paix, donner un peu d'eau. En cas de perte de conscience, laissez le patient respirer des vapeurs d’ammoniac.

Parfois, pour soulager un spasme de la gorge, vous pouvez aider à applaudir dans le dos, à retenir votre respiration ou à provoquer artificiellement des vomissements. Si la crise est trop longue, placez de l'eau chaude dans la salle de bain et faites prendre un bain au patient. L'eau soulagera la tension, détendra et aidera à calmer la gorge.

Un traitement ultérieur doit être effectué sous la supervision d'un médecin. Il est prescrit en fonction de la cause qui a conduit au spasme. En cas de violation de l'innervation, vous devriez consulter un neurologue. Les pathologies hormonales nécessitent l'intervention de l'endocrinologue, maladie gastro-intestinale - consultation du gastro-entérologue. Dans les manifestations hystériques, rendre visite à un psychiatre.

Mesures préventives

Personne ne peut totalement assurer contre les spasmes. Néanmoins, le respect des règles élémentaires réduira les risques au minimum:

  • marcher régulièrement en plein air;
  • manger pleinement et rationnellement;
  • observer le mode de travail, le repos, la vigilance;
  • ne pas abandonner les procédures de relaxation;
  • Avec le temps, traitez les maladies existantes, ne négligez pas les symptômes.

Laryngospasme

Le laryngospasme est une contraction soudaine des muscles du larynx, accompagnée d'un trouble de la respiration, une violation de la formation de la voix.

La maladie survient à tout âge, mais principalement chez les enfants de 2 mois à 2 ans.

Causes du laryngospasme

La contraction involontaire du muscle strié du larynx apparaît dans le contexte des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures - bronchopneumonie, laryngite.

La cause du laryngospasme à tout âge peut être une sensibilité élevée du corps à certaines substances, une réaction allergique.

Chez les enfants les plus jeunes, le laryngospasme peut provoquer l'ingestion d'un morceau de jouet qui entrave le travail des muscles.

Le plus souvent, le spasme du larynx est noté chez les enfants de moins de deux ans qui sont nourris artificiellement. Qu'est-ce que le laryngospasme, ne savez pas par ouï-dire les parents de bébés souffrant de rachitisme, d'œdème, de la croissance du thymus. La cause du spasme du larynx chez les enfants peut devenir un rire, de forts pleurs, une toux, un choc nerveux.

L'appel au laryngospasme chez un adulte peut provoquer des expectorations dans le larynx, des particules de nourriture, l'inhalation de vapeurs acides, de l'ammoniac, de l'air poussiéreux. La cause du spasme musculaire peut être une lubrification locale de la gorge avec du menthol, du lapis.

Le spasme du larynx peut survenir avec des maladies des organes internes telles que la chorée, l'inflammation de la vésicule biliaire, la spasmophilie, l'anévrisme de l'aorte, l'œsophage, les tumeurs du cou.

Peut-être cherchez-vous des informations sur l'œdème laryngé? Lire plus dans notre prochain article Oedème Laryngé.

Symptômes du laryngospasme chez les enfants et les adultes

Le plus difficile est le laryngospasme chez les enfants. L'attaque ne dure qu'une ou deux secondes, après quoi tous les symptômes disparaissent. Dans les cas particulièrement difficiles, une attaque peut entraîner la mort de l'enfant.

L'attaque du laryngospasme commence brusquement, se manifeste par des symptômes:

  1. la respiration s'accompagne de sifflements, de sifflements;
  2. il est très difficile pour un enfant de respirer;
  3. ne peut pas essayer de dégager la gorge;
  4. la peau pâlit, une nuance cyanotique apparaît, le triangle nasolabial ressort clairement;
  5. les muscles du visage, du cou, de l'abdomen, la bouche ouverte, la tête renversée;
  6. il y a une sueur abondante, le pouls est fréquent, faible;
  7. est absent ou la réaction des élèves à l'action par la lumière affaiblit;
  8. dans certains cas, on note la mousse de la bouche;
  9. des convulsions des extrémités sont observées;
  10. Parfois, il y a miction involontaire, défécation.

Le symptôme d'un laryngospasme grave est la perte de conscience, l'oppression de l'activité cardiaque. Une attaque prolongée provoque l'asphyxie et la mort.

Chez l'adulte, les symptômes du laryngospasme sont similaires à ceux d'une crise d'épilepsie, sont observés dans l'hystérie, combinés avec des convulsions de l'œsophage, des membres inférieurs. L'attaque est accompagnée de toux, rougissement, rougeur du visage.

Diagnostic

Le laryngospasme est diagnostiqué sur la base du tableau clinique de la maladie et également en fonction des données de laryngoscopie.Si le patient n'a pas de changement dans le larynx après un examen complet, un diagnostic final est établi.

Au moment du laryngospasme, le patient peut voir des cordes vocales étroitement fermées.

Vous serez peut-être un article utile pour lire la sténose du larynx.

Traitement du laryngospasme chez l'enfant et l'adulte

Pour faire face à une crise, il est possible d'irriter le nerf trijumeau avec un pincement, une piqûre et d'appeler un réflexe de vomissement en appuyant sur la racine de la langue.

Le patient est invité à respirer calmement, lentement, tout en appuyant doucement sur les globes oculaires pendant 3 secondes. On peut donner à l'enfant une odeur d'ammoniaque, emmener le bébé à l'air frais, ouvrir la fenêtre.

Le meilleur, qu'il est possible d'éliminer laringospazm à une allergie, - la réception des préparations antihistaminiques.

Les parents d'un enfant allergique doivent toujours avoir des comprimés de suprastine, de phencarol ou de tavegil.

Pour éliminer une crise, il est possible de pulvériser de l'eau froide sur le visage, un lavement d'hydrate de chloral. Un enfant de moins de 5 mois est pris pour un lavement de 10 ml à 15 ml d'une solution à 2% d'hydrate de chloral. Les enfants âgés de 3 à 5 ans reçoivent un lavement avec 20 ml d'une solution à 2% d'hydrate de chloral.

Pour le traitement des enfants de plus de 5 ans, utiliser une solution à 3% d’hydrate de chloral, le volume de lavement allant de 40 ml à 60 ml.

Après l'intervention, le sommeil dure jusqu'à 8 heures.

