Loading

Pharyngite allergique: signes et traitement

En cas d’inflammation de la cavité pharyngée, une pharyngite se développe. La maladie sous une forme allergique est très fréquente chez les adultes et les enfants. La muqueuse du pharynx est affectée par divers allergènes. Il est important d'établir un allergène et de prendre des mesures opportunes pour l'éliminer afin de prévenir le développement de complications.

Causes de la maladie

La pharyngite allergique est une inflammation de la muqueuse du pharynx, qui se produit sous l'influence des allergènes

La plupart des personnes atteintes de pharyngite au froid souffrent de régions froides.

Les conditions environnementales défavorables, l'inhalation de gaz d'échappement, le travail avec des substances chimiques et nocives, l'air poussiéreux dans les grandes villes, tout cela provoque le développement de maladies allergiques.

Facteurs contribuant au développement de la pharyngite allergique:

  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Maladies respiratoires fréquentes.
  • Maladie infectieuse différée.
  • Troubles métaboliques.
  • Perturbation de la circulation sanguine.
  • Processus inflammatoires de la muqueuse.

La pharyngite allergique se développe lorsqu’elle est exposée à des allergènes muqueux. Comme un agent allergique peut agir: médicaments, fumée de cigarette, poussière, poils d'animaux, pollen de plantes, inhalation d'aérosols, etc.

Le processus inflammatoire de la pharyngite allergique peut se produire sous forme aiguë et chronique. Dans les conditions aiguës, les symptômes durent environ 2 semaines et, s'ils sont chroniques, prolongés et souvent exacerbés.

Manifestations cliniques

Toux sèche, transpiration et sécheresse de la gorge, congestion nasale - signes de pharyngite allergique

Les symptômes de la pharyngite allergique ne se manifestent généralement pas isolément. De plus, les yeux et le nez muqueux sont affectés. Lorsque l'allergène frappe le corps, la membrane muqueuse du larynx est affectée, ce qui entraîne un gonflement.

Les principaux symptômes de la pharyngite sont allergiques:

  • une douleur aiguë dans la gorge
  • briser
  • congestion nasale
  • douleur en avalant de la nourriture
  • changement de voix
  • sensation de corps étranger dans la gorge

Le patient souffrant de pharyngite respiratoire est difficile, il peut y avoir des attaques de suffocation. Cela peut causer une toux sèche. Si le processus allergique s'est propagé aux cordes vocales, alors la voix devient rauque, peut-être son absence complète. Il peut également y avoir une légère augmentation de la température corporelle.

Les symptômes ci-dessus surviennent généralement au cours du processus. Sous forme chronique, ces symptômes persistent longtemps et, en raison du processus allergique prolongé, une sécheresse du nasopharynx muqueux se produit. Avec ces symptômes, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Afin d'établir un diagnostic, les données d'anamnèse sont collectées, les plaintes du patient sont prises en compte et des tests spéciaux sont effectués.

Pour le diagnostic, le sang est donné à la définition de lgE. C'est une protéine dans le sang qui augmente lorsqu'elle est exposée à un allergène. La pharyngoscopie peut être prescrite au patient.

Dans les tests de laboratoire, le nombre d'éosinophiles, les leucocytes et la vitesse de sédimentation des érythrocytes peuvent être augmentés. Pour identifier l'allergène, le médecin procède à une série d'études, après quoi un traitement complexe est prescrit.

Médicaments

Le traitement le plus efficace de la pharyngite allergique est l'élimination de l'allergène

Le traitement d'une maladie allergique devrait commencer immédiatement avec l'apparition des premiers symptômes. Cela aidera à éviter la croissance du processus allergique et à éviter les complications. À cette fin, nommez:

  • Antihistaminiques: Loratadine, Cetrin, Fenistil, Zirtek, etc. Les comprimés sont pris une fois par jour.
  • De immunomoduljatorov nommer Immunal, Aflubin, teinture d’échinacée, etc.
  • Pendant le traitement, l'utilisation de produits fumés, de fruits, de chocolat, ainsi que de produits contenant des conservateurs et des colorants devrait être exclue.
  • Si la maladie est causée par l'utilisation d'aliments ou de certains médicaments, les médicaments sont utilisés pour accélérer leur excrétion. Ces médicaments sont: Smecta, Polysorb, Enterosgel et autres.
  • En rejoignant l'infection, on utilise des antibiotiques: Azimed, Revamycine, etc. La posologie est prescrite par un médecin.
  • Pour réduire les signes d'inflammation, appliquer des pulvérisations: Ingalipt, Hexoral, etc. Parmi les comprimés de résorption recommandés: Septotelet, Falimint, Lizobakt et autres.

En plus du traitement médical, la physiothérapie de la pharyngite est également utile: paraffinothérapie, thérapie par la boue, thérapie au laser, etc.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les meilleures recettes folkloriques pour le traitement de la pharyngite allergique

Pour traiter et éliminer efficacement les symptômes de la pharyngite allergique, ainsi que des traitements médicamenteux, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle:

  • Avec la pharyngite, la nature allergique utilise l'inhalation de soude. Dans un verre d'eau, diluer une cuillère à café de soda et remuer. La respiration est recommandée 2 fois par jour. Plusieurs de ces procédures aideront à adoucir la sécheresse de la gorge.
  • Vous pouvez vous rincer la gorge avec des bouillons d'herbes et du jus de pomme de terre. À partir des herbes pour l'inhalation et le rinçage, utilisez les feuilles de calendula, d'eucalyptus, de sauge, de camomille. Prendre 2-3 petites pommes de terre, peler et râper sur une râpe fine. Puis, à l'aide de gaze, presser le jus et rincer la gorge. Pour préparer le bouillon, prenez une cuillère à soupe de fleurs de camomille séchées, de la sauge et versez de l'eau. Gargle devrait être 5-7 fois par jour.
  • Pour le traitement, vous pouvez utiliser des cônes de houblon ou de pin. Verser 2 cuillères à soupe de cônes avec un verre d'eau bouillante et laisser infuser une heure. À utiliser pour l'inhalation.
  • Tout aussi efficace est une décoction de fruits secs ou de feuilles de mûre. Prendre 2 cuillères à soupe et verser de l'eau chaude. Utilisez le bouillon de rinçage cuit sous forme chaude.
  • Aide bien la collection d'herbes. Vous aurez besoin de fleurs d'immortelle, de feuilles de framboise et de prêle en quantités égales. Une cuillère à soupe d'ingrédients versez 200 ml d'eau chaude et laissez infuser pendant 2 heures. Puis filtrer et appliquer sur les rinçages et les inhalations.
  • Pour les inhalations d'huile, prendre 30-40 g de propolis, 100 ml d'huile d'olive. Propolis finement planifier et verser de l'huile. Capacité à mettre une semaine dans un endroit chaud. Chaque jour, vous devez secouer la solution d'huile. Après le délai spécifié, filtrer et utiliser pour les inhalations pendant un mois.

Il est important de savoir que les méthodes traditionnelles de traitement n'éliminent que les symptômes de la maladie, mais ne permettent pas de se débarrasser de l'allergène lui-même. Le traitement doit être effectué dans un complexe, en utilisant des méthodes conservatrices et non traditionnelles.

L'automédication n'est pas recommandée. Vous devriez consulter un médecin lorsque vous utilisez des recettes traditionnelles pour traiter la pharyngite allergique.

Complications de pharyngite allergique

Un traitement inadéquat de la pharyngite allergique peut entraîner des complications très dangereuses

Avec un traitement opportun et correct, une récupération complète est possible, mais si vous excluez le contact avec des allergènes. Dans de nombreux cas, une personne ne prête pas attention aux premiers symptômes de la pharyngite, puis la maladie se transforme en une forme chronique.

Au contact de l'allergène, la maladie s'aggrave, ce qui peut conduire à l'avenir à une laryngite allergique chronique. Cette pathologie est dangereuse par gonflement du larynx. Si une pathologie chronique est observée chez les enfants, elle peut provoquer une suffocation. Si la maladie est traitée rapidement avec l'apparition des premiers symptômes, des conséquences graves peuvent être évitées.

Un écoulement prolongé de pharyngite allergique affaiblit grandement l'immunité et la maladie peut prendre la forme catarrhale.

Cette affection est caractérisée par la présence d'une infection bactérienne dans la gorge, qui exerce un stress supplémentaire sur d'autres organes: le foie, les poumons et les reins.

Pharyngite allergique pendant la grossesse

Le traitement de la pharyngite allergique pendant la grossesse doit être sous la supervision d'un médecin!