Le laryngospasme long est traité avec l'ingestion d'une solution à 0,5% de bromure de potassium. À la fin de l'attaque, l'enfant reçoit une cuillère à café de solution de bromure de potassium deux fois par jour.

Les soins médicaux d'urgence pour un patient présentant un laryngospasme long sévère consistent en une curarisation - l'introduction de relaxants musculaires, suivie d'une opération de trachéotomie. Miorelaxants - les médicaments, les muscles relaxants, ne sont utilisés que sous la supervision d'un médecin.

S'il n'y a aucune possibilité de curarisation et de trachéotomie, en cas de laryngospasme sévère, le médecin peut effectuer une opération de congestion. Pendant l'opération, une ouverture laryngée chirurgicale est effectuée entre le cartilage cricoïde et la glande thyroïde.

Le jour même, les enfants peuvent avoir plusieurs crises, mais avec l'âge, le laryngospasme passe généralement.

Chez l'adulte, ce phénomène est beaucoup moins courant et peut être la première manifestation d'un début de neurosyphilis ou de moelle épinière sèche.

La prévention

Pour prévenir les attaques chez un enfant, il est utile de prendre un bain avec l'addition de bromure de potassium, de faire des inhalations avec un nébuliseur avec de l'eau minérale, une solution saline, des médicaments prescrits par le médecin après l'examen du bébé.

Les enfants qui allaitent peuvent recommander le passage au lait de donneur, en abandonnant les formules prêtes à l'emploi.

L'enfant est recommandé des aliments contenant du calcium, des vitamines. Il est plus utile de visiter la mer, dans la forêt, l'air ionisant est particulièrement bénéfique pour le corps.

Il est nécessaire d'acheter un humidificateur d'air pour maintenir le microclimat favorable aux voies respiratoires de l'enfant dans l'appartement.

Prévision

Avec un laryngospasme léger, le pronostic est presque toujours favorable. Laryngospasme lourd nécessite un traitement en temps opportun, la trachéotomie.

Spasmes dans la gorge des nerfs

La contraction spasmodique des muscles de la gorge dans le langage courant est appelée "spasme de la gorge". La compression des muscles de la gorge est soudaine, aiguë et souvent accompagnée d'une douleur aiguë. Un spasme de la gorge provoque des sensations inconfortables, il peut y avoir un sentiment de la présence d'un corps étranger dans la gorge, le soi-disant "com". L'une des causes les plus fréquentes des spasmes musculaires de la gorge est une forte excitation nerveuse due à des situations stressantes. La névrose, la neurasthénie, l'état dépressif provoquent l'apparition d'un spasme musculaire de la gorge et la sensation d'un "coma hystérique" apparaît bien avant une crise de panique. Diverses phobies, par exemple un état de peur douloureux, sont associées à un cancer (carcinophobie), à ​​une asthénie, à un syndrome hypocondriaque - à des maladies accompagnées de spasmes de la gorge. Les patients avec un médecin présentant des symptômes de «coma hystérique» sont plus souvent des femmes, elles ont une émotivité plus prononcée, les hommes, diagnostiqués avec un spasme de la gorge sur les nerfs, s'adressent au médecin deux fois moins souvent. L'origine du spasme musculaire du cou est également due à d'autres causes.

Causes des spasmes de la gorge en plus des nerfs

Le spasme de la gorge est une maladie grave, une intervention parfois urgente est nécessaire. La cause des spasmes de la gorge en plus des nerfs peut être des stimuli externes ou d'autres facteurs nécessitant un diagnostic sérieux et un traitement complexe.

rhumes fréquents et les maladies des maux de gorge causé un malaise dans la cavité de la gorge, provoquée par le virus de streptocoque. Laryngite et pharyngite provoquent des phénomènes spasmodiques dans la gorge, laryngospasm peut se produire à la suite de la réduction de la glotte et mucus épais obstrue la trachée, d'étouffement se produit. Réduction de la capacité fonctionnelle de la glande thyroïde, peut aussi conduire à des crampes et un sentiment de « bosse » dans la cavité de la gorge. Dans les derniers stades de maladies auto-immunes tereoiditom de Hashimoto et la maladie de Grave, il y a une forte pression sur le tissu du cou par augmentation de la glande thyroïde, ce qui contribue à un phénomène spastique.

La cause du spasme de la gorge est une réaction allergique, qui pénètre dans le corps, l’allergène provoque un spasme et un œdème laryngé, ce qui entraîne une suffocation, une chute de la tension artérielle.

Il y a des raisons simples spasmes de la gorge, comme huiler ou arrosage médicament gorge peut déclencher des spasmes musculaires de la gorge. Respirer de l'air sale, composé de poussières et de substances nocives, peut provoquer la toux et provoquer des spasmes. fatigue normale, l'effort physique sévère provoque souvent un sentiment de « coma », il y a contraction spasmodique des muscles du cou et de la gorge. Un homme menant une vie sédentaire, comme le travail à un ordinateur est des problèmes avec la colonne vertébrale, en osteochondrosis particulier de la colonne cervicale, il y a une violation de l'innervation aux muscles du pharynx, provoquant un sentiment de « coma » et un spasme de la gorge.

Symptômes d'un spasme de la gorge sur les nerfs

Les symptômes du spasme de la gorge sont décrits de façon presque identique chez les patients. Il y a un sentiment de serrer la gorge, se sentant « grinçant » et « gratter » de la gorge, la salive ayant des difficultés à avaler. Commence alors la difficulté à respirer, le désir de faire constamment des mouvements de déglutition, l'incapacité de manger sous forme solide. Les symptômes de la gorge spasmes des nerfs d'abord à peine visible, apparaissent peu à peu, ce qui oblige le patient à renoncer à des aliments durs, tout aliment pour se laver avec de l'eau, faire tout son possible pour améliorer leur condition. Peu à peu, il y a un sentiment de peur de manger, qui devient souvent un sentiment constant d'anxiété.

Avec une certaine diminution de l'activité d'un trouble mental, les symptômes d'un spasme de la gorge affaiblissent ses manifestations, généralement pendant une courte période. Il y a une rechute et les sensations spasmodiques dans la gorge deviennent permanentes. Une crise de panique grave, qui survient soudainement, peut provoquer une seconde version du spasme de la gorge. Un dysfonctionnement aigu de la respiration, provoquant une sensation de suffocation, s'accompagne de douleurs dans le cœur et de palpitations fréquentes. Le manque d'air crée un sentiment de peur de la mort. Dans cet état, la personne présente des symptômes de dépression sous la forme d'une humeur pessimiste, d'un désir de se retirer, d'une dépression et de larmes. Un type particulier de dépression (somatisé) se manifeste par une peur insurmontable d'un processus de déglutition, qui est également typique de l'exacerbation de toute maladie mentale endogène.

Traitement des spasmes dans la gorge des nerfs

L'expression "toutes les maladies des nerfs" n'a pas de sens. La fonctionnalité fonctionnelle de notre corps dépend directement de la santé du système nerveux. Il est très difficile de diagnostiquer un spasme de la gorge sur un sol nerveux. Diagnostic différentiel des voies respiratoires, des organes du tube digestif est nécessaire, la glande thyroïde est nécessairement vérifiée. Hors étiologie somatique, le traitement des spasmes dans la gorge sur sol nerveux se fait par des méthodes psychothérapeutiques. Le traitement est complexe, le thérapeute prescrit des médicaments pharmacologiques et psychothérapeutiques. La tâche du médecin est d'éliminer les conflits internes, l'utilisation de la méthode de traitement médicamenteux normalise les états névrotiques, élimine les symptômes de la dépression somatisée et conduit à un état sain de la sphère psycho-émotionnelle.

Le traitement est effectué par des anxiolytiques (tranquillisants) et des psychotropes (antidépresseurs). Les médicaments à base de plantes sont préférables car les effets secondaires sont minimes. Un bon effet calmant et antispasmodique est valériane herbe et agripaume, en les utilisant comme base pour les médicaments fabriqués « Motherwort P », « Valérian P » vitamine « C », vous pouvez utiliser ces herbes sous forme de Teintures. La collecte des herbes avec action sédative vous permet d'obtenir un effet apaisant rapide et durable. Le complexe de la drogue « Nervo Vit » à base d'herbe bleue cyanose, a un effet sédatif dans les propriétés de la valériane dépassant à plusieurs reprises. Le complexe comprend l'herbe mère et la mélisse, prolongeant les propriétés sédatives et antidépressives. Dans le traitement de tous les types de dépression appliquée « Hypericum n » base - moût de antioxydant naturel Saint-Jean.

Pourquoi il y a un spasme dans la gorge et à quel point cette condition est dangereuse

Symptômes majeurs et d'accompagnement

Les spasmes dans la gorge peuvent se manifester sous la forme des principaux symptômes suivants:

  1. Respiration diminuée. Le degré peut varier d'une légère difficulté d'inspiration (dyspnée inspiratoire) à une sensation de suffocation. L'inhalation d'air est accompagnée de bruit, parfois avec un léger sifflement et une toux aboyante (chez un enfant).
  2. Une sensation de masse, un corps étranger dans la gorge. Le patient ne peut pas s'en débarrasser rapidement, la prise d'eau ne facilite pas toujours la tâche. Les spasmes dans la gorge peuvent augmenter avec la déglutition.
  3. Syndrome de la douleur. Elle est causée par une tension anormale de la musculature cervicale. Avec une légère pression sur la gorge, les spasmes et la douleur peuvent augmenter.

Symptômes supplémentaires possibles:

  • Changement de couleur de la peau (pâleur, cyanose due au manque d'air).
  • Sueur froide.
  • Anxiété, un sentiment de peur.
  • Mal de tête.
  • Perte de conscience.
  • L'apparence de mousse de la bouche.
  • Cramp.

Tous ces signes peuvent être trouvés ensemble et séparément. L'intensité des manifestations, la combinaison des symptômes dépendent directement de la cause du spasme. Parfois, les plaintes peuvent être si graves que le patient a besoin d'une aide d'urgence.

Spasmes dus à la prise alimentaire

L'utilisation de certains produits provoque une forte contraction des muscles du pharynx et de l'œsophage. La cause des spasmes dans la gorge est un gros morceau de nourriture solide et sèche. L'ingestion accidentelle d'os pointus entraîne également une violation de la perméabilité de l'œsophage.

Les erreurs nutritionnelles jouent un rôle indirect dans la maladie du reflux: l’utilisation d’aliments gras aigus est un facteur d’augmentation de l’acidité du suc gastrique. Le patient souffrant de cette maladie, l'acide chlorhydrique est partiellement déchargé dans l'œsophage. Le contenu de l'estomac irrite les parois du corps et les contracte radicalement, se sentant comme une grosseur en avalant. Comment éliminer les spasmes désagréables dans la gorge avec reflux-œsophagite, décide le gastro-entérologue.

Pathologies endocriniennes

La sensation de serrer la gorge et le manque d'air sont parfois causés par la pathologie de la glande thyroïde. Ceci est dû à la prolifération pathologique du tissu organique - le goitre. La gorge est comprimée sous une maladie modérée à sévère. Alors la douleur peut se joindre.

Les spasmes musculaires sévères dans la gorge sont provoqués par la glande parathyroïde. Une diminution du taux d'hormone parathyroïdienne entraîne un manque prononcé de calcium, un excès de phosphates dans le sang. Ce déséquilibre dans le corps est la cause de crampes douloureuses. La douleur couvre presque tous les groupes musculaires, y compris les muscles oesophagiens.

Psychoneurologie

Un certain nombre de maladies mentales se manifestent sous la forme d'une sensation d'étouffement, d'une boule dans la gorge. Les plaintes sont généralement colorées émotionnellement chez les patients: elles peuvent indiquer une douleur, un sentiment de peur de la mort, une incapacité à avaler les aliments et à respirer. Le moindre stimulus peut provoquer une dépression nerveuse. Les résultats d'un examen objectif indiquent l'absence de changements pathologiques prononcés de la part du corps. Spasmes nerveux dans la gorge saine se produit avec des névroses, des dépressions.

Laryngospasme

C'est une contraction involontaire aiguë des muscles du larynx. Le degré de spasme varie d'une légère sensation de manque d'air à la suffocation. La forme sévère du symptôme est accompagnée de la fermeture complète de la glotte et se réfère à des conditions potentiellement mortelles. En raison de caractéristiques anatomiques, les spasmes de la gorge sont plus fréquents chez un enfant de moins de 3 ans que chez un adulte.