Tout processus inflammatoire ou allergique pendant la grossesse est dangereux non seulement pour le fœtus, mais aussi pour la mère. Le développement d'une pharyngite allergique au premier trimestre peut entraîner l'interruption de la grossesse et, par la suite, entraîner une naissance prématurée.

Pour traiter la pharyngite de nature allergique pendant la grossesse, il faut prendre très au sérieux. La plupart des médicaments sont interdits d'utilisation, par conséquent, la plupart des médicaments locaux sont utilisés sous forme d'inhalations, de rinçages, etc.

Avec une évolution légère de la maladie, le médecin peut nommer Strepsils, Tharyngept, Sebidine. L'utilisation pour la résorption de Falimint, Sepptethon et d'autres drogues est interdite.

Du régime, il est nécessaire d'exclure les aliments allergènes, les aliments épicés et froids.

Vous pouvez vous gargariser avec l'ajout d'une cuillère à café de sel dans l'eau et quelques gouttes d'iode. Si la pharyngite allergique est chronique, lors d'une exacerbation, il est conseillé de ne pas entrer en contact avec des allergènes, ne pas utiliser de produits chimiques ménagers.

Mesures préventives

Les mesures de prévention consistent à modifier le mode de vie, en éliminant les facteurs nocifs qui déclenchent le développement d'une pharyngite allergique.

Principales mesures préventives:

  1. L'immunité devrait être renforcée. Pour ce faire, effectuez un durcissement, mangez correctement et surveillez l'état général du corps.
  2. Avec le temps, soignez les maladies respiratoires.
  3. Respirer ne devrait se faire que par le nez, puis dans la gorge l'air est réchauffé et purifié.
  4. Refuser de boire et de fumer.
  5. Limitez le contact avec les allergènes. Si possible, changez le lieu de travail s'il est associé à des allergènes industriels, chimiques et ménagers.
  6. Pendant la période des infections respiratoires aiguës et de la grippe, il est recommandé de porter un masque facial.
  7. Un nettoyage humide et une ventilation régulière doivent être effectués.

Vous trouverez plus d'informations sur la pharyngite dans la vidéo:

Traitement de la pharyngite allergique, de ses causes et de ses symptômes

Dans la période froide de l'année, des maladies de la gorge sont observées chez de nombreux patients. La pharyngite allergique soupçonnée est possible par certains signes. Le patient a des pellicules et une irritation de la muqueuse avec douleur. Souvent, les symptômes de la pharyngite allergique se développent chez les personnes les plus sujettes à une réaction allergique avec une sensibilité excessive.

Caractéristiques d'une pharyngite allergique

La pharyngite allergique, ainsi que d'autres pathologies des organes respiratoires, sont très courantes ces derniers temps en raison de la situation écologique défavorable et d'une multitude d'irritants dans les masses d'air. À cet égard, l'inflammation de la gorge muqueuse se trouve principalement chez les personnes vivant dans les grandes villes, les bambins, les fumeurs et les travailleurs en production avec des émissions nocives.

La pharyngite allergique, dont les symptômes agissent parfois comme une maladie indépendante, accompagne souvent d'autres affections de cette étiologie. En d'autres termes, la maladie peut être associée à une conjonctivite, à une maladie à part entière ou à un œdème de l'œsophage.

Processus inflammatoire dans le cas où le patient est devenu aggravé par une allergie, ne se connectent pas avec une irritation du pharynx avec des champignons ou des virus. La maladie dépend de la pénétration de l'allergène, de son nombre et de la durée de l'exposition.

La pharyngite allergique peut se présenter sous une forme aiguë ou chronique. De plus, la dernière forme de la maladie résulte souvent d'interactions constantes avec le stimulus, d'une sensibilisation accrue des organes ou d'une thérapie anormale.

Les causes de la pharyngite allergique


La rhinite allergique chez les enfants ou les patients matures est le résultat d'une réaction locale qui résulte de la réaction du corps humain à l'apparition d'un agent étranger. Un allergène pour chaque patient peut être un composant individuel. Donc, pour certains, les agents irritants sont certains aliments. Et pour les autres, de l'air avec des pollens ou des aérosols irritants.

Aux principaux irritants souvent répandus provoquant une pharyngite allergique, les médecins portent:

  • Gaz d'échappement;
  • vaporisateurs cosmétiques;
  • compositions pour peintures et vernis;
  • la poussière
  • échappement de la production;
  • fumée de tabac;
  • le doigt
  • laine d'animal;
  • nourriture;
  • compositions médicinales.

Il est à noter que, en raison de certaines bactéries et virus, la maladie peut également se développer, mais elle agit en tant qu’agent infectieux, mais comme stimulant des allergènes. Il est aggravé par le développement d'une pharyngite, d'une prédisposition héréditaire, ainsi que par des foyers d'infections dans le nasopharynx, une immunité affaiblie avec une violation du processus métabolique et des IRA fréquents. L'hypothermie constante et l'inhalation d'air gelé affaiblissent souvent les défenses immunitaires et intensifient la sensibilisation. C'est pendant cette période que le risque de pharyngite de la forme allergique augmente.

Symptômes de pharyngite allergique

Habituellement, la pathologie de nature allergique présente des symptômes spécifiques qui sont difficiles à confondre avec les caractéristiques d'autres maladies, en particulier lorsque l'on prend en compte les contacts avec des irritants. Chez les patients adultes, tous les symptômes peuvent ne pas être aussi prononcés que chez les enfants, mais, en général, le tableau clinique est similaire quel que soit le groupe d'âge. Tous les symptômes de la maladie sont associés à un œdème muqueux et à la langue.

  1. Le patient a soudain une sensation de "aiguilles" avec de la fièvre dans la gorge, ainsi qu'une irritation avec des démangeaisons et une sensation de corps étranger.
  2. Il y a une toux sèche qui empêche l'ingestion de salive à partir de liquides et d'aliments.
  3. Douleur aiguë aiguë dans le pharynx, ainsi que de l'inconfort au moment de la déglutition.
  4. Congestion nasale sans sécrétion de mucus ou branches aqueuses abondantes.
  5. Température corporelle subfébrile.
  6. Des démangeaisons et des douleurs dans les oreillettes.

Il arrive que si la thérapie est mauvaise, la maladie passe dans une laryngite, ce qui rend la respiration difficile, il y a un enrouement avec une diminution du timbre de la voix et de la sonorité.

La forme chronique de la maladie, provoquée par un contact fréquent avec l’irritant, peut provoquer une douleur et une transpiration constantes dans la gorge immédiatement après le réveil du patient. La voix peut devenir enrouée ou enrouée, elle met aussi souvent les sinus nasaux.

Complications possibles de la pharyngite allergique

Si la maladie est détectée à temps et avec l'aide de spécialistes correctement traités, le rétablissement complet dépend de l'exclusion de l'interaction avec le stimulus. Malheureusement, souvent, les patients ne prêtent pas l’attention voulue aux premiers signes de la maladie et retardent la visite chez le médecin. Dans ce cas, la maladie est chronique et ses épidémies se produisent beaucoup plus souvent. Au moindre contact avec le stimulus, une exacerbation de la maladie se produit. De plus, avec le temps, la maladie peut évoluer en une laryngite chronique. Cette condition du patient est très dangereuse en raison du risque d'œdème du larynx qui, chez l'enfant, peut provoquer une suffocation.

La pharyngite allergique à courant prolongé peut provoquer un affaiblissement du système immunitaire de la muqueuse pharyngée. Avec cette évolution de la maladie, une forme catarrhale chronique se développe souvent. Chez les patients, les streptocoques bactériens vivent en permanence, ce qui provoque un stress supplémentaire sur les poumons et les reins. À cet égard, la pharyngite causée par une allergie n'est pas une maladie humaine et doit être réalisée avec l'apparition des premiers signes.

Diagnostic de la pharyngite allergique

Le traitement de la pharyngite allergique ne peut commencer qu'après que toutes les causes de la maladie ont été identifiées. Pour diagnostiquer, l'immunologiste-allergologue ou le thérapeute. Si le patient s'est tourné vers l'oto-rhino-laryngologiste, des tests supplémentaires avec des analyses sont nécessaires après un examen complet du patient.

Après la pharyngoscopie, il est possible d'identifier les bouffées de chaleur associées à un œdème de la langue, du palais et du pharynx. Dans la région de la gorge, des vaisseaux dilatés et enflammés avec des tubercules rouge vif et des follicules enflammés peuvent être détectés. L'inflammation purulente, la plaque et les ulcères dans la forme allergique de la maladie sont absents. Une exception est une maladie avec infection bactérienne concomitante. Le médecin allergologue doit impérativement commander un test allergique avec des analyses contenant l'immunogramme et une étude clinique générale.

Les allergies et les maux de gorge ne peuvent être traités qu'après un examen approfondi et approfondi. Une mauvaise thérapie peut lubrifier le tableau clinique, ce qui compliquera la sélection des médicaments. Si la maladie n'a pas été décelée dans les délais, il existe un risque de chronique avec des déviations ultérieures du fonctionnement du système immunitaire.

Comment éliminer l'inflammation dans la gorge avec une pharyngite allergique

Pour commencer une thérapie, il est nécessaire d'organiser un régime. En règle générale, on choisit un régime hypoallergénique dans lequel tous les irritants sont éliminés et le niveau global de sensibilisation est réduit. Pendant cette période, il est souhaitable d'exclure de l'alimentation:

  • lait;
  • fruits de mer;
  • les oeufs;
  • produits fumés;
  • les agrumes;
  • baies rouges;
  • Des chocolats
  • du miel
  • noix

Après l'élimination des signes aigus d'inflammation, les produits ci-dessus peuvent être introduits progressivement dans l'alimentation. Ceci est autorisé uniquement dans les cas où le produit ne devient pas un irritant direct de la maladie.

Aux méthodes conservatrices de traitement de la maladie portent:

  • élimination du contact avec l'allergène;
  • élimination des foyers infectieux dans la cavité buccale et le nez;
  • utilisation d'antihistaminiques et de médicaments désensibilisants;
  • Procédures d'inhalation avec de l'eau minérale et du sel;
  • irrigation du pharynx à l'aide d'eau de mer;
  • utilisation d'immunomodulateurs;
  • cours d'antibiotique;
  • instillation dans les sinus nasaux;
  • résorption de médicaments pour la gorge.

Si une exacerbation de la pathologie de l'espèce allergique est observée trop souvent, le patient peut développer des zones de granulation ou d'hypertrophie. Dans ce cas, pour la récupération finale, le médecin peut suggérer l'utilisation de procédures au laser, la cryothérapie avec un traitement au nitrate d'argent. Un blocage de la novocaïne, associé à une injection vitréenne, peut également être utilisé. L'aloe, une enzyme protéolytique et plusieurs techniques de physiothérapie sont très efficaces pour éliminer les principaux signes d'inflammation allergique.

Les médecins autorisent l'utilisation de remèdes populaires pour le traitement de la maladie. Mais l'auto-traitement est lourd de conséquences. Par conséquent, avant d'utiliser des formulations médicinales, il est nécessaire de consulter un spécialiste qui diagnostiquera et choisira un traitement thérapeutique. Dans ce cas, le patient pourra éviter les conséquences irréversibles négatives et maintenir sa santé.

Causes, symptômes et caractéristiques du traitement de la pharyngite allergique

L'apparition d'une pharyngite, généralement associée à des symptômes catarrhales, puisque la plupart des symptômes d'inflammation de la membrane muqueuse du pharynx apparaissent dans le contexte des maladies respiratoires virales. Mais en l'absence de l'effet de l'antibiothérapie et du traitement des moyens habituels, vous pouvez suspecter une pharyngite allergique. Cette maladie peut être à la fois une pathologie indépendante et rejoindre d'autres pathologies de nature allergique - laryngite, conjonctivite et rhume des foins.

Causes d'apparence

L'inflammation allergique n'est généralement pas associée à la pénétration dans le corps d'une infection bactérienne et virale, sauf indirectement, lorsque la bactérie agit en tant qu'agent allergène et non infectieux. Les irritants dans ce cas sont d'autres facteurs. Les plus communs d'entre eux sont:

  • Chimie domestique et industrielle.
  • Produits cosmétiques.
  • Gaz d'échappement.
  • Poussière de maison et de rue.
  • Fumée de cigarette.
  • Pollen de plantes et de poils d'animaux.
  • Produits alimentaires à teneur en conservateurs, colorants, arômes.
  • Médicaments.

pharyngites allergiques peut être déclenchée par une exposition fréquente au froid, le tabagisme affecte aussi l'apparence de son hérédité, des foyers d'infection chronique, un système immunitaire faible - tout cela augmente la probabilité d'allergies.

Les symptômes

Les symptômes chez les enfants et les adultes sont assez spécifiques, en particulier s'il y a eu un contact récent avec un allergène potentiel:

  • Symptôme de "aiguilles" - démangeaisons, transpiration, sensation de corps étranger dans le pharynx.
  • Toux sèche
  • Douleur aiguë avec incapacité à avaler.
  • Nez bouché sans écoulement muqueux ou au contraire avec beaucoup de sécrétions liquides.
  • La température corporelle est normale ou subfébrile.
  • Douleur et démangeaisons dans les oreilles - ces symptômes sont plus fréquents chez les enfants.

La pharyngite aboutit souvent à une laryngite allergique caractérisée par un essoufflement, un essoufflement, une suffocation, un timbre réduit de la voix.

Diagnostic

Les patients présentant des symptômes de pharyngite de type allergique se tournent souvent vers la LOR, qui les envoie pour examen à un immunologiste et à un allergologue. Le diagnostic est effectué en recueillant l'anamnèse, les plaintes, les données de pharyngoscopie, qui révèlent des rougeurs, des poches du pharynx et une peau douce du palais. La paroi postérieure du pharynx est recouverte d'une grille de vaisseaux dilatés, les follicules enflammés sont perceptibles. En cas de pharyngite allergique, il n'y a pas d'exposition purulente, sauf lorsque l'allergie survient dans le contexte du processus infectieux.

Le patient doit remettre les allergènes - test cutané ou sanguin, ainsi que la présence d'immunoglobulines.

Traitement

La première étape consiste à éliminer les allergènes et créer un régime hypoallergénique pour réduire la sensibilisation. Avant la disparition des manifestations cliniques de l'alimentation exclut les fruits de mer, le chocolat, les œufs, le lait, les noix, le miel, les agrumes, les fruits et les légumes viandes rouges et tout ce que le patient a une allergie.

  • Prendre des cours de médicaments antihistaminiques.
  • Élimination des foyers infectieux dans le nasopharynx et assainissement de la cavité buccale.
  • Rincer avec une solution de soude et une solution saline.
  • Inhalations à l’eau minérale.
  • Réception des immunomodulateurs.

En cas de fond accolés ou le traitement d'une infection bactérienne implique des antibiotiques (selon l'agent pathogène), gargarisme décoctions d'herbes et infusions, des solutions antiseptiques, résorption sous les comprimés d'action antiseptique locaux de langue.

La pharyngite au stade chronique peut provoquer une hypertrophie et une granulation de la muqueuse pharyngée, qui est éliminée par cryothérapie, traitement au laser avec du nitrate d'argent.

Le traitement avec des remèdes populaires consiste généralement à rincer la gorge avec des infusions de plantes et des décoctions. Il est inacceptable d'être traité indépendamment.

La prévention du processus allergique consiste à éviter le contact avec des allergènes potentiels, il est conseillé de ne pas rester longtemps dans des endroits avec une sécheresse de l'air accrue et à proximité des entreprises industrielles. Il est nécessaire de renforcer l'immunité et l'assainissement des sinus nasaux et de l'oropharynx.

La pharyngite allergique est une maladie qui nécessite un traitement à long terme et implique nécessairement des modifications du régime alimentaire. L'acceptation de tout médicament ou l'utilisation de remèdes populaires devrait être effectuée uniquement aux fins prévues et sous la supervision du médecin, sinon un œdème laryngé peut survenir.

Symptômes et traitement de la gorge allergique

Pendant la saison froide, les problèmes de gorge agacent la plupart d’entre nous. La pharyngite suspectée peut être due à des sensations désagréables - transpiration, irritation, sensibilité à la gorge. En général, la pharyngite chez les enfants et les adultes est un symptôme d'ARVI ou de grippe. Mais dans le cas de réactions allergiques et d'hypersensibilité, l'organisme peut développer une sorte d'inflammation du pharynx, comme la pharyngite allergique.

Caractéristiques de la pharyngite allergique

La pathologie allergique des voies respiratoires supérieures à notre époque, où de nombreux nouveaux irritants sont apparus, et la situation écologique s'est aggravée, sont très courantes. Par conséquent, une pharyngite allergique ou une inflammation de la muqueuse pharyngée dans le contexte d'une exposition à des allergènes se développe le plus souvent chez les résidents des grandes villes, chez les jeunes enfants, chez les travailleurs des industries nuisibles, chez les fumeurs, etc.