Causes:

  • Progression rapide de la maladie ORL, par exemple laryngite.
  • Contact avec des allergènes ou inhalation d'irritants.
  • Déficit exprimé en calcium, vitamine D (enfants à risque souffrant de rachitisme).

Manifestations:

  • une respiration courte, accompagnée de bruit et de sifflements;
  • propension à passer rapidement à un état de suffocation;
  • enrouement de la voix.

Le tableau clinique classique du laryngospasme chez l'enfant est plus lumineux que chez l'adulte: les aboiements, la respiration sifflante provoquent également des spasmes dans la gorge.

Diagnostic

La recherche de la pathologie qui a provoqué le syndrome est difficile. Cela s'explique par les spasmes polyéthiologiques (multichain) de la gorge. Que faire en cas de survenue de la plainte donnée, définira correctement ou déterminera le médecin traitant. Le thérapeute est le premier médecin à qui le problème doit être adressé. Étant donné la localisation de la plainte, le patient doit être examiné par un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, oncologue, gastroentérologue et autres spécialistes sont consultés.

S'il n'y a pas de signes de pathologie physique persistante, une recherche diagnostique commence par l'exclusion des causes externes susceptibles de provoquer des spasmes de la gorge et des symptômes associés. Par exemple, le médecin peut demander si le patient est allergique à une substance quelconque, si le stress a été précédé par un spasme de la gorge.

Méthodes de recherche de base:

  1. Pharyngoscopie. La recherche d'une cause commence par un examen direct du pharynx à l'aide d'une spatule.
  2. Tests sanguins de laboratoire. Aide à identifier les signes communs d'inflammation. Si une tumeur est suspectée, oncomarker est coché. Dans certains cas, le fond hormonal est étudié.
  3. Laryngoscopie. Voie instrumentale de diagnostic, qui permet d'évaluer l'état général de la muqueuse du larynx, la glotte.
  4. FGDS (fibroesophagogastroduodenoscopy). Une méthode visant à trouver la cause de la pathologie le long du tube digestif.
  5. Échographie. Utilisé pour exclure les maladies thyroïdiennes.

La liste des études est complétée au cours de la recherche diagnostique pour déterminer la raison pour laquelle le patient souffre de spasmes musculaires dans la gorge.

Traitement

S'il y a un spasme aigu dans la gorge, que dois-je faire? Tout d'abord, il ne faut pas laisser libre cours à la panique.

Action:

  • Assurer la circulation de l'air frais en ouvrant la fenêtre.
  • Donner un peu d'eau à température ambiante. Un liquide chaud ou trop froid peut aggraver la situation.
  • Détachez les vêtements serrés, retirez la cravate, déboutonnez le col de la chemise.
  • Si le spasme des muscles lisses de la gorge est déclenché par l'inhalation de substances irritantes - arrêtez immédiatement leur entrée ou amenez le patient dans un endroit sûr.
  • Il est pratique de poser le patient.

Dans certains cas, le défi artificiel de vomir. Par exemple, il est efficace en avalant trop d'aliments qui ne peuvent pas se déplacer normalement sur l'œsophage. Si un os est coincé dans la gorge, l'aide du chirurgien peut être nécessaire pour le retirer.

Le traitement de base dépend du facteur à l'origine du spasme de la gorge. Par conséquent, il existe de nombreuses façons de combattre le symptôme.

  1. Une attaque allergique est arrêtée avec des antihistaminiques, par exemple Suprastin.
  2. Si les causes des crises d'asthme résident dans l'asthme, des bronchodilatateurs sont prescrits. Un effet rapide est fourni par Berodual sous forme d'inhalation.
  3. Avec la pathologie endocrinienne, les médicaments hormonaux sont prescrits. Résection possible de la glande thyroïde envahie.
  4. Les troubles psychosomatiques peuvent être corrigés à l'aide d'antidépresseurs, de tranquillisants. Il y a beaucoup de préparatifs de ces groupes, ils diffèrent tous dans le mécanisme d'action. Le psychiatre lui-même décide comment soulager un spasme dans la gorge avec une névrose, une dépression.
  5. Les tumeurs qui serrent les organes du cou doivent être enlevées chirurgicalement. Dans les tumeurs malignes, le traitement est complété par une radiothérapie et une chimiothérapie.
  6. Les préparations pour la pathologie infectieuse sont sélectionnées en fonction de l'agent pathogène. Ceux-ci peuvent être des antibiotiques, des agents antiviraux.
  7. Spasme de l'œsophage avec œsophagite par reflux aide à éliminer les médicaments qui réduisent l'acidité du suc gastrique. Inhibiteurs de la pompe à protons utilisés (Omeprazole, Pariet).

La prévention

Pour éviter des symptômes tels qu'un spasme dans la gorge, des douleurs et des étouffements, il est recommandé:

  • Respect du régime de travail et de loisirs.
  • Éviter les situations stressantes.
  • Une bonne nutrition, l'utilisation de suffisamment d'aliments broyés, une mastication complète.
  • Absence de contact avec des allergènes déjà connus.
  • Traitement en temps opportun des maladies concomitantes.

Si le patient a étudié de nombreuses sources d'information et sait théoriquement comment se débarrasser du spasme dans la gorge, cela n'élimine pas la nécessité de soins médicaux qualifiés. Dans le meilleur des cas, l'auto-traitement illettré entraînera, au pire, une perte de temps, ce qui entraînera une issue fatale. Seul le médecin détermine correctement comment traiter un spasme dans la gorge du patient. La thérapie dépend de la cause de cette condition, mais il y en a beaucoup.

Spasme dans la gorge: trouver la cause et aider

Le spasme dans la gorge est une pathologie dangereuse du larynx, qui peut se manifester de manière inattendue et sans cause apparente. L'état de santé du patient peut changer radicalement d'un léger inconfort à une asphyxie. À ces moments, une contraction rapide du muscle laryngé se produit, rétrécissant les voies respiratoires et les bloquant souvent complètement, ce qui entraîne une pénurie d'air.