Les symptômes de pharyngites allergiques chez les adultes peuvent agir comme une maladie indépendante, mais est souvent accompagnée d'autres maladies d'une étiologie allergique - inflammation et oedème du larynx, de l'oesophage, le rhume des foins, conjonctivite. La réponse inflammatoire dans le cas de pharyngite allergique pas associée à des virus irritation de la gorge, les bactéries, les champignons, et dépend du contact de l'allergène dans le corps, la durée de son action et la quantité. La maladie peut être aiguë, chronique et sa dernière forme se développe très souvent avec un contact constant avec des irritants, un traitement inadéquat, une forte sensibilisation du corps.

Causes de la maladie

La maladie est le résultat d'une réaction locale qui se manifeste comme la réponse de l'organisme à l'introduction de particules étrangères. Allergènes pour chaque personne peut être: si pour certains patients est un irritant certains aliments, l'autre est l'air allergique aux arômes qui y sont dissous de fleurs, allergènes aérosols domestiques, etc...

Les principaux irritants courants pouvant déclencher une pharyngite allergique chez les adultes et les enfants sont les suivants:

  • gaz d'échappement provenant du transport;
  • vernis, peintures, colles;
  • les cosmétiques, en particulier dans les sprays;
  • la poussière, y compris domestique et de rue;
  • émissions nocives des productions;
  • fumée de tabac (tabagisme passif et actif);
  • aliments - noix, oeufs, poisson, fruits, baies, produits avec colorants, parfums, conservateurs;
  • pollen de plantes, poils d'animaux;
  • médicaments.

Certaines bactéries, certains virus, certains champignons peuvent également provoquer le développement de la maladie tout en agissant comme un allergène et non comme un agent infectieux. Pour aggraver le risque de prédisposition génétique pharyngite allergique, la présence de foyers d'infection dans le nasopharynx (en particulier de la sinusite chronique), la faiblesse du système immunitaire, des troubles métaboliques, des maladies du système circulatoire, de fréquentes infections virales aiguës des voies respiratoires. L'exposition constante à l'inhalation froid, régulière d'air froid contribuent également à l'affaiblissement de la protection immunitaire locale et renforcer la sensibilisation augmente donc le risque de pharyngites allergiques.

Symptômes de la pathologie

Habituellement, la pharyngite allergique présente des symptômes spécifiques qui sont difficiles à confondre avec des signes d'autres maladies, en particulier lorsque l'on tient compte du lieu de contact avec le stimulus. Chez les adultes, les symptômes peuvent être exprimés moins fortement que chez les enfants, mais le tableau clinique global est le même et ne dépend pas de l'âge. Tous les signes de la maladie sont associés au gonflement de la muqueuse du pharynx et de la langue:

  1. tout à coup, il y a un sentiment de « aiguilles » et de la chaleur dans la gorge, irritation, démangeaisons, sensation de corps étranger;
  2. toux sèche, un désir de tousser quelque chose qui interfère avec la déglutition normale de la salive ou de la nourriture;
  3. Douleurs aiguës dans la gorge, gêne sévère en avalant ou au repos;
  4. congestion nasale sans séparation du mucus ou apparition d'une décharge abondante et aqueuse du nez;
  5. la température corporelle est susceptible de rester normale, mais chez certaines personnes présentant une étiologie allergique aiguë à la pharyngite, elle est subfébrile;
  6. chez les enfants, la pharyngite se manifeste souvent par des démangeaisons, des douleurs dans les oreilles.

Si la pharyngite se transforme en une laryngite allergique, ce qui n'est pas rare, les symptômes suivants sont observés:

  • difficulté à respirer, essoufflement;
  • enrouement de la voix;
  • une diminution du timbre et de la sonorité de la voix;
  • suffocation de divers degrés de gravité. Plus sur le traitement de la laryngite allergique chez les enfants

Pharyngite allergique chronique causée par des contacts fréquents avec les irritants (par exemple, résidant dans des environnements secs et poussiéreux ou travaillant dans des conditions de production nuisibles) chez l'homme le matin peut être présente une légère douleur, un mal de gorge. La voix peut toujours être un peu enrouée, enrouée, souvent avec le nez.

Complications de la pathologie allergique

Habituellement, une détection rapide de la maladie et un traitement approprié signifient une guérison complète, à l'exception du contact avec l'allergène. Malheureusement, très souvent, le patient ne fait pas attention aux premiers symptômes de la pathologie, se contracte lors d'une visite chez le médecin et suit une thérapie, à propos de laquelle la maladie est chronique. En conséquence, le moindre contact avec l'allergène provoque une exacerbation de la pathologie et, avec le temps, peut évoluer vers une laryngite allergique chronique. Cette condition est considérée comme plus dangereuse en raison du risque d'œdème laryngé, et chez les enfants, elle peut rapidement entraîner une suffocation.

Une autre complication possible allergique courant à long terme pharyngite - un fort affaiblissement de l'immunité de la muqueuse pharyngée et le développement de la pharyngite catarrhale chronique. Le patient dans la gorge avec cette maladie bactérienne habite de façon permanente microflore (généralement streptocoque), ce qui provoque une pression supplémentaire sur le cœur, les reins, les poumons. Par conséquent, la pharyngite allergique n'est pas une maladie sûre et doit être traitée dès le début.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic est fait par un allergologue, un immunologiste-allergologue ou un thérapeute. Lorsqu'un patient demande de l'aide à un oto-rhino-laryngologiste, le médecin doit le référer à un spécialiste dans le domaine de l'allergologie pour qu'il soit testé et analysé, mais seulement après avoir examiné et différencié la maladie des autres pathologies ORL.

Après avoir effectué une pharyngoscopie, une hyperémie, un gonflement de la langue, un voile du palais, une paroi postérieure du pharynx sont révélés. Sur ces dernières, on peut voir des vaisseaux élargis et enflammés, ainsi que des tubercules rouge vif et des follicules enflammés. Les processus purulents, la plaque, les ulcères avec pharyngite allergique sont absents, sauf si une pathologie est liée à une infection bactérienne.

L'allergologue désigne nécessairement des allergoprobes (tests sanguins ou tests cutanés), ainsi que des tests pour les IgE totales dans le sang, l'immunogramme, les études cliniques générales, etc.

Comment traiter la maladie

Commencez le traitement devrait être avec l'organisation d'un régime hypoallergénique. Il vise non seulement à exclure les allergènes des aliments, mais également à réduire le niveau global de sensibilisation du corps. Il est conseillé de ne pas manger pendant la période aiguë de la pharyngite:

  • lait entier;
  • fruits de mer;
  • noix;
  • œufs de poule;
  • produits fumés;
  • les agrumes;
  • fraises et autres fruits rouges, fruits;
  • du miel
  • chocolat;
  • produits auxquels il existe une intolérance individuelle.

Après avoir éliminé les symptômes aigus de la maladie, ces produits peuvent, bien entendu, être introduits progressivement dans l’alimentation si l’un d’eux n’était pas la cause immédiate de la maladie.

Le traitement conservateur de la pharyngite allergique peut inclure:

  • prévention du contact avec des irritants;
  • élimination complète des foyers d'infection dans la cavité buccale, nasopharynx;
  • prendre des antihistaminiques, des médicaments désensibilisants cours - Zirtek, Tavegil, Loratadin, Diazolin, Dimedrol, des injections de gluconate de calcium;
  • inhalation pour la gorge avec de l'eau minérale, inhalation de soude;
  • irrigation de la gorge avec des préparations à base d'eau de mer - Akvalor, Aquamaris, Physiomer;
  • rinçage de la gorge avec une solution saline, une solution de soude;
  • immunomodulateurs de réception Immunal, Rioflora Immuno, teinture d’échinacée.

En cas de complication d'une pharyngite allergique associée à une infection bactérienne, le médecin peut recommander:

  • antibiotiques (plus souvent du groupe des macrolides - Azitroks, Rovamycin);
  • se gargariser avec des infusions de plantes, antiseptiques Miramistin, Aquirin, Chlorhexidine, Rotocan, une solution d'acide borique, de peroxyde d'hydrogène, de manganèse;
  • l'irrigation de la gorge par Geksoral, Ingaliptom;
  • instillation dans le nez de Protargol;
  • résorption de comprimés pour la gorge Lizobakt, Travisil, Sage.

Avec des exacerbations fréquentes de la pharyngite allergique chronique sur la paroi arrière du pharynx, le patient peut développer des zones d'hypertrophie et de granulation. Dans ce cas, le médecin pour un rétablissement complet peut offrir un traitement par rayons laser, cryothérapie, traitement du pharynx au nitrate d'argent. Comme le blocus appliqué Novocaine, l'injection vitreuse, aloès, enzymes protéolytiques de procédures de thérapie physique - bains de paraffine, l'ozokérite, la thérapie magnétique, visite des stations balnéaires.

Méthodes de traitement populaire

Parmi les mesures de thérapie traditionnelles, vous ne pouvez utiliser que celles qui ne provoquent pas une aggravation de la réaction allergique dans le pharynx. Plus souvent, les hommes de médecine populaire conseillent de se gargariser avec de tels moyens:

  • infusion de fleurs de camomille;
  • infusion de feuilles de sauge;
  • une solution de teinture de souci;
  • jus de pomme de terre

Permettre également d'inhaler avec des cônes de houblon (une cuillerée de matière première est brassée par 500 ml d'eau, bouillie à feu doux pendant 5 minutes). De même, on prépare des bouillons pour inhalation de feuilles de framboise, de mère et de belle-mère, d'herbes de millepertuis, de feuilles de menthe.

Caractéristiques du traitement chez les enfants et les femmes enceintes

Les enfants et les femmes enceintes doivent commencer le traitement le plus tôt possible afin de ne pas amener le développement de la maladie au stade où il est nécessaire de lutter contre une infection bactérienne par des antibiotiques. Chez l'enfant, l'utilisation fréquente d'antibiotiques provoque souvent l'aggravation des allergies et même l'apparition d'asthme bronchique (dans un contexte de prédisposition et de forte sensibilisation du corps). Par conséquent, un traitement rapide par antihistaminique et hyposensibilisant devrait aider à arrêter le processus pathologique.

En plus du traitement systémique, les formes nasales d'antihistaminiques peuvent être utilisées chez les enfants (par exemple, Kromogeksal). En cas de grossesse, il est conseillé de protéger contre les allergènes aérosols avec le médicament Nazoval, qui crée un film dans le nez sans pénétrer dans la circulation sanguine systémique, ce qui peut prévenir une nouvelle vague de pharyngite allergique.

Des remèdes locaux visant à prévenir la stratification de la pharyngite bactérienne chez les enfants et les femmes enceintes ont nécessairement lieu:

  • rinçages antiseptiques;
  • rincer avec des remèdes à base de plantes, des infusions à base de plantes;
  • irrigation du pharynx avec de l'eau de mer;
  • inhalation alcaline;
  • résolution des comprimés résolus de pharyngite (sélectionné uniquement par un médecin). Lire ce que sont les comprimés pour la résorption de la pharyngite

Il est recommandé aux patients de boire beaucoup d'eau, d'humidifier l'air à l'intérieur, ce qui aidera à réduire les symptômes et à accélérer le rétablissement.

Méthodes de prévention

Pour prévenir les maladies, il suffit de ne pas contacter les stimuli qui le provoquent. Il sera également utile d'améliorer les conditions de vie - ne pas se trouver dans des locaux secs et changer le lieu de résidence en celui qui est retiré des sentiers et des entreprises industrielles. Pour la prévention de tout type de pharyngite, il est souhaitable de renforcer votre propre immunité - pour tempérer, bien et bénéficier de manger. Il aide à se débarrasser de la maladie, à la restauration de la respiration nasale et à la désinfection du nasopharynx, qui devrait surtout prêter attention aux parents de jeunes enfants.

Que se passe-t-il si l'enfant se plaint d'un mal de gorge? Le médecin Komarovsky dit quand vous pouvez aider à rincer et quand vous devez appeler d'urgence un pédiatre.

Êtes-vous l'un de ces millions qui veulent renforcer l'immunité?

Et toutes vos tentatives ont échoué?

Et vous avez déjà pensé à des mesures radicales? C'est compréhensible, car un organisme fort est un indicateur de santé et une occasion de fierté. De plus, c'est au moins la longévité d'une personne. Et le fait qu'une personne en bonne santé semble plus jeune - un axiome qui ne nécessite aucune preuve.

Nous vous recommandons donc de lire l'article d'Elena Malysheva sur la manière de renforcer votre corps avant le froid d'automne. Lire l'article >>

Que pour traiter la pharyngite allergique

La pharyngite allergique est devenue une maladie très courante, car l'incidence générale des maladies allergiques a également augmenté.

Les personnes qui vivent dans de grandes mégalopoles industrielles sont plus souvent malades. Cela est dû au fait que l’air des zones métropolitaines est pollué et que les personnes inhalent beaucoup de substances nocives chaque jour.

De plus, une prédisposition aux allergies est héritée des parents par les enfants. Par conséquent, une maladie allergique survient chez les enfants et les adultes.

La pharyngite allergique se manifeste sous la forme d'une réaction inflammatoire du pharynx muqueux en réponse à l'effet d'un agent allergique.

Selon la durée du processus inflammatoire, la pharyngite est divisée en:

L'évolution aiguë se manifeste par la présence de symptômes en moyenne environ 10 à 14 jours et, en cas d'évolution chronique, d'exacerbations fréquentes au cours de l'année, la récupération est prolongée.

Causes, la survenue d'une pharyngite allergique

La pharyngite allergique peut être causée par les agents allergiques suivants:

  • particules de poussière dans l'air;
  • pollen de plantes;
  • les médicaments;
  • inhalation d'aérosols;
  • allergènes alimentaires;
  • fumée de cigarette;
  • les poils d'animaux et les produits de leur activité vitale;
  • la poussière de maison, etc.

D'autres allergènes peuvent également contribuer à l'apparition de la maladie.

Le développement de la maladie est facilité par la présence de facteurs prédisposants tels que:

  • foyers chroniques d'inflammation (infection) dans la cavité buccale, nasopharynx (dents carieuses, sinusite, rhinite);
  • résidence et inhalation prolongée d'air gelé;
  • réduction des défenses de l'organisme (immunité);
  • avec des maladies respiratoires virales fréquentes.

Symptomatologie de la maladie

La pharyngite de nature allergique est rarement une maladie isolée, dans la plupart des cas, il existe également une lésion des yeux, des muqueuses du nez.

Cela se manifeste par une conjonctivite allergique, une rhinite allergique. Aussi, mais plus rarement, il peut y avoir une dermatite allergique de contact.

Dans la pharyngite allergique, les symptômes sont exprimés comme suit.

Le processus commence par une légère transpiration dans la gorge, qui apparaît lorsque l'allergène atteint la muqueuse pharyngée.

Avec la progression du processus, la réaction inflammatoire dans les muqueuses se développe, leur œdème se développe. Chez le patient, il y a donc des sensations douloureuses dans la gorge. Souvent des récepteurs irrités, et il y a une toux. La toux est sèche, improductive, fréquente.

Avec la propagation du processus allergique aux cordes vocales, l'enrouement est ajouté à l'absence totale de voix (aphonie).

Si un patient a une pharyngite chronique, les symptômes persistent pendant une longue période. Dans ce cas, en raison d'une inflammation prolongée, une sécheresse de la muqueuse nasopharyngée apparaît.

Cela ressemble à une difficulté à respirer, comme un corps étranger dans la gorge. Les symptômes généraux de l'intoxication ne sont peut-être pas exprimés par une légère augmentation de la température corporelle (jusqu'à 37,0-37,5 degrés).

En attachant l'inflammation bactérienne, les symptômes d'intoxication et les manifestations locales augmentent.

Diagnostic de la maladie

Lorsqu'il existe des signes de la maladie, il est recommandé de consulter un médecin, un pédiatre, un médecin généraliste, un oto-rhino-laryngologiste.

En examinant la muqueuse pharyngée, on peut déterminer son hyperémie (rougeur), son gonflement, sa granularité de la paroi postérieure du pharynx.

Il peut également y avoir une inflammation de la cavité nasale muqueuse, des cordes vocales et une rhinoscopie, une laryngoscopie.

Si le médecin soupçonne l’étiologie allergique de la pharyngite, le patient est référé à un allergologue pour consultation, qui effectue une série d’études pour identifier la nature allergique de la pharyngite.

Effectuant efficacement des tests cutanés allergiques, il vous permet d'établir la cause exacte de l'allergie.