Une panique particulière provoque une attaque au milieu de la nuit, donc toute personne souffrant de cette affection doit connaître les raisons de l’étouffement, ses manifestations et ses méthodes de traitement. Ignorer ce phénomène est impossible - des cas de décès ont été enregistrés.

Nous apprenons les raisons - réduire le risque de décès

La recherche des causes des spasmes dans la région du larynx est facilitée par une variété de problèmes.

Facteurs situationnels

Les spasmes situationnels résultent des facteurs suivants:

  • l'inhalation d'irritants dans l'air;
  • prendre des médicaments qui causent des spasmes;
  • être dans un état de stress;
  • mauvaise nourriture à mâcher;
  • allergie.

Endogène

conjugué spasmes Endogène avec comorbidités cachés. Il peut être diverses maladies et problèmes neurologiques (pharyngite, laryngite, Hernie du département de la colonne vertébrale cervicale, l'oncologie, l'hémodynamique cérébrale, hystériques avec facultés affaiblies et d'autres). Le plus souvent, cela est dû à une inflammation des voies respiratoires supérieures et moins d'irritation des terminaisons nerveuses.

Les principaux facteurs peuvent être les problèmes associés à:

  • les maladies du système endocrinien;
  • troubles psychoneurologiques;
  • problèmes du système musculo-squelettique;
  • le système circulatoire (un AVC précédemment subi);
  • système digestif (reflux acide);
  • système respiratoire (de la laryngite à l’amygdalite aiguë).

Dans la plupart des spasmes avec des éléments suffocation commençant par un œdème muqueux, provoquées par les allergies, les maladies de la gorge ou des stimuli externes, planant dans l'air.

Psychogène

La névrose est l'une des causes des crises d'étouffement dans la gorge. Cela peut être causé par des conflits, un stress émotionnel ou tout autre traumatisme psychologique.

Par exemple, les attaques de panique sont accompagnées des symptômes suivants:

  • suffocation
  • douleurs cardiaques;
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • manque d'air;
  • inconfort dans l'abdomen;
  • trembler dans le corps et les membres;
  • sensation de trouver un coma dans la gorge et de la douleur.

Dans le traitement des spasmes apparus sur la base de la névrose, il ne suffit pas de normaliser l'état neuropsychiatrique. Un complexe de mesures médicales de restauration est nécessaire, éliminant la cause principale de la maladie.

À cause du repas

Séparer les aliments pendant et après les repas peut provoquer des crises non seulement dans la gorge mais aussi dans l'œsophage. La cause principale est la nourriture sèche mal mâchée ou l'ingestion de quelque chose de fort, par exemple des os de poisson, qui viole la praticabilité de l'œsophage.

Déterminer les signes - aide sans caprice

Les symptômes associés à l'asphyxie peuvent être divisés en groupes:

  1. Immédiatement après le début de la suffocation de la lumière dans les deux minutes, les spasmes passent, ce qui normalise le travail du système respiratoire.
  2. Rougeurs de peau et sueurs froides. En raison de la durée des spasmes, la peau devient bleue.
  3. La sensation de trouver un objet étranger dans la gorge, ce qui est difficile à éliminer. En avalant, il peut y avoir une augmentation des spasmes.
  4. Sensations suffocantes douloureuses, amplifiées par la pression sur la gorge.
  5. Compliquer le travail du système respiratoire des difficultés mineures avec la respiration à la suffocation. La toux aboie et les soupirs sont bruyants. Une toux suffocante peut être apprise de notre matériel.
  6. Un stade grave de la maladie en l'absence de soins médicaux entraîne:
  • convulsions;
  • mousse de la bouche;
  • douleur dans la tête;
  • perte de conscience;
  • privation de compréhension.

Tous les symptômes ci-dessus ne peuvent pas apparaître simultanément. Parfois, les manifestations sont si clairement exprimées que le patient a besoin d'une aide urgente. Indépendamment des signes de suffocation, il est important d'effectuer un diagnostic afin de comprendre quel type de maladie il peut être.

Le laryngospasme n'est pas une période de sarcasme

Laryngospasme - une forte réduction de la saisie du larynx, ce qui provoque une diminution ou complète zagorazhivanie glotte, accompagné de dyspnée inspiratoire, perte de problèmes de voix et la respiration. Son apparence est associée à un traumatisme des poumons, de la trachée, pleural ou une réaction allergique au médicament, est entré par le nez.

Le plus souvent se produit en hiver et au printemps au moment d'affaiblir le système immunitaire et le manque de vitamines.

Plus fréquent chez les enfants d'âge préscolaire et peuvent être graves, en particulier chez les nourrissons sur l'alimentation artificielle, avec le métabolisme mauvaise et le manque de vitamines essentielles dans le corps. Parfois apparaissent sur le fond d'un traumatisme post-partum, le rachitisme, la chorée, l'hydropisie du cerveau, un traumatisme psychologique, et d'autres. L'attaque n'a pas duré plus de 3 secondes, après quoi tous les symptômes disparaissent.

Le laryngospasme sous une forme sévère s'accompagne d'une perte de conscience et d'une oppression du cœur qui, avec une crise prolongée, entraînent la mort.

  • convulsions;
  • respiration laborieuse;
  • respiration sifflante et sifflement d'inspiration;
  • faible réponse des élèves à la lumière;
  • les tentatives infructueuses pour se dégager la gorge;
  • tension des muscles faciaux, abdomen, cou;
  • dans certains cas, la libération de mousse de la bouche;
  • miction réflexe, vidange;
  • transpiration intense, pouls faible fréquent;
  • blanchissement et bleuissement de la peau, avec une nette modification de la couleur du triangle nasogénien.

Chez l'adulte, la manifestation du laryngospasme ressemble à une crise d'épilepsie et s'accompagne de convulsions des extrémités et de l'œsophage, d'une toux, d'une rougeur ou d'un bleuissement du visage. Il est généralement causé par un fort stress ou une dépression nerveuse.