Dans un test sanguin général, il peut y avoir une augmentation du nombre d'éosinophiles (cellules responsables d'allergies), avec une inflammation bactérienne, des leucocytes (cellules inflammatoires) et une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Une caractéristique est l'augmentation de la quantité d'immunoglobuline E dans le sérum sanguin.

Quel traitement est prescrit

Le traitement de la pharyngite doit commencer le plus tôt possible après la détection des symptômes. Afin d'éviter la croissance de l'inflammation allergique et le développement de complications graves.

Le traitement peut être nommé par un thérapeute, un pédiatre, un médecin généraliste ou un oto-rhino-laryngologiste.

Le traitement de la pharyngite de nature allergique comprend nécessairement l'élimination de l'effet de l'allergène.

Pendant le traitement, un régime avec un risque réduit de développer une allergie est prescrit. Les produits suivants sont exclus:

  • produits fumés;
  • les agrumes;
  • produits de chocolat;
  • produits contenant des conservateurs et des colorants;
  • céréales;
  • boissons alcoolisées et gazeuses.

Assurez-vous de traiter les antihistaminiques, ils réduisent la gravité de l'inflammation allergique. Celles-ci comprennent: le cétrin; la loratadine; zodak; zirtek; Fenistil.

Si l'allergie est causée par des aliments ou des médicaments, les médicaments sont traités pour accélérer l'élimination des allergènes de l'organisme.

  • enterosgel;
  • smect;
  • polysorb;
  • charbon actif.

En l'absence d'allergies aux herbes, vous pouvez effectuer un traitement avec des rinçages de la décoction d'herbes. Appliquez une décoction de camomille, de calendula et de sauge.

Les rinçages sont effectués 6 à 8 fois par jour.Après le rinçage, ne buvez rien pendant 30 minutes. Sinon, le traitement sera inefficace.

Vous pouvez traiter avec des sprays pour éliminer les signes d'inflammation et empêcher la fixation de la flore bactérienne. Appliquer:

En outre, vous pouvez prendre des comprimés de résorption qui aident également à soulager l'inflammation et certains ont un effet anesthésiant local. En voici quelques unes:

Pour augmenter les forces protectrices du corps (immunité), des médicaments sont prescrits:

  • tsikloferon;
  • interféron humain;
  • aflubine;
  • immunal.

Du traitement local peut être utilisé:

  • irradiation aux ultraviolets des cavités nasales et orales;
  • thérapie au laser;
  • traitement à la paraffine;
  • traitement de la boue

Dans le temps ou après la maladie, vous pouvez boire un cours de préparations multivitaminées. La pharyngite est traitée dans la plupart des cas en ambulatoire.

Avec un traitement opportun et compétent, le pronostic est favorable.

Pharyngite allergique

Pharyngite allergique

L'apparition d'une pharyngite, généralement associée à des symptômes catarrhales, puisque la plupart des symptômes d'inflammation de la membrane muqueuse du pharynx apparaissent dans le contexte des maladies respiratoires virales. Mais en l'absence de l'effet de l'antibiothérapie et du traitement des moyens habituels, vous pouvez suspecter une pharyngite allergique. Cette maladie peut être à la fois une pathologie indépendante et rejoindre d'autres pathologies de nature allergique - laryngite, conjonctivite et rhume des foins.

Causes d'apparence

L'inflammation allergique n'est généralement pas associée à la pénétration dans le corps d'une infection bactérienne et virale, sauf indirectement, lorsque la bactérie agit en tant qu'agent allergène et non infectieux. Les irritants dans ce cas sont d'autres facteurs. Les plus communs d'entre eux sont:

  • Chimie domestique et industrielle.
  • Produits cosmétiques.
  • Gaz d'échappement.
  • Poussière de maison et de rue.
  • Fumée de cigarette.
  • Pollen de plantes et de poils d'animaux.
  • Produits alimentaires à teneur en conservateurs, colorants, arômes.
  • Médicaments.

pharyngites allergiques peut être déclenchée par une exposition fréquente au froid, le tabagisme affecte aussi l'apparence de son hérédité, des foyers d'infection chronique, un système immunitaire faible - tout cela augmente la probabilité d'allergies.

Les symptômes chez les enfants et les adultes sont assez spécifiques, en particulier s'il y a eu un contact récent avec un allergène potentiel:

  • Symptôme de "aiguilles" - démangeaisons, transpiration, sensation de corps étranger dans le pharynx.
  • Toux sèche
  • Douleur aiguë avec incapacité à avaler.
  • Nez bouché sans écoulement muqueux ou au contraire avec beaucoup de sécrétions liquides.
  • La température corporelle est normale ou subfébrile.
  • Douleur et démangeaisons dans les oreilles - ces symptômes sont plus fréquents chez les enfants.

La pharyngite aboutit souvent à une laryngite allergique caractérisée par un essoufflement, un essoufflement, une suffocation, un timbre réduit de la voix.

Diagnostic

Les patients présentant des symptômes de pharyngite de type allergique se tournent souvent vers la LOR, qui les envoie pour examen à un immunologiste et à un allergologue. Le diagnostic est effectué en recueillant l'anamnèse, les plaintes, les données de pharyngoscopie, qui révèlent des rougeurs, des poches du pharynx et une peau douce du palais. La paroi postérieure du pharynx est recouverte d'une grille de vaisseaux dilatés, les follicules enflammés sont perceptibles. En cas de pharyngite allergique, il n'y a pas d'exposition purulente, sauf lorsque l'allergie survient dans le contexte du processus infectieux.

Le patient doit remettre les allergènes - test cutané ou sanguin, ainsi que la présence d'immunoglobulines.

La première étape consiste à éliminer les allergènes et créer un régime hypoallergénique pour réduire la sensibilisation. Avant la disparition des manifestations cliniques de l'alimentation exclut les fruits de mer, le chocolat, les œufs, le lait, les noix, le miel, les agrumes, les fruits et les légumes viandes rouges et tout ce que le patient a une allergie.

  • Prendre des cours de médicaments antihistaminiques.
  • Élimination des foyers infectieux dans le nasopharynx et assainissement de la cavité buccale.
  • Rincer avec une solution de soude et une solution saline.
  • Inhalations à l’eau minérale.
  • Réception des immunomodulateurs.

En cas de fond accolés ou le traitement d'une infection bactérienne implique des antibiotiques (selon l'agent pathogène), gargarisme décoctions d'herbes et infusions, des solutions antiseptiques, résorption sous les comprimés d'action antiseptique locaux de langue.

La pharyngite au stade chronique peut provoquer une hypertrophie et une granulation de la muqueuse pharyngée, qui est éliminée par cryothérapie, traitement au laser avec du nitrate d'argent.

Le traitement avec des remèdes populaires consiste généralement à rincer la gorge avec des infusions de plantes et des décoctions. Il est inacceptable d'être traité indépendamment.

La prévention du processus allergique consiste à éviter le contact avec des allergènes potentiels, il est conseillé de ne pas rester longtemps dans des endroits avec une sécheresse de l'air accrue et à proximité des entreprises industrielles. Il est nécessaire de renforcer l'immunité et l'assainissement des sinus nasaux et de l'oropharynx.

La pharyngite allergique est une maladie qui nécessite un traitement à long terme et implique nécessairement des modifications du régime alimentaire. L'acceptation de tout médicament ou l'utilisation de remèdes populaires devrait être effectuée uniquement aux fins prévues et sous la supervision du médecin, sinon un œdème laryngé peut survenir.

Partagez l'article avec vos amis:

ATTENTION! Les informations publiées sur le site ne constituent pas une recommandation d'utilisation et sont uniquement destinées à des fins d'information. Toute utilisation pratique est possible seulement après consultation d'un médecin!

Pharyngite allergique

La pharyngite allergique est une inflammation de la muqueuse de la gorge provoquée par des allergènes. La maladie est une pathologie largement répandue dans les voies respiratoires supérieures et se produit rarement de manière isolée - elle est généralement associée à une rhinite allergique. La maladie se caractérise par une évolution persistante et difficile à traiter. La plupart du temps, la pharyngite allergique affecte les personnes en bas âge, la maladie aggrave la qualité de leur vie et réduit leur efficacité.

Causes de pharyngite allergique

Les causes de la pharyngite allergique étant multiples, la maladie fait référence à des pathologies polyéthologiques. La connexion de l'inflammation de la muqueuse de la gorge avec l'oppression de l'immunité locale et systémique est clairement établie. Naturellement, pour déclencher une réaction allergique, le contact avec l'allergène est nécessaire.

Les agents pathogènes les plus courants qui provoquent une pharyngite sont:

Poussière de livre et de maison contenant des acariens;

Allergènes présents dans le pollen des plantes;

Laine d'animaux, particules de leur épiderme, salive et pellicules;

Levures et moisissures;

Allergènes obtenus à partir d'aliments et de médicaments.

Les symptômes de pharyngites allergiques peuvent se produire et amplifié par inhalation des odeurs vives, par exemple, les parfums, les gaz d'échappement, la fumée de cigarette et ainsi de suite. Si l'allergie est saisonnière, la gorge serait encore plus grave à l'époque, ce qui explique la plante à fleurs pic allergène. Affecter la sévérité des symptômes de la maladie des conditions météorologiques, de sorte qu'ils seront plus forts dans le vent, lorsque le hors de la ville.

Si une personne présente une pharyngite allergique lors d'une réaction aux moisissures et aux levures, elle s'aggravera à l'automne et au printemps. C'est à ce moment que les spores fongiques montrent une activité maximale, à condition qu'elles vivent dans la zone médiane de la Russie.

Les facteurs provoquant la pharyngite allergique peuvent être identifiés comme suit:

Changement dans la composition de la microflore de la muqueuse des voies respiratoires en général et de la gorge en particulier. Les processus inflammatoires du nasopharynx, provoqués par des agents viraux et bactériens, jouent un rôle particulier à cet égard.

Maladies du tractus gastro-intestinal;

Les perturbations dans le fonctionnement de l'immunité cellulaire et humorale;

Allergisation du corps dans son ensemble;

Hébergement dans des zones où la situation écologique est défavorable;

Prédisposition à des réactions allergiques par hérédité.

Symptômes de pharyngite allergique

Les symptômes de la pharyngite allergique sont les suivants:

Sentiment d'un mal de gorge;

Sensation de la présence d'un corps étranger dans le pharynx;

Présence dans la gorge de mucus épais visqueux;

Rougeur et gonflement de la paroi arrière de la gorge;

Congestion nasale périodique, trouble respiratoire nasal;

Mucus abondant du nez;

Des démangeaisons dans les yeux, dans la gorge, dans le nez;

Peut-être une combinaison d'exacerbation de la maladie avec une conjonctivite. Dans le même temps, les yeux deviennent rouges, démangent, les larmes s'intensifient;

Le sommeil d'une personne est perturbé, il y a des maux de tête, de la faiblesse, de l'irritabilité.

La pharyngite allergique se produit rarement en isolation, le plus souvent le processus pathologique implique la muqueuse du nez. Cette condition est appelée "rhinopharyngite allergique".

La sévérité de l'évolution de la maladie dépend de la sensibilité individuelle de l'organisme à divers allergènes, à la santé générale, à des facteurs exogènes (vivant dans des zones défavorisées sur le plan écologique, travaillant dans des entreprises nuisibles).

Le danger d'inflammation allergique de la muqueuse de la gorge est qu'il peut conduire à des foyers d'infection chronique avec la sinusite, polypose, otite moyenne, l'amygdalite et ainsi de suite.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Diagnostic de la pharyngite allergique

Le diagnostic de la pharyngite allergique est réalisé avec la participation obligatoire non seulement d'un oto-rhino-laryngologiste, mais aussi d'un médecin allergologue. Anamnèse soigneusement collectée et analysée, tableau clinique de la maladie. La pharyngoscopie est réalisée pendant laquelle le spécialiste visualise l'hyperémie enflée de l'arrière de la gorge, le mucus visqueux et parfois mousseux.

Pour clarifier le type d'allergène qui provoque une réaction pathologique, des tests cutanés sont effectués, qui révèlent l'hypersensibilité d'un patient à l'un ou l'autre agent. La détermination du taux d'IgE spécifiques à l'allergène dans le sérum est également indicative. Pour cela, il existe des tests d'allergie - tests RAST et tests radioimmunosorbants - PRIST.

Traitement de la pharyngite allergique

Le traitement de la pharyngite allergique se réduit principalement à un traitement conservateur:

Cessation du contact avec l'allergène;

Une fois que l'allergène a été identifié, il est nécessaire de limiter au maximum le contact avec lui. Il convient de noter que même l'isolement maximal de l'allergène ne donnera un résultat positif qu'après quelques mois. Néanmoins, il n'est pas toujours possible de limiter complètement le contact du patient avec l'agent pathogène, nous devons donc intensifier le traitement médicamenteux.

La méthode moderne de traitement de la pharyngite allergique est l'immunothérapie spécifique aux allergènes. Il se réduit à traiter un patient avec des doses croissantes d'un allergène, qui est injecté plus souvent par voie sous-cutanée.

Cette procédure est effectuée uniquement par un spécialiste en allergologie dans une salle spécialisée et selon les indications suivantes:

Inefficacité de la correction médicamenteuse

Refus du patient de prendre des médicaments;

Effets négatifs du traitement médicamenteux;

Une définition claire de l'allergène et la réalisation d'une rémission stable de la maladie.

Médicaments contre la pharyngite allergique

En ce qui concerne la correction de la drogue, il implique de prendre des antihistaminiques, des corticostéroïdes, cromones (stabilisateurs de mastocytes) membranes, vasoconstricteurs, anticholinergiques.

Les experts préfèrent la deuxième génération anti-histaminiques - acrivastine, loratadine, terfénadine, cétirizine, lévocétirizine. Ils ont un bon effet prononcé éliminer les symptômes de pharyngites allergiques et plus sûr en termes d'effets secondaires que lors de l'utilisation la première génération d'antihistaminiques (Clemastine, Promethazine, Hydroxyzine, etc.).

Les cromones, tels que le kétotifène et le nédocromil sodique, sont utilisés pour prévenir les pharyngites allergiques. L'effet de leur administration est lent, après 7-14 jours. Cependant, l'avantage indéniable des stabilisateurs des membranes des mastocytes est leur sécurité. Cela permet l'utilisation de kromones dans le traitement des femmes enceintes et des enfants.

vasoconstricteurs ne sont utilisés que si le patient est la rhinite allergique. Ceux-ci peuvent être des moyens tels que l'oxymétazoline, la phényléphrine, l'adrénaline, etc. ne doit pas dépasser la dose recommandée et d'utilisation, ces préparations plus de 7 jours consécutifs, car ils favorisent le développement de l'habituation et plus irritent la muqueuse de la gorge.

Une condition préalable est le rinçage régulier du mucus et des allergènes qui se sont installés dans les voies respiratoires. Pour cette utilisation décoctions d'herbes (si elles ne sont pas allergiques) Miramistin, solution Furacilinum, une solution de carbonate de sodium, l'eau de mer (Laure Aqua Aqua Maris), isotonique et m. P.

La présence d'un composant antiseptique ou antibactérien dans le produit de rinçage permet de réduire le degré d'inflammation et prévient également les complications bactériennes.

Quant à la prise de glucocorticostéroïdes, ils sont utilisés sous forme d'inhalations dans le développement de l'asthme bronchique sur fond d'inflammation allergique. L'utilisation indépendante de ces médicaments est inacceptable.

L'auteur de l'article: Oleg Vladimirovich Lazarev, oto-rhino-laryngologiste, spécialement pour le site ayzdorov.ru

La pharyngite chez l'adulte est une inflammation de la muqueuse tapissant la paroi postérieure du pharynx. Ce processus peut être à la fois aigu et chronique, le plus souvent de nature virale, bien que les dommages bactériens ne soient pas exclus. En parallèle, les patients trouvent souvent une amygdalite.

La pharyngite chronique est un processus inflammatoire qui se produit dans la muqueuse du pharynx. La pharyngite chronique résulte d'un traitement inadéquat de l'inflammation aiguë ou de l'impact négatif d'un certain nombre d'autres facteurs pathogènes. Pharyngite chronique est généralement divisé en catarrhale, hypertrophique.

La pharyngite aiguë est une inflammation de la muqueuse de la gorge aiguë. La pharyngite aiguë peut agir comme une pathologie indépendante ou être la conséquence d'autres maladies. En tant que maladie indépendante, la pharyngite se développe avec l'action directe de l'agent causal de l'infection sur la muqueuse de la gorge ou avec.

Que l'infection ne tombe pas sur les parties inférieures du système respiratoire, le schéma de traitement comprennent des préparations froides, et pour la préservation de la microflore intestinale bénéfique - prébiotiques et probiotiques contenant des bifidobactéries et lactobacilles.