Diagnostic moderne - pour corriger le traitement du pont

Pour identifier avec précision les maladies accompagnées d'une sensation de suffocation dans le cou, les études suivantes sont réalisées:

  1. Pharyngoscopie. Examen de la gorge à la spatule, permettant de déterminer la variété, la localisation et le stade de la pathologie. Un prélèvement de zeva est effectué, un test sanguin général et une biochimie sont prescrits. Si une tumeur est suspectée, le patient est contrôlé par des oncomarkers.
  2. Laryngoscopie - examen de la muqueuse pharyngée. Il existe plusieurs types de procédures:
  • indirect - examen avec un miroir guttural;
  • examen direct par un dispositif spécial qui aide à voir le larynx;
  • rétrograde - examen en insérant un miroir dans la trachée;
  • microlaryngoscopie - examen au microscope opératoire.

D'autres examens peuvent être nécessaires:

  1. FGS (diagnostic endoscopique) - diagnostic du tube digestif.
  2. Échographie - Contrôle de la thyroïde.

Ces méthodes de diagnostic modernes aident à déterminer les raisons de la sensation d'étranglement et à prescrire le traitement approprié.

L'assistance d'urgence est la garantie de la vie

Il est important de savoir comment et comment soulager les spasmes dans la gorge. En cas d'attaque de suffocation, la première aide médicale est nécessaire, qui comprend les actions suivantes:

  1. Si c'est un enfant, calmez-le.
  2. Sortez le patient dans la rue ou ouvrez les fenêtres de la pièce où il se trouve.
  3. Laver à l'eau et saupoudrer sur votre visage.
  4. Pour provoquer un effet irritant par une manipulation appropriée, par exemple un chatouillement ou un pincement.
  5. Sous une forme sévère, le massage cardiaque (indirect) et la respiration artificielle peuvent aider.

Parfois, une attaque peut être évitée sans respirer le plus longtemps possible. Le dioxyde de carbone produit par cette manipulation est un irritant pour le système respiratoire.

Un spasme déraisonnable doit également être observé par un médecin, qui doit être contacté immédiatement.

Nous sommes traités comme des patients raisonnables

Pour l'efficacité du traitement de la suffocation, il ne suffit pas d'éliminer les symptômes. Par conséquent, il ne faut pas traiter la maladie elle-même, mais les causes de la maladie, que le médecin découvre. Certains symptômes peuvent être confondus, alors n'essayez pas de vous diagnostiquer. La photo montre la différence entre deux maladies communes:

Un traitement complexe est nécessaire par les méthodes suivantes:

  • les médicaments;
  • physiothérapie;
  • recettes populaires.

Avec des spas constants, les rayons ultraviolets sont nommés après un examen complet par le spécialiste traitant et avec son consentement.

Médicaments

Le traitement médicamenteux implique un traitement médicamenteux et une inhalation de suffocation.

Puisque chaque patient a sa propre raison, les méthodes de lutte dans chaque cas individuel sont différentes. Quelques exemples:

  1. Une attaque allergique est arrêtée avec un antihistaminique.
  2. Une crise d'asthme implique la prise de bronchodilatateurs.
  3. Il est recommandé de traiter les spasmes en arrière-plan des névroses avec une psychothérapie et des antidépresseurs, des tranquillisants.

Dans certains cas, une alternative aux médicaments puissants est l'inhalation, qui est réalisée au moyen d'un dispositif appelé nébuliseur, qui distribue le médicament.

Le but de l'inhalation est le suivant:

  • humidifier la muqueuse;
  • réduction du processus inflammatoire;
  • amélioration de la circulation sanguine dans les vaisseaux sanguins;
  • régénération et rendu de l'action antibactérienne;
  • prévention de la pathologie des voies respiratoires inférieures;
  • dilution des crachats pour une expectoration efficace et un soulagement de la toux;
  • la suppression des poches du larynx, facilitant ainsi l'entrée de l'air dans les poumons.

Il est conseillé aux enfants de se soumettre au premier traitement par inhalation à l’aide d’hormones et de ne les envoyer ensuite qu’aux expectorants.

Lors d'un spasme et d'une sensation de suffocation chez les enfants, il est recommandé d'utiliser des sprays anti-inflammatoires à action hydratante et antiseptique en raison de la teneur élevée en substances médicamenteuses.

Méthodes folkloriques

Les plus efficaces sont:

  • inhalation sur la base d'une solution de sel, d'iode et de soude ou de tisanes;
  • massage pour les systèmes respiratoires et nerveux avec l'utilisation d'huiles essentielles;
  • réception de solutions à base de plantes et apaisantes à effet anti-inflammatoire.

Ne pas ignorer les mesures préventives suivantes pour prévenir la réapparition de spasmes et de toux concomitante et d'autres symptômes après le traitement:

  • boisson chaude abondante;
  • repos régulier, sommeil complet;
  • exclusion maximale des situations stressantes;
  • longues promenades quotidiennes en plein air;
  • rinçage avec les médicaments recommandés;
  • exercices de respiration, choisis individuellement par le médecin;
  • apport en vitamines avec le contenu obligatoire de la vitamine D;
  • nettoyage humide régulier pour minimiser le contact possible avec les allergènes;
  • respect du régime de nutrition approprié avec l'obtention de toutes les vitamines et oligo-éléments nécessaires;
  • Suivre votre état et obtenir un médecin à temps pour trouver les premiers symptômes.

Aucune manifestation de la maladie n'apparaît juste comme ça. Si vous reprenez votre souffle, il y a un spasme en toussant ou dans d'autres circonstances, il est important d'aller chez le médecin et d'obtenir le diagnostic.

Prendre soin de vous et de vos proches commence par un petit: en écoutant notre corps, nous préservons une santé inestimable.

Spasmes dans la gorge et asphyxie - causes et diagnostic de la pathologie

L'un des phénomènes fréquents, qui provoque beaucoup d'anxiété et d'inconfort, est l'apparition d'un spasme dans la gorge. Cet état pathologique du corps humain s'accompagne d'un fort développement de la contraction musculaire du larynx ou du pharynx, et le résultat de ce processus est un rétrécissement important et même un chevauchement complet de leur lumière. Dans le cas où des spasmes dans la gorge provoquent l'apparition d'une dyspnée inspiratoire, cela peut entraîner une fermeture complète de la glotte et même la mort.

Causes de spasmes et étouffement dans la gorge

L'apparition de spasmes dans la gorge et l'étouffement

Souvent, les spasmes dans la gorge sont de nature situationnelle, c’est-à-dire que leur apparition est provoquée par l’impact de certains facteurs externes sur le corps humain. Dans certains cas, les spasmes dans la gorge sont une réponse du corps à toute irritation ou traumatisme de nature différente.

Un phénomène répandu est l'apparition de contractions convulsives de la musculature du pharynx ou du larynx associées à la progression de toute pathologie du corps humain.

Plusieurs facteurs peuvent influencer la personne à développer une réponse sous la forme d'un spasme de la gorge:

  1. Un phénomène assez commun est le développement du spasme de la gorge résultant de la pénétration de trop gros morceaux de nourriture ou d’os de poisson.
  2. Utilisation de certains médicaments utilisés pour lubrifier ou irriguer le pharynx.
  3. Inhalation d'air contaminé, dans lequel une grande quantité contient divers irritants.
  4. Effet permanent sur le corps humain de divers allergènes.
  5. Forte tension émotionnelle ou stress nerveux.
  6. Forte fatigue, entraînant une augmentation du stress physique.

Les spasmes de la gorge s'accompagnent de l'apparition de difficultés respiratoires et de déglutition, mais dans certains cas, ils peuvent être de nature neurogène.

L'état spasmodique des muscles du larynx résulte d'une forte stimulation de certains groupes de nerfs localisés dans le larynx.

Il convient de prêter attention aux patients qui se plaignent de l'apparition périodique de spasmes de la gorge, car cela peut indiquer le développement d'un infarctus aigu du myocarde dans le corps.

Symptomatologie de la maladie

Les spasmes de la gorge sont accompagnés des symptômes suivants:

  • Il y a un essoufflement qui cause peu de bruit.
  • Les muscles du cou deviennent tendus et cela cause de la douleur.
  • Le patient a des problèmes avec le processus d'ingestion d'aliments.
  • Il y a un sentiment de coma dans la gorge.
  • La peau pâlit et dans le cas de spasmodiques prolongés, elle devient bleue.
  • Le patient a des sueurs froides.

Dans le cas où il y aurait un spasme léger, il se produirait seul en quelques minutes, la respiration normale et la déglutition étant rétablies.

Dans l'état spasmodique sévère du larynx, s'il n'y a pas d'assistance médicale en temps opportun, il peut y avoir des symptômes supplémentaires:

  • Crampes communes
  • Mousse de la cavité buccale
  • Forte perte de conscience

Tout cela conduit au fait que le travail du système cardiovasculaire est perturbé et que le résultat d'un tel état pathologique de la gorge peut même être fatal. Bien sûr, le moyen le plus simple d'identifier le spasme du pharynx, qui se développe à la suite de la pénétration de stimuli externes dans le corps sous forme d'aliments, de liquides, d'air ou de médicaments.

Cependant, dans le cas où des spasmes de la gorge surviennent à la suite d’une progression dans le corps humain de toute pathologie, alors l’identification de la cause spécifique de cette condition permettra une analyse des symptômes émergents:

  1. Amygdalite, laryngite et pharyngite accompagnée de l'apparition de la douleur lors de la déglutition et la nourriture enrouement, mais le symptôme le plus prononcé est l'apparition de la douleur et des maux de gorge.
  2. Dans ce cas, si le spasme de la gorge est une réponse à l'impact d'un allergène, il est possible d'observer des signes de pathologie: l'apparition de maux de gorge, une toux forte et de longue durée, le nez qui coule (qui est accompagnée de mucus clair du nez), éternuement prolongée, les coliques graves dans les yeux et l'arrosage.
  3. Dans les maladies qui perturbent le tractus gastro-intestinal, il existe d'autres signes tels que: brûlures d'estomac et sensation de coma dans la gorge.
  4. Des spasmes dans la gorge peuvent survenir avec une augmentation de la glande thyroïde et, le plus souvent, ils sont observés avec un degré de pathologie moyen et sévère.
  5. L'apparition de spasmes répétés de la gorge, qui, combiné à l'émergence de problèmes en avalant des aliments, et ne provoque pas de perte de poids rapide peut signaler une maladie dangereuse comme la tumeur de l'œsophage.

Laryngospasme chez les enfants

Spasmes dans la gorge d'un enfant

La forme la plus courante de manifestation du spasme est le laryngospasme - il s'agit d'une contraction des muscles du larynx involontaire, qui peut survenir tout à coup et s'accompagner d'une dyspnée inspiratoire.

Un aringospazm dans le corps humain peut être à des degrés divers, mais dans l'asthme sévère développe son cours à la suite de la fermeture complète de la glotte, et cela peut conduire à la mort.

Souvent, le laryngospasme est diagnostiqué chez l'enfant et les raisons de cette pathologie peuvent être:

  1. Progression de la nature infectieuse dans l'organisme du bébé.
  2. L'effet sur le corps de divers allergènes ou irritants dans l'air.
  3. Réception de longue date de médicaments de certains groupes.
  4. Insuffisance de calcium et de vitamine D dans le corps

Contrairement aux adultes, le laryngospasme s'accompagne de symptômes brillants chez les enfants et l'attaque peut se développer pendant:

Il y a les signes suivants d'un spasme de la gorge chez les enfants:

  • Bruyant et respiration sifflante
  • Aboyer et aboyer la toux
  • Peau pâle
  • La peur de l'enfant et ses pleurs acérés

Dans le cas d'un état spasmodique facile du pharynx, cette attaque se poursuit indépendamment en quelques minutes, cependant, des spasmes sévères pouvant menacer la vie du bébé se produisent souvent. C'est pour cette raison que l'apparition soudaine et soudaine de spasmes dans la gorge du bébé devrait être l'occasion d'un traitement médical d'urgence.

Spasmes de la gorge dans les troubles psychogènes

La névrose est l'une des raisons de l'apparition du spasme dans la gorge, qui doit être comprise comme un ensemble de troubles nerveux de nature réversible. La pathologie symptomatique de la névrose commence à se manifester sous l’influence de situations de conflit, d’un stress émotionnel prolongé et de circonstances pouvant entraîner un traumatisme psychologique.

Il n'est pas tout à fait clair que certaines personnes subissent la névrose sous l'influence de facteurs négatifs et il contourne d'autres patients. Il est prouvé que des spasmes dans la gorge surviennent sous l'influence de facteurs psychologiques et biologiques. Cela signifie qu'une telle condition pathologique peut se développer à la fois dans le processus de relations difficiles du patient dans la société et en raison des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la prédisposition génétique.