Il n'est pas recommandé de modifier la durée et la périodicité de la consommation de médicament de manière indépendante, arrêtez de les prendre jusqu'à ce que la pharyngite se rétablisse complètement. La thérapie par médicaments est complétée par des méthodes physiothérapeutiques telles que l'électrophorèse, l'irradiation UV.

Aide efficacement à normaliser l'état de la gorge avec une pharyngite telle qu'une mesure simple, comme le rinçage avec des solutions médicamenteuses. Ce moyen d'influence locale est souvent prescrit par les pédiatres et les oto-rhino-laryngologistes dans la thérapie complexe de l'inflammation pharyngée due à une efficacité élevée.

Les informations sur le site sont destinées à la connaissance et ne nécessitent pas de traitement indépendant, la consultation du médecin est obligatoire!

Pharyngite allergique

La pharyngite allergique est devenue une maladie très courante, car l'incidence générale des maladies allergiques a également augmenté.

Les personnes qui vivent dans de grandes mégalopoles industrielles sont plus souvent malades. Cela est dû au fait que l’air des zones métropolitaines est pollué et que les personnes inhalent beaucoup de substances nocives chaque jour.

De plus, une prédisposition aux allergies est héritée des parents par les enfants. Par conséquent, une maladie allergique survient chez les enfants et les adultes.

La pharyngite allergique se manifeste sous la forme d'une réaction inflammatoire du pharynx muqueux en réponse à l'effet d'un agent allergique.

Selon la durée du processus inflammatoire, la pharyngite est divisée en:

L'évolution aiguë se manifeste par la présence de symptômes en moyenne environ 10 à 14 jours et, en cas d'évolution chronique, d'exacerbations fréquentes au cours de l'année, la récupération est prolongée.

Causes, la survenue d'une pharyngite allergique

La pharyngite allergique peut être causée par les agents allergiques suivants:

  • particules de poussière dans l'air;
  • pollen de plantes;
  • les médicaments;
  • inhalation d'aérosols;
  • allergènes alimentaires;
  • fumée de cigarette;
  • les poils d'animaux et les produits de leur activité vitale;
  • la poussière de maison, etc.

D'autres allergènes peuvent également contribuer à l'apparition de la maladie.

Le développement de la maladie est facilité par la présence de facteurs prédisposants tels que:

  • foyers chroniques d'inflammation (infection) dans la cavité buccale, nasopharynx (dents carieuses, sinusite, rhinite);
  • résidence et inhalation prolongée d'air gelé;
  • réduction des défenses de l'organisme (immunité);
  • avec des maladies respiratoires virales fréquentes.

Symptomatologie de la maladie

La pharyngite de nature allergique est rarement une maladie isolée, dans la plupart des cas, il existe également une lésion des yeux, des muqueuses du nez.

Cela se manifeste par une conjonctivite allergique, une rhinite allergique. Aussi, mais plus rarement, il peut y avoir une dermatite allergique de contact.

Dans la pharyngite allergique, les symptômes sont exprimés comme suit.

Le processus commence par une légère transpiration dans la gorge, qui apparaît lorsque l'allergène atteint la muqueuse pharyngée.

Avec la progression du processus, la réaction inflammatoire dans les muqueuses se développe, leur œdème se développe. Chez le patient, il y a donc des sensations douloureuses dans la gorge. Souvent des récepteurs irrités, et il y a une toux. La toux est sèche, improductive, fréquente.

Avec la propagation du processus allergique aux cordes vocales, l'enrouement est ajouté à l'absence totale de voix (aphonie).

Si un patient a une pharyngite chronique, les symptômes persistent pendant une longue période. Dans ce cas, en raison d'une inflammation prolongée, une sécheresse de la muqueuse nasopharyngée apparaît.

Cela ressemble à une difficulté à respirer, comme un corps étranger dans la gorge. Les symptômes généraux de l'intoxication ne sont peut-être pas exprimés par une légère augmentation de la température corporelle (jusqu'à 37,0-37,5 degrés).

En attachant l'inflammation bactérienne, les symptômes d'intoxication et les manifestations locales augmentent.

Diagnostic de la maladie

Lorsqu'il existe des signes de la maladie, il est recommandé de consulter un médecin, un pédiatre, un médecin généraliste, un oto-rhino-laryngologiste.

En examinant la muqueuse pharyngée, on peut déterminer son hyperémie (rougeur), son gonflement, sa granularité de la paroi postérieure du pharynx.

Il peut également y avoir une inflammation de la cavité nasale muqueuse, des cordes vocales et une rhinoscopie, une laryngoscopie.

Si le médecin soupçonne l’étiologie allergique de la pharyngite, le patient est référé à un allergologue pour consultation, qui effectue une série d’études pour identifier la nature allergique de la pharyngite.

Effectuant efficacement des tests cutanés allergiques, il vous permet d'établir la cause exacte de l'allergie.

Dans un test sanguin général, il peut y avoir une augmentation du nombre d'éosinophiles (cellules responsables d'allergies), avec une inflammation bactérienne, des leucocytes (cellules inflammatoires) et une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Une caractéristique est l'augmentation de la quantité d'immunoglobuline E dans le sérum sanguin.

Quel traitement est prescrit

Le traitement de la pharyngite doit commencer le plus tôt possible après la détection des symptômes. Afin d'éviter la croissance de l'inflammation allergique et le développement de complications graves.

Le traitement peut être nommé par un thérapeute, un pédiatre, un médecin généraliste ou un oto-rhino-laryngologiste.

Le traitement de la pharyngite de nature allergique comprend nécessairement l'élimination de l'effet de l'allergène.

Pendant le traitement, un régime avec un risque réduit de développer une allergie est prescrit. Les produits suivants sont exclus:

  • produits fumés;
  • les agrumes;
  • produits de chocolat;
  • produits contenant des conservateurs et des colorants;
  • céréales;
  • boissons alcoolisées et gazeuses.

Assurez-vous de traiter les antihistaminiques, ils réduisent la gravité de l'inflammation allergique. Celles-ci comprennent: le cétrin; la loratadine; zodak; zirtek; Fenistil.

Si l'allergie est causée par des aliments ou des médicaments, les médicaments sont traités pour accélérer l'élimination des allergènes de l'organisme.

En l'absence d'allergies aux herbes, vous pouvez effectuer un traitement avec des rinçages de la décoction d'herbes. Appliquez une décoction de camomille, de calendula et de sauge.

Les rinçages sont effectués 6 à 8 fois par jour.Après le rinçage, ne buvez rien pendant 30 minutes. Sinon, le traitement sera inefficace.

Vous pouvez traiter avec des sprays pour éliminer les signes d'inflammation et empêcher la fixation de la flore bactérienne. Appliquer:

En outre, vous pouvez prendre des comprimés de résorption qui aident également à soulager l'inflammation et certains ont un effet anesthésiant local. En voici quelques unes:

Pour augmenter les forces protectrices du corps (immunité), des médicaments sont prescrits:

Du traitement local peut être utilisé:

  • irradiation aux ultraviolets des cavités nasales et orales;
  • thérapie au laser;
  • traitement à la paraffine;
  • traitement de la boue

Dans le temps ou après la maladie, vous pouvez boire un cours de préparations multivitaminées. La pharyngite est traitée dans la plupart des cas en ambulatoire.

Avec un traitement opportun et compétent, le pronostic est favorable.

  • Amygdalite aiguë - comment traiter
  • La laryngite, la pharyngite et la trachéite - caractéristiques du traitement
  • Valery à enregistrer Que pour traiter la pharyngite chronique
  • Kira au dossier Bronchite aiguë chez la femme enceinte traitement
  • Mars 2016 (88)
  • Février 2016 (74)
  • Janvier 2016 (24)
  • Novembre 2015 (16)
  • Octobre 2015 (87)
  • Septembre 2015 (2)

Lors de l'utilisation du matériel du site, vous devez placer un lien actif et indexé sur notre site.

  • Partagez Avec Vos Amis

Plus D'Articles Sur Le Traitement Du Nez

Cacao de toux

Recettes de toux avec du cacao et du chocolatAussi bons que divers médicaments, la toux est aidée par des aliments délicieux et sains comme le chocolat et le cacao. Ils vous permettent de combattre non seulement avec des exhalations spastiques légères, mais aussi avec un phénomène prolongé.

Iode pour le traitement de la gorge

Presque tout le monde a eu des rhumes dans la vie, qui sont accompagnés de fièvre, de température élevée et de maux de gorge. Les symptômes, s'ils ne sont pas traités, peuvent être très dangereux pour leurs complications.