Les spasmes de la gorge, la suffocation et les problèmes respiratoires sont des manifestations physiques de la névrose qui se développe sous l'influence de troubles mentaux.

Une anxiété et une anxiété graves conduisent à une attaque de peur appelée attaque de panique. Une crise d'anxiété peut avoir les symptômes suivants:

  • L'apparition d'une douleur dans la gorge et la formation d'un coma nerveux.
  • Il y a un sentiment de manque de respiration et de lourdeur.
  • L'attaque peut reprendre votre souffle et la conséquence est le développement de la suffocation.
  • Le cœur commence à travailler avec une force accrue, ce qui conduit à un diagnostic de rythme cardiaque rapide.
  • L'apparition de la douleur dans le cœur ou l'estomac.
  • Tremblement sévère des membres et à l'intérieur du corps.

Les spasmes du pharynx, qui résultent d'une névrose, nécessitent un certain traitement. Pour les éliminer, une approche intégrée est nécessaire en liaison avec le travail sur la maladie sous-jacente.

Diagnostic de pathologie

Méthode de détection des maladies

Dans le cas des spasmes du pharynx ou du larynx se produisent assez souvent, et leurs causes ne sont pas pertinentes aux effets de la nature des stimuli mécaniques et chimiques, vous devriez consulter un spécialiste. Le médecin a procédé à l'examen diagnostique nécessaire pour identifier les causes de cette pathologie du corps du patient et formuler des recommandations sur les moyens de traiter cette pathologie.

L'état convulsif de la gorge est un symptôme qui peut accompagner le développement de diverses maladies dans le corps humain et c'est ce facteur qui ne vous permet pas de déterminer vous-même le diagnostic correct.

Parmi ces maladies, on peut citer celles qui sont particulièrement dangereuses pour la santé humaine et nécessitent un traitement immédiat.

Tout d'abord, le patient doit demander l'aide d'un thérapeute ou d'un oto-rhino-laryngologiste qui, après un examen visuel et une série d'études, si nécessaire, dirigera le patient vers d'autres spécialistes.

Les principales méthodes de diagnostic des pathologies accompagnées du développement des spasmes de la gorge sont:

  1. La pharyngoscopie est une méthode de recherche qui consiste à inspecter visuellement la gorge du patient avec une spatule.
  2. Prendre un frottis dans la cavité du pharynx.
  3. Effectuer un test sanguin général et biochimique.
  4. Endoscopie
  5. Fibroesophagogastroduodenoscopy.
  6. Échographie.
  7. Analyses pour la détermination du fond hormonal.

Cette ou cette méthode de recherche est choisie en fonction de la pathologie qui progresse dans le corps humain et a conduit au développement de l'état spasmodique du larynx ou du pharynx.

Traitement de la pathologie

Méthodes de traitement des spasmes dans la gorge

En cas de sensation désagréable de spasme dans la gorge, vous pouvez appliquer des astuces vous permettant de vous débarrasser rapidement et efficacement de cette pathologie.

Pour se débarrasser de l’état spasmodique de la gorge:

  • Fournir un repos complet au patient et un apport suffisant d'air frais dans la pièce.
  • Utilisation de l'ammoniac.
  • Offrez de boire un verre d'eau.

Dans le cas où ces méthodes n'aboutissent pas au résultat souhaité, vous devez alors retenir votre souffle légèrement ou demander à quelqu'un de faire des petits coups sur le dos. Une autre méthode pour soulager les spasmes dans la gorge consiste à faire vomir et à prendre un bain chaud avec une crise prolongée.

Dans le cas où la cause du développement de l'état spasmodique de la gorge est un os coincé, alors, très probablement, dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Avec l'apparition fréquente d'attaques convulsives dans le pharynx et le larynx, il est nécessaire de demander l'aide d'un spécialiste, car souvent cette condition peut être causée par une maladie dangereuse.

Dans le cas où le développement du spasme de la gorge se produit en raison de la névrose, les principales méthodes de traitement dans ce cas sont:

  1. Psychothérapie.
  2. Médicaments avec antidépresseurs et tranquillisants.

Vous trouverez plus d'informations sur les crampes respiratoires dans la vidéo.

Dans le cas où un spasme de la gorge et une crise de suffocation se sont développés à la suite d'un œdème allergique, le plus souvent, les médecins prescrivent un traitement à l'aide de médicaments tels que:

L'état spasmodique de la gorge, qui s'accompagne d'un sursaut d'asthme, peut être un signe d'asthme bronchique. Dans ce cas, le traitement est effectué à l'aide de médicaments pour normaliser les bronches.

Le plus souvent à ces fins s'appliquent:

Prévention de la pathologie

Afin de prévenir le développement d'un état spasmodique sévère de la gorge, il est recommandé de suivre certaines mesures préventives:

  • Dans le régime du jour, il faut attribuer une place aux procédures de relaxation.
  • Ce devrait être une alternance bien organisée du travail et des loisirs.
  • Il est nécessaire de dormir au moins 8 heures par jour.
  • La principale garantie de santé est une nutrition adéquate et adéquate.
  • N'oubliez pas un mode de vie sain et marche au grand air.

Les spasmes de la gorge et du larynx sont une condition pathologique désagréable et dangereuse du corps humain qui, dans certains cas, peut entraîner la mort du patient. C'est pourquoi il est important, lorsque les premiers signes de la pathologie apparaissent, de demander l'aide de spécialistes, ce qui empêchera l'apparition de complications graves.

  • Partagez Avec Vos Amis

Plus D'Articles Sur Le Traitement Du Nez

Les symptômes de l'angine et le traitement avec des remèdes populaires

L'angine est une maladie infectieuse aiguë, généralement causée par les streptocoques et les staphylocoques. L'activité pathogène de ces bactéries provoque une faiblesse générale du corps, une température élevée et d'autres symptômes.

Symptômes et traitement de la pharyngite et de la laryngite

Les maladies inflammatoires de la gorge, la région du pharynx, du larynx et des cordes vocales, telles que la pharyngite, laryngite, comprennent souvent un groupe respiratoire aiguë, ou les rhumes viraux